Poids total autorisé en charge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poids total en charge et Poids (homonymie).

En France, le poids total autorisé en charge (PTC puis PTAC) ou, au Canada, poids nominal brut du véhicule[1] (PNBV) ou masse maximale autorisée (convention de Vienne) est la masse maximale autorisée pour un véhicule routier, qui est la masse qu'un véhicule chargé ne doit pas dépasser au sens de la réglementation, tel que spécifié dans le code de la route. Elle comprend le poids du véhicule à vide, la charge maximale de marchandises (charge utile) ainsi que le poids maximal du chauffeur et de tous les passagers.

Cette masse est définie par le constructeur ou l’importateur du véhicule, entre autres caractéristiques présentées lors de l’homologation du véhicule par les autorités compétentes, nécessaire pour que ce véhicule obtienne l’autorisation de circuler sur le réseau routier du pays considéré.

Le code de la route prévoit généralement des dispositions particulières pour différentes catégories de PTAC, concernant notamment le type de permis de conduire que doivent posséder les conducteurs de ce type de véhicule.

Il ne faut pas confondre PTAC avec PTRA (poids total roulant autorisé) qui ajoute le poids de remorquage autorisé au PTAC. Le PTRA est pris en compte pour dimensionner les organes mécaniques d'un véhicule et leur refroidissement.

Notion de poids et de masse[modifier | modifier le code]

Le terme « poids » est généralement utilisé pour la masse, hors domaine aéronautique. La convention de Vienne de 1968, utilise depuis 1993 le terme de masse plutôt que celui de poids[2].

Ainsi depuis 1993, elle définit:

« la masse en charge de ce véhicule ne doit jamais dépasser la masse maximale autorisée »

Réglementation[modifier | modifier le code]

Au Canada[modifier | modifier le code]

Les charges dépendent des types de camions.

Cette plaque signalétique d'une voiture Toyota Corolla 2007 fabriquée au Canada indique un PNBV de 1 625 kg.

La Canada et/ou le Québec utilise les concepts de PNBE : poids nominal brut sur l’essieu, et de GAWR : gross axle weight rating[3]. Les règles qui s'y appliquent sont complexes et sont détaillées dans des documents tels que le Guide des normes de charges et dimensions des véhicules routiers de 2013, au Québec, sous l’appellation masse totale en charge maximale autorisée[3].

Union européenne[modifier | modifier le code]

Le seuil de 3,5 tonnes de PTAC sert à distinguer les poids lourds d'un poids supérieur des autres véhicules comme les véhicules utilitaires d'un poids inférieur. Cette limite est la même que celle définie par la convention de Vienne (1968).

Des textes comme la Directive 96/53/CE du Conseil du 25 juillet 1996 établissent des liens avec les essieux.

France[modifier | modifier le code]

Plaques d'un véhicule articulé, indiquant un PTAC de 79 t.

En France, l'ONSIR, considère que les véhicules dont le PTAC est compris entre 1,5 tonne et 3 tonnes et demie sont des véhicule utilitaires[4].

L'article R312-4 du code de la route français définit les limites du poids total autorisé en charge d'un véhicule[5] :

  • véhicules isolés à 2 essieux : 19 tonnes[5] ;
  • véhicules isolés à 3 essieux : 26 tonnes[5] ;
  • véhicules isolés à 4 essieux et plus : 32 tonnes[5] ;
  • le PTAC des remorques est le même que celui des véhicules tracteurs mais pas les semi-remorques ;
  • le PTAC des semi-remorques se répartit de la façon suivante :
PTAC des semi-remorques (t)
Nombre d'essieux Immatriculation
avant le
Immatriculation
après le
1 26 26
2 32 37
3 34 38

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]