Piña colada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Piña colada
Image illustrative de l’article Piña colada
Piña colada, servie dans un ananas,
et glace à la vanille sur tranche d'ananas

Région d'origine Drapeau de Porto Rico Porto Rico (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Alcool principal en volume Rhum
Servi Frais
Décoration / garniture Paille, tranche d'ananas[1], cerise cocktail
Type de verre Verre ouragan, ou ananas
Ingrédients communs
Préparation Mélangé au mixeur ou au shaker les ingrédients avec de la glace pilée jusqu’à obtention d'une consistance crémeuse.

La piña colada (piña, ananas, et colar, filtré, ananas filtré, en espagnol) est un cocktail officiel de l'IBA, à base de rhum, jus d'ananas et crème de noix de coco, originaire de l’île de Porto Rico des grandes Antilles de la mer des Caraïbes, dont elle est déclarée boisson nationale depuis 1978[2],[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom piña colada signifie littéralement « ananas filtré » en espagnol, en référence au jus d'ananas fraîchement pressé et filtré utilisé dans la préparation de la boisson.

Histoire[modifier | modifier le code]

La légende de Roberto Cofresí raconte que ce célèbre pirate portoricain de la mer des Caraïbes du XIXe siècle, concoctait un breuvage à base de rhum, noix de coco, et ananas, pour donner le moral, de la motivation, et du courage, à l'équipage de son navire[4]...

La revue Travel Magazine de décembre 1922 fait référence à une recette de piña colada à base de rhum, jus d'ananas, sucre, citron vert, et glace. Un article du The New York Times du cite « les boissons des Antilles vont du célèbre punch au rhum de la Martinique, à la piña colada de Cuba (rhum, ananas et lait de coco) ». La création de la recette actuelle de piña colada est revendiquée depuis par plusieurs barmen de Porto Rico, dont Ramon « Monchito » Marrero Pérez[5], barman du palace Caribe Hilton de Porto Rico, qui prétend l'avoir inventée le [6], après avoir perfectionné la recette pendant trois mois. Don Ramon Portas Mingot, barman d'un bar-restaurant du vieux San Juan, prétend lui aussi l'avoir créé en 1963 (avec commémoration historique locale par une plaque en marbre[7]). Ricardo Luis Malave Gracía (surnommé « El Juego ») barman espagnol né à Barcelone en Espagne en 1914, prétend également lui aussi en être l'auteur, avant d'avoir transmis sa recette aux porto-ricains[8]...

Pina Colada with garnish.JPG

Préparation[modifier | modifier le code]

La recette officielle de l'IBA de la piña colada[9] est réalisée avec 5 cl de rhum blanc des Caraïbes, 5 cl de jus d'ananas frais filtré, et 3 cl de crème de noix de coco, le tout mélangé avec de la glace pilée au mixeur ou au shaker jusqu’à obtention d'une consistance crémeuse, mousseuse, et onctueuse. Quelques gouttes de jus de citron vert peuvent être ajoutées.

5 cl de rhum blanc
5 cl de jus d'ananas
3 cl de crème de noix de coco

La préparation est servie dans un verre ouragan (ou bien dans une noix de coco ou un ananas) avec une paille, une tranche d'ananas, et une cerise cocktail pour la décoration.

Données nutritionnelles[modifier | modifier le code]

Un verre de piña colada peut procurer autant de calories qu'un cheeseburger de 450 calories, d'après le site Sciences et Avenir[10].

Swimming Pool, variante avec vodka, et curaçao bleu.

Quelques variantes[modifier | modifier le code]

Le rhum blanc est parfois remplacé par du rhum ambré, et la crème de noix de coco est parfois remplacée par du lait de coco, de la crème, et du sirop de canne[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « PINA COLADA », sur iba-world.com
  2. (fr) Cocktails-faciles.fr, Descriptif de la Pina colada
  3. « Piña Colada », sur www.glosterbar.com (consulté en juin 2020).
  4. « Puerto Rico's famous Pina Colada », sur www.puertorico.com (consulté en juin 2020).
  5. « Ramon “Monchito” Marrero Pérez », sur theladyfromcanton.wordpress.com (consulté en juin 2020).
  6. (fr) 1001Cocktails.com, Origine de la Piña Colada
  7. « Piña Colada plate in Old San Juan, Puerto Rico. », sur commons.wikimedia.org (consulté en juin 2020).
  8. (en) Jim Bragg, The Pina Colada - a Flavorful History, 16 septembre 2000.
  9. « Pina Colada », sur iba-world.com (consulté en juin 2020).
  10. « Combien y a-t-il de calories dans un verre d'alcool ? »
  11. (en) Finecooking.com, Coconut cream and the Piña Colada, 8 juillet 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]