Mercedes-Benz Classe G

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Classe G.
Article général Pour un article plus général, voir Liste des véhicules Mercedes-Benz.
Mercedes-Benz Classe G.

Le Mercedes-Benz Classe G est une gamme d'automobile tout-terrain du constructeur allemand Mercedes-Benz. Elle est lancée depuis 1993 (Type 463). Une nouvelle génération est sortie depuis mi-2018.

Avant l’introduction du nom "Classe G" (Geländewagen - Tout-terrain en français), les 4x4 de la marque à l'étoile se nommaient tout simplement "Geländewagen", ou étaient surnommés "G-Wagen". Le terme "Classe G" a été introduit en 1993 lors de la création des Classes avec le lancement de la Type 202 de la gamme familiale (Classe C) ; puis sont venues les Classes E (berline routière), S (berline luxueuse), SL (sportive) et G (tout-terrain).

Il est fabriqué à Graz en Autriche chez Steyr-Puch, entreprise renommée pour ses véhicules tout-terrains laquelle participe à sa conception[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La Classe G de Mercedes-Benz se décline en une unique génération mais qui recevra plusieurs restylages en fonction des motorisations et des années.

Résumé de la Classe G[modifier | modifier le code]

Générations Production Dérivés de chez Mercedes-Benz Modèles similaires
Type 463 (1993 - 2018)
Type 463 (2018 - ...)
.
En production
Mercedes-Benz Unimog Hummer H2 et H3 ; Jeep Wrangler ; Lada Niva ; Land Rover Defender ; Steyr-Puch Pinzgauer

Avant la Classe G[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz G-wagen.

En 1979, Mercedes-Benz et Magna-Steyr produisent un nouveau véhicule tout-terrain robuste, nommé Geländewagen, en version civile après la version militaire commercialisée en 1975. Il est devenu presque immédiatement populaire auprès des forces militaires, connu également pour sa robustesse, ses performance et sa fiabilité. Ilévoluera du statut d'utilitaire vers celui de véhicule civil, en s'embourgeoisant au fil de ses évolutions. L'intérieur étant presque spartiate, le Geländewagen de 1979 était totalement au sujet de la négociation du 4x4 plutôt que le segment.


Type 463 (1993 - ...)[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Classe G
(Type 463)
Mercedes-Benz Classe G
Classe G Type 463 de 2018.

Appelé aussi Mercedes-Benz G 320 CDI, G 500 ...
Marque Drapeau : Allemagne Mercedes-Benz
Années de production Depuis 1993
Classe Tout-terrain
Moteur et transmission
Énergie Diesel et Essence
Moteur(s) L4, L5, L6, V6, V8, V12
Puissance maximale 90 à 630 ch DIN
Transmission Intégrale modifiable en traction ou propulsion
Boîte de vitesses Manuelle ou automatique
Poids et performances
Poids à vide 2 275 à 3 300 kg
Vitesse maximale Limitée à 250 km/h
Dimensions
Longueur 4 212 à 5 345 mm
Largeur 1 760 à 2 190 mm
Hauteur 1 931 à 2 235 mm
Chronologie des modèles
Article détaillé : Mercedes-Benz Classe G (Type 463).

Le Mercedes-Benz Classe G Type 463 phase II a été lancé en 1993, lors de la création des Classes.

La phase I du Type 463 a été lancée en 1990. Il reprend le style de ses prédécesseurs, les 460, 461 et 462.

Sachant moderniser sa présentation intérieure et extérieure au gré de sa commercialisation, avec notamment une évolution récente de la planche de bord, ce véhicule n'en demeure pas moins un vrai tout terrain. Une capacité hors pair de franchissement jamais démentie, grâce notamment à une particularité assez rare, c'est-à-dire celle de disposer en série de trois blocages de différentiels. Son comportement routier est dépassé à cause de son châssis séparé et à ses essieux rigides offrant de grands débattements. Avec les versions sportives AMG, le châssis est complètement dépassé par la puissance des V8 et V12 compressés.

Sortie avec un choix de deux empattements de longueurs différentes, la voiture est disponible en 3 et 5 portes. Hautement personnalisable, son châssis est devenue la base de nombreuses ambulances, des véhicules de communication, ainsi que pour la voiture armée du Vatican connue sous le nom « Popemobil ». Une des caractéristiques intéressantes était la mise en place du blocage de différentiel qui était un levier placé derrière le levier de vitesse, permettant d'accéder aux commandes tactiles de nos jours, et qui ont remplacé le blocage de différentiel manuel qui a vraiment pris de l'habileté à manœuvrer.

Les différentes carrosseries[modifier | modifier le code]

Version cabriolet.
  • Deux portes :
  • Quatre portes :
  • Cabriolet :
  • Pick-up : 6x6 AMG uniquement.

Versions spécifiques[modifier | modifier le code]

G 55 AMG Phase IV.
G 63 AMG (6x6).
  • W463 - AMG : version sportive du Classe G.
  • W463 - 4x4² AMG : version surélevé du Classe G.
  • W463 - 6x6 AMG : version pick-up à 6 roues du Classe G.

Les différentes générations[modifier | modifier le code]

1re génération - Type 463 (1993 - 2018)[modifier | modifier le code]

463 Phase VI.
  • Phase II (1993 - 2000)
  • Phase III (2000 - 2007)
  • Phase IV (2007 - 2008)
  • Phase V (2008 - 2012)
  • Phase VI (2012 - 2015)
  • Phase VII (2015 - 2018)

2e génération - Type 463 (2018 - ...)[modifier | modifier le code]

Nouveau Mercedes-Benz Classe G.
Article détaillé : Mercedes-Benz Classe G II.

Quarante ans après la présentation de la première mouture, est présenté un tout nouveau Classe G. En dépit des changements importants par rapport à son prédécesseur, le nouveau Classe G conserve la désignation de la série W 463. Le véhicule ne se distingue visuellement que par les détails du modèle précédent.

Le Classe G de seconde génération s'est agrandi avec 121 mm en largeur, 53 mm sur la longueur et sa garde au sol a augmentée de 6 mm. Le tout-terrain conserve le même moteur, mais grâce à l'utilisation de différents aciers et d'aluminium (ailes, capot-moteur, portes), le gain de poids avoisine les 170 kg[2].

En raison de l’ancienneté du concept de base du prédécesseur, les innovations techniques sont importantes. Le nouveau W 463 est maintenant doté d’une suspension indépendante sur l’essieu avant au lieu d’un essieu rigide ; ceci n'est utilisé que sur l'essieu arrière. De plus, les clignotants sont maintenant intégrés dans les ailes afin d'accroître la protection des piétons. À l'intérieur, le nouveau modèle intègre désormais le « Widescreen cockpit » et le système multimédia MBUX pour « Mercedes-Benz User Experience »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lire par ex. La Revue Technique automobile, numéro spécial Les 4x4 (ISBN 2-7268-8016-9)
  2. Philippe Doucet, « Mercedes Classe G, la légende se renouvelle », Le Figaro,
  3. Mathieu Demeule, « Mercedes : les prix du nouveau Classe G (2018) », Auto Plus,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]