Rançon (Mesvrin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rançon.

le Rançon
(ruisseau du Martinet, ruisseau des Baumes)
Illustration
Carte.
Canton d'Autun-2 dans le département de Saône-et-Loire
Caractéristiques
Longueur 17,4 km [1]
Bassin collecteur la Loire
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire EPTB Loire[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source dans le forêt domaniale de Planoise - les Feuillies
· Localisation Autun
· Altitude 583 m
· Coordonnées 46° 54′ 35″ N, 4° 20′ 52″ E
Confluence le Mesvrin
· Localisation Saint-Symphorien-de-Marmagne
· Coordonnées 46° 51′ 42″ N, 4° 17′ 34″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Étang de la Noue
· Rive droite Forêt aux Merles, Papeterie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Autun
Canton Autun-2
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Autun

Sources : SANDRE:« K1316800 », Géoportail

Le Rançon est une rivière française du département Saône-et-Loire de la région Bourgogne-Franche-Comté, en ancienne région Bourgogne et un affluent droit du Mesvrin, c'est-à-dire un sous-affluent du fleuve la Loire par l'Arroux.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 17,4 kilomètres de longueur[1], le Rançon prend sa source sur la commune d'Autun, dans le forêt domaniale de Planoise - les Feuillies, près de l'allée Sommière des Près Moussus, à 583 mètres d'altitude[3]. Il s'appelle aussi dans cette partie haute le ruisseau des Baumes.

Le Rançon coule globalement du nord-est vers le sud-ouest avec une grande boucle vers l'est[4]. Il traverse l'Étang de Martinet, et s'appelle aussi ruisseau du Martinet puis le réservoir du Haut Rançon.

Le Rançon conflue, en rive droite du Mesvrin, sur la commune de Saint-Symphorien-de-Marmagne, à 289 mètres d'altitude[5], juste au sud de la commune de Broye.

Les cours d'eau voisins sont, dans le sens des aiguilles d'une montre, la Digoine au nord-est, le Mesvrin à l'est, au sud-est, au sud et au sud-ouest, l'Arroux à l'ouest, au nord-ouest et au nord.

Rose des vents l'Arroux l'Arroux la Digoine Rose des vents
l'Arroux N le Mesvrin
O    le Rançon    E
S
le Mesvrin le Mesvrin le Mesvrin

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de Saône-et-Loire, le Rançon traverse les cinq communes[1] suivantes, dans le sens amont vers aval, d'Autun (source), Antully, Marmagne, Broye, Saint-Symphorien-de-Marmagne (confluence).

Soit en termes de cantons, le Rançon traverse un seul canton, prend source et conflue dans le même canton d'Autun-2, dans l'arrondissement d'Autun.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Rançon traverse une seule zone hydrographique « Le Mesvrin & ses affluents » (K131) pour une superficie de 240 km2[1]. Ce bassin versant est composé à 53,67 % de « territoires agricoles », à 42,32 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 3,46 % de « territoires artificialisés », à 0,40 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'EPTB Loire, sis à Orléans[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Rançon a cinq tronçons affluents référencés[1] :

  • le ruisseau du Martinet (rg) 0,8 km, sur la seule commune d'Antully, prenant source à l'Étang Veneau et traversant l'Étang de la Roche André.
  •  ? (rg) 1,8 km, sur la seule commune d'Antully, passant à proximité du lieu-dit les Grolliers.
  • le ruisseau de l'Étang de la Noue (rg) 3 km, sur la seule commune d'Antully, et prenant source dans l'Étang de la Fallourde, et traversant l'Étang de la Noue.
  • le ruisseau de la Forêt aux Merles (rd) 3,4 km, sur les deux communes d'Autun (source) et Broye (confluence) avec un affluent :
    • le ruisseau de Bière (rd), 2 km, sur la seule commune de Broye.
  • le ruisseau de la Papeterie (rd), 3,8 km, sur la seule commune de Broye, prenant source à l'Étang du Fluteau,, avec un affluent :
    •  ? (rd), 1 km, sur la seule commune de Broye et longeant le Bois Girard.

Le rang de Strahler est donc de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Pêche et AAPPMA[modifier | modifier le code]

Le Mesvrin et ses affluents sont des cours d'eau de première catégorie et dépendent de l'AAPPMA de Marmagne, Les Amis du Mesvrin[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Mesvrin (K1316800) » (consulté le 19 février 2017)
  2. a et b « Etablissement Public Loire » (consulté le 18 février 2017)
  3. « Source du Rançon » sur Géoportail (consulté le 19 février 2017).
  4. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 19 février 2017)
  5. « Confluence du Rançon avec le Mesvrin » sur Géoportail (consulté le 19 février 2017).
  6. « AAPPMA de Marmagne - "Les Amis du Mesvrin" 1ère catégorie », sur aappma-de-marmagne.e-monsite.com (consulté le 19 février 2017)