Moteur 8140 Sofim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moteur 8140 Sofim

Constructeur
Caractéristiques techniques
Refroidissement
Eau

Le moteur 8140 Sofim est un moteur thermique à combustion interne, diesel quatre temps, avec 4 cylindres en ligne alésés directement dans le bloc en fonte, refroidi par eau, doté d'un vilebrequin 5 paliers, avec arbre(s) à cames en tête entraîné(s) par une courroie de distribution crantée, avec une culasse en aluminium, soupapes en tête, développé et produit par Sofim et dont la conception a été achevée en 1974. Ce moteur existe en versions 8 et 16 soupapes.

Il a surtout été utilisé dans les véhicules utilitaires, dans le monde entier. Initialement présenté en version atmosphérique avec injection indirecte, les versions turbo sont apparues en 1985. Les versions à injection directe sont apparues en 1980 avec les premiers IVECO Turbo-Daily

Histoire[modifier | modifier le code]

La société SOFIM SpA (Società Franco Italiana Motori/Société Franco Italienne de Moteurs) est créée au début des années 1970 entre Fiat, Alfa Romeo (concurrents à cette époque) et le français Saviem devenu Renault pour inventer et produire une nouvelle génération de moteurs diesel rapides. Le partenaire français ne tarde pas à revendre ses parts avec une bonne plus-value pour ne devenir qu'un client privilégié.

À partir de 1980, des turbocompresseurs équipent le moteur 8140 Sofim. Le 2,4 qui passe à 2,5 litres, avec une puissance de 93 à 103 chevaux, équipe l'IVECO Daily, la Fiat Croma, la Renault Safrane, le Renault Master, le Renault gamme B, le Renault Mascott, le Citroën Jumper, le Peugeot Boxer et le Fiat Ducato II.

Le moteur 8140 Sofim est le premier moteur d'utilitaires légers et automobiles à adopter l'injection directe en 1980, puis l'arbre à cames en tête avec quatre soupapes.

En 1999, le moteur 8140 Sofim est le premier à adopter dans sa catégorie le Common rail, un brevet Fiat-Magneti-Marelli et le turbocompresseur à géométrie variable en 2000[1].

Versions 2.4 et 2.5[modifier | modifier le code]

Le S8U, d'une cylindrée de 2 445 cm3 est remplacé en 1990 par le S9U de 2 499 cm3 (avec une course plus longue de 2 mm)[2].

S8U[modifier | modifier le code]

S9U[modifier | modifier le code]

Version 2.8[modifier | modifier le code]

Le SxW (Appellation Renault) fait 2 799 cm3 [3]

S8W[modifier | modifier le code]

S9W[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jan Norbye et Pat Kennett (dir.), « Intertruck: Italy », TRUCK, London, UK, FF Publishing Ltd,‎ , p. 27
  2. Manuel d'atelier « Moteur S » Renault - Édition française, Janvier 1995, référence 77 11 173 063
  3. Les codes moteurs Renault, sur planeterenault.com (consulté le 31 décembre 2012)