Renault Gamme B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Renault gamme B)
Aller à : navigation, rechercher
Renault Gamme B
Renault Messenger
Renault Gamme B
Renault B80

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1982 - 1999
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Batilly
Classe Utilitaire lourd
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) Sofim 8140 (L4)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 5 rapports
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Porteur
Dimensions
Longueur 5 650 mm
Largeur 2 060 mm
Chronologie des modèles

La Gamme B de Renault est une série de petits camions à roues arrière motrices utilisant la cabine du Master I avec un châssis à longerons et des roues arrière jumelées, pour un P.T.A.C. allant de 3,5 à 6,5 tonnes. Ils sont fabriqués à partir d'octobre 1982 à Batilly en Lorraine par Renault Véhicules Industriels (R.V.I.) qui deviendra Renault V.I. en 1992[1].

Les B70 (diesel 72 ch) et B80 (essence 80 ch), qui succèdent au Renault SG3, possèdent désormais un essieu avant rigide avec des ressorts à lames et des amortisseurs hydrauliques ainsi qu'un freinage assisté avec des freins avant à disques ventilés. C'est le moteur 8140 Sofim qui les animent, la boîte de vitesses comprend un cinquième rapport en prise directe. Ces caractéristiques techniques plutôt rustiques font du B70 un véhicule robuste particulièrement bien adapté aux métiers du bâtiment et des travaux publics.

Le pare-brise feuilleté, le feu de recul, le feu arrière de brouillard et les barres latérales anti-encastrement sont de série.

En 1986[2], le B70 est épaulé par le B90 Turbo de 92 ch.

Pour les modèles 1990, R.V.I. lance la version civile du B90 4x4 (4 roues motrices) et de son côté la société Ponticelli sort une version 4x4 tout chemin moins onéreuse. Elles seront toutes deux produites jusqu'en 1999.

Pour 1991, le B70 et le B90 Turbo deviennent le B80 de 76 ch et le B110 Turbo de 106 ch.

Pour 1992[3], le nouveau B120 Turbo Intercooler intéresse les services de messagerie.

Pour 1993, la gamme B bénéficie d'une nouvelle calandre et prend l'appellation Messenger. Enfin, le Messenger B110 4x4 apparaît.

En 1999, le Messenger est remplacé par le Mascott.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Renault Trucks, une autre idée du camion, par Patricia Kapferer et Tristan Gaston-Breton, Le Cherche midi éditeur (ISBN 978-2749104478).
  2. L'argus, 22 mai 1986.
  3. L'argus, 14 novembre 1991.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

« B / Messenger », sur le site "les Renault de papier", (consulté le 14 mai 2014)