Renault Tracer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renault Tracer
Renault Tracer
Un Renault Tracer pour lignes interurbaines

Appelé aussi Renault R332
Marque Drapeau : France RVI (Renault Véhicules Industriel)
Années de production 1991 - 2002
Production 5 435 exemplaire(s)
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Annonay
Classe Autocar interurbain, périurbain et scolaire
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) Renault MIHR 06.20.45 (L6)
Position du moteur Longitudinal à plat au centre
Cylindrée 9 840 cm3
Puissance maximale 253 ch DIN (185,96 kW)
Couple maximal 1 080 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Mécanique à 6 rapports
Automatique à 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 10 250 kg
Vitesse maximale Limité à 100 km/h
Autonomie Environ 850 km
Consommation mixte Environ 23 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Autocar 2 portes, tôles extérieures en alliage léger et matériau composite
Châssis Châssis poutre
Suspensions Coussins d'air, Amortisseurs, Triangles, Poutre de torsion
Direction A crémaillère assistée hydrauliquement
Freins Pneumatique à tambours
Dimensions
Longueur 11 990 mm
Largeur 2 500 mm
Hauteur 3 320 mm
Empattement 6 120 mm
Voies  AV/AR 2 700 mm  / 3 170 mm
Volume des soutes 60 000 dm3
Chronologie des modèles

Le Renault Tracer est un autocar de ligne interurbaine, périurbaine et scolaire fabriqué et commercialisé par le constructeur français Renault Trucks de 1991 à 2002. Outre son importante carrière interurbaine, il connaîtra également un grand succès au sein de l'armée française[1].

Il sera lancé avec un moteur Renault Diesel ayant la norme européenne de pollution Euro 0 puis au fil des années seront améliorés jusqu'à la norme Euro 3.

Le Tracer remplace les Renault S 53 RX/S 105 RX et PR 14 et sera remplacé par les Renault Ares, Axer et Récréo.

Historique[modifier | modifier le code]

Il sera fabriqué entre 1991 et 2002 et succède principalement au Renault S 53 RX. Il aura été assemblé à plus de 5 500 exemplaires en 10 ans de production[2]. Le 5 435e Tracer quitte les chaînes de montage d'Annonay en avril 2002. L'ultime sera livré le 8 avril 2002 au transporteur Marne-et-Morin. La plupart seront vendus à des transporteurs français ; une petite minorité seront également vendu dans le Bénélux.

  • 1991 : lancement du Tracer.
  • Avril 2002 : arrêt définitif du modèle.

Actuellement, les derniers Tracer fabriqués roules encore sur certaines lignes interurbaines ou scolaires. Après leurs 18 ou 20 ans de service, ils sont revendu dans des pays étrangers tel que la Roumanie, la Pologne, l'Ukraine mais également des pays d'Afrique, ou les réglementations de transport de personnes sont moins strictes.

Générations[modifier | modifier le code]

Le Tracer a été produit avec 4 générations de moteurs Diesel :

  • Euro 0 : construit de 1991 à 1993.
  • Euro 1 : construit de 1993 à 1996.
  • Euro 2 : construit de 1996 à 2002.
  • Euro 3 : construit en 2002.

Les différentes versions[modifier | modifier le code]

Plusieurs Tracer de ligne.

Tracer de ligne[modifier | modifier le code]

Version la plus courante, il est utilisé sur les lignes interurbaines reliant, par exemple, plusieurs villes du même département. Il a une capacité de 53 à 57 places assises plus une vingtaines debout si le véhicule reste dans une zone urbaine. Il peut être équipé en option de sièges inclinables, de rideaux, de la climatisation, ainsi que, au-dessous des racks de rangements, des bouches de ventilations et éclairages pour chaque passagers. Il est également munit de boutons Arrêt demandé, de composteurs pour la validation de tickets et de girouette à films ou pastilles pour affiché la destination. Il est le successeur du S 53 RX et sera remplacé par l'Ares et l'Axer.

Tracer d'excursion[modifier | modifier le code]

Beaucoup moins courant que le modèle de lignes interurbaines, cette version est principalement utilisé pour des courtes excursions ou en renforts de lignes interurbaines. Il ne sera pas utilisé sur des lignes régionales ou pour du tourisme, car moins confortable qu'un Renault FR1 par exemple. Tout comme la version de ligne, il sera équipé de sièges inclinables, de rideaux, de bouches de ventilations et éclairages pour chaque passagers. Il est également équipé d'un siège accompagnateur, d'un micro, d'une télévisions et de la climatisation. Niveau carrosserie, il dispose de deux portes comme sur l'FR1, ce qui le change complètement du Tracer normal. Il est le successeur du PR 14 et sera remplacé par l'Ares d'excursion.

Intérieur du Tracer Liberto.

Tracer de ville[modifier | modifier le code]

Plus rare, cette version est utilisé pour du périurbain. Il ne sera pas utilisé pour de l'urbain car difficile d'accès pour les poussettes et PMR. Le Renault R312 sera plus apprécié pour ce type d'utilisation. Il peut disposé une petite plate-forme face à la large porte double louvoyante arrière permettant aux passagers de descendre plus rapidement. Il peut donc transporter des passagers debout. Sa capacité est de 49 à 53 places assises. Il est le successeur du S 105 RX et sera remplacé par l'Agora Moovy.

Tracer scolaire[modifier | modifier le code]

Dénommée Liberto, cette version simplifiée a été lancée pour le marché scolaire. Sur ce modèle-ci, les sièges ne sont pas inclinable, il n'y a pas de rideau ni de racks de rangements. Niveau carrosserie, certaines soute seront supprimés ainsi les coins de pare-chocs à l'avant. Les portes seront principalement des portes à double vantaux. A l'arrière, des rappels de clignotant sont ajoutés en partie haute. Des warnings de portes seront également ajouté (activation des feux de détresse lorsque les portes sont ouvertes) ainsi que des panneaux « transports d'enfants ». Il est le successeur du S 53 RX et sera remplacé par le Récréo.

Caractéristique[modifier | modifier le code]

Dimensions[modifier | modifier le code]

Tracer d'excursion.
Renault Tracer
Ligne
Renault Tracer
Excursion
Renault Tracer
Ville
Renault Tracer Liberto
Scolaire
Longueur 11 990 mm 11 990 mm 11 990 mm 11 990 mm
Largeur (sans rétroviseurs) 2 500 mm 2 500 mm 2 500 mm 2 500 mm
Hauteur (sans climatisation)* 3 320 mm 3 320 mm 3 320 mm 3 320 mm
Empattement 6 120 mm 6 120 mm 6 120 mm 6 120 mm
Porte-à-faux
Rayon de braquage 9,43 m 9,43 m 9,43 m 9,43 m
Angle d’attaque / Fuite
Masse à vide 10 305 kg
P.T.A.C. 19 000 kg 19 000 kg 19 000 kg 19 000 kg
Capacité :
assis + debout = maxi**
53 à 57 assis[3] 49 à 53 assis 55 à 57 assis
Rangement Soutes : 6 m3 ; Racks : 4 m3 Soutes : 6 m3 ; Racks : 4 m3 Soutes : 6 m3 ; Racks : 4 m3 Soutes : 6 m3
Portes 2 2 2 2
Hauteur du plancher 830 mm 830 mm 830 mm 830 mm
Réservoir à combustible Diesel : 300 l Diesel : 300 l Diesel : 300 l Diesel : 300 l

* = avec climatisation : 3 380 mm ; ** = variable selon l'aménagement intérieur.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Moteur[modifier | modifier le code]

Le Tracer a eu qu'une seule motorisations Diesel modifiée aux fil des années de sa production en fonction des différentes norme européenne de pollution.

  • le Renault MIHR 06.20.45 (Euro 0 à Euro 3) six cylindres en ligne à injection directe Common Rail de 9,8 litres avec turbocompresseur faisant 185,96 kW (153 ch).

Il sera équipé d'une boite de vitesse manuelle ZF à 6 rapports ou automatique Voith à 4 rapports. Plus d'infos : voir Boite de vitesse.

Modèle Construction Moteur + Nom Norme Euro Cylindrée Performance Couple Vitesse maxi* Consommation + CO²
Tracer ligne, excursion, scolaire
(ZF manuelle 6)
1991 - 10/1993 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 0 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch) à 2100 tr/min ... Nm à ... tr/min ... km/h ... l/100 km
... g/km
Tracer ville
(Voith automatique 4)
1991 - 10/1993 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 0 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch)
Tracer ligne, excursion, scolaire
(ZF manuelle 6)
10/1993 - 10/1996 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 1 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch) à 2100 tr/min
Tracer ville
(Voith automatique 4)
10/1993 - 10/1996 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 1 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch)
Tracer ligne, excursion, scolaire
(ZF manuelle 6)
10/1996 - 2002 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 2 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch) à 2100 tr/min 118,7 km/h
Tracer ville
(Voith automatique 4)
10/1996 - 2002 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 2 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch)
Tracer ligne, excursion, scolaire
(ZF manuelle 6)
2002 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 3 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch) à 2100 tr/min
Tracer ville
(Voith automatique 4)
2002 6 cylindres en lignes
Renault MIHR 06.20.45
Euro 3 9 834 cm3
(9,8 L)
185,96 kW (153 ch)

* Bridé électroniquement à 100 km/h.

Boite de vitesse[modifier | modifier le code]

Les Tracer de ligne, excursion et scolaire seront équipés d'une boite de vitesse manuelle ZF à 6 rapports, et le Tracer de ville sera lui équipé d'une boite de vitesse automatique Voith à 4 rapports.

Caractéristique de la boite manuelle ZF
Régime de ralentie Vitesse de croisière Vitesse maxi Régime maxi
Neutre 500 tr/min - -
1ère - - 21 km/h 2 700 tr/min
2ème - 15 km/h 37 km/h 2 700 tr/min
3ème - 35 km/h 51 km/h 2 700 tr/min
4ème - 40 km/h 79 km/h 2 700 tr/min
5ème - 60 km/h 98 km/h 2 700 tr/min
6ème - 90 km/h 2 700 tr/min
Caractéristique de la boite automatique Voith
Régime de ralentie Vitesse de croisière Vitesse maxi Régime maxi
Neutre 500 tr/min - -
1ère - - 2 700 tr/min
2ème - 2 700 tr/min
3ème - 2 700 tr/min
4ème - 2 700 tr/min

Mécanique[modifier | modifier le code]

La suspension est pneumatique, le freinage à tambours aux deux essieux. Un ralentisseur sur échappement s'ajoute au dispositif électromagnétique. L'ABS est de série[3].

Châssis et carrosserie[modifier | modifier le code]

Tracer avec un intérieur vide.

Contrairement à son prédécesseur (S 53 RX), le Tracer est fabriqué sur un châssis poutre[4].

Plusieurs configurations de portes ont existé : à double vantaux (ouverture vers l'intérieur) et à simple vantail louvoyante (extérieur).

Options et accessoires[modifier | modifier le code]

Girouette à pastilles, rideaux de baies latérales et de lunette arrière, vitres teintées, double vitrage, télévisions et climatisation sont en option.

Préservation[modifier | modifier le code]

Un Tracer similaire à l'ASPTUIT.
  • Renault Tracer ligne : ex-4803 du réseau Arc en Ciel de la Haute-Garonne ; préservé par l'association ASPTUIT (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine des Transports Urbains & Interurbains Toulousains)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.materiel-militaire.com/les-vehicules-de-transport-en-commun-f132/les-autocars-renault-tracer-t674.htm
  2. http://www.autocar-infos.com/sejtbases/autocar/car43/ai0043sal01.pdf
  3. a et b Renault V.I. quid 1992, Mondial de l'automobile.
  4. La fabuleuse aventure du S45, par Nicolas Tellier, Massin éditeur.
  5. « ASPTUIT / Tracer n°4803 », sur asptuit.free.fr (consulté le 14 octobre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]