Renault CBH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renault CBH
Renault CBH

Marque Drapeau : France Renault V.I. (sur une base Berliet)
Années de production 1986 - 1997
Classe Véhicule lourd chantiers
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel MD 06.35.40E 6 cylindres
Cylindrée 12.024 cm3
Puissance maximale à 2.200 tr/min : 250 ch
Couple maximal à 1.300 tr/min : 815 Nm
Transmission 6x4/6x6, ZF AK 6.80 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide P.T.A.C. 26.000 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis cabine
Dimensions
Longueur 8.125 / 8.775 mm
Largeur 2.480 mm
Hauteur 2.773 mm
Empattement 3.975 / 4.575 mm
Chronologie des modèles

Le Renault CBH est un véhicule lourd de chantier à trois essieu en version 6x4 et 6×6 qui est venu remplacer le modèle Berliet GBH 260 dont il reprend le châssis et toute la chaîne cinématique, au logo de calandre près.

Historique[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La version militaire GBC 180[modifier | modifier le code]

Le GBC 180 n'a pas grand chose en commun avec le CBH ( moteur Renault 06.02.26 de 175 ch- 12500 kg de PTAC pour le GBC, moteur MD06.35.40E6 de 250ch-26000 kg de PTAC pour le CBH).Ce n'est donc pas une version militaire du CBH! C'est une évolution du GBC 8KT. Le CBH a été utilisé en temps que tel par l'armée Française ( CBH 320 6X4 pour le Génie, CBH 385 6X6 pour le SEA) !

Renault GBC 180
Berliet GBC 8KT

Le moteur et la cabine ont été modernisés afin d'offrir de meilleures performances, un confort moins spartiate mais surtout une réduction des coûts d'entretien.

Le moteur type MIDR 602.26[1] a la particularité d'être poly carburant, fonctionnant aussi bien au gazole qu'au kérosène par exemple.

Ce modèle est la résultante d'une modernisation annoncée en 1997 du Berliet GBC8 6x6 Gazelle entré en service dans les années 1960 dont un total de 17 000 exemplaires a été mis en service dans l'armée française et dont on a gardé le châssis et les organes de roulement.

Une variante nommée Renault Sherpa a été également fournie à l'armée française dans les versions[2] :

  • Sherpa 5 4x4 et 6x6 de 6,7 tonnes,
  • Sherpa 10 6x6 de 13 tonnes
  • Sherpa 15 6xx de 16 tonnes
  • Sherpa 20 8x8 de 20 tonnes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Monique Chapelle, Berliet, Éditions Le Télégramme.
  2. (en) « Renault Sherpa » (consulté le 19 janvier 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]