Martini (vermouth)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martini.
Martini
Logo de Martini
Logo de Martini

Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie Turin
Société Martini & Rossi
Date de création 1863
Type Apéritif
Principaux ingrédients vin blanc, alcool neutre, plantes aromatiques
Site web http://www.martini.fr/

Martini est une marque de vermouth italien, nommé d'après la distillerie Martini & Rossi à Turin, fondée en 1863 par Alessandro Martini, Luigi Rossi et Teofilo Sola.

Le vermouth se décline en plusieurs versions détaillées ci-après: Rosso, Bianco, Rosato, Extra-Dry, Fiero et d'Oro. Après son échec commercial, une version de Martini a disparu au début des années 1990[réf. nécessaire]. Après avoir maintenu une tradition dans l'étiquetage de ses produits, Martini a modifié radicalement celui-ci au début de 2007, quelques années après avoir simplifié sa recette.

Types de Martini[modifier | modifier le code]

Cinq bouteilles de Martini
Siège social de Martini, Piazza San Carlo, à Turin

Le rouge existe depuis 1863, ce qui en fait le premier Martini, et le seul qui fut consommé au XIXe siècle. Au goût sucré et légèrement amer, il exhale des arômes multiples grâce un assemblage de vin et d'herbes sélectionnées. Il se consomme avec de la glace, du citron ou en cocktail. C'est un ajout de caramel qui donne à ce vermouth sa couleur ambre foncé.

Le blanc, élaboré depuis 1910, possède une robe jaune paille et développe une saveur douce avec des notes de vanille et d'épices. Son goût est moins amer et plus raffiné que le rouge. Il se consomme le plus souvent avec de la glace ou un citron, mais aussi avec du soda, du tonic ou de la limonade.

Le rosé est commercialisé depuis 1980. Il dégage un bouquet doux et très persistant marqué par des pointes de cannelle et de clou de girofle. Il est un peu moins amer que le rouge.

L'or est une variété qui existe depuis 1998. Il est destiné aux marchés du Danemark, de l'Allemagne et de la Suisse dont les consommateurs privilégient un vin blanc aux notes fruitées, où la saveur des agrumes est relevée par des notes de vanille, de noix de muscade, de coriandre et de miel.

Le fiero a été créé en 1998 pour le marché du Benelux. Ce vermouth se caractérise par ses arômes prononcés où dominent des notes de fruits et d'agrumes méditerranéens, avec une dominante d'oranges sanguines.

L'Extra Dry est sur le marché depuis 1900. C'est un vermouth de couleur paille avec un nez plus prononcé que celui du rouge. Ressortent notamment la framboise, le citron et un peu de caramel. Peu sucré (2,8 % au lieu de l'habituel 16 %), il a une forte teneur en alcool (18 % au lieu de 16 %) et sert de base pour un grand nombre de cocktails.

Le bitter fait référence à l'amer, liqueur apéritive fabriquée à partir de l'infusion de plantes amères. Il a un arôme riche, d'une couleur rubis dense, avec une légère amertume. Il doit son goût à plus de trente sortes d'herbes, de fleurs et de fruits. Il est utilisé soit pur sur de la glace, soit avec des jus de fruits, ou en mélange avec du soda ou du tonic.

Le rosé semi-sec est un vin mousseux commercialisé depuis mai 2009. Il vise un public féminin et jeune en jouant sur son goût doux et léger. Il est élaboré à base de cépages cultivés dans les vignobles du Piémont et de la Vénétie. Son pic de consommation débute au printemps et atteint son maximum en été.

Cocktail Martini[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Martini (cocktail).

Dry Martini est le nom d'un cocktail composé de gin et de vermouth blanc sec (tel que celui vendu sous le nom de Martini Extra Dry par Martini & Rossi). Il contient une dose de vermouth pour 5 ou 6 doses de gin, et est souvent accompagné d'un zeste de citron ou d'une olive verte. Si on remplace l'olive par un oignon confit au vinaigre. Il semble que le cocktail tire son nom de la distillerie Martini. Pour éviter la confusion, le cocktail est parfois appelé « Dry Martini » en France. Il faut cependant savoir qu'en anglais, un "Dry Martini", ou martini sec, désigne un martini où la dose de vermouth est minime.

Sponsoring via Martini Racing[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Martini Racing.
Porsche Martini 2009 25

Martini Racing est le nom donné, depuis 1968, à plusieurs écuries ou équipes sponsorisées par la distillerie Martini & Rossi via sa marque de vermouth. Les couleurs sont facilement identifiables avec des bandes bleues et rouges.

Le programme débute en 1968 par le parrainage de la Porsche 907 engagée par l'équipe usine du constructeur allemand en endurance. La première victoire aux 24 Heures du Mans est obtenue en 1971 avec une Porsche 917 et se répète en 1976 et 1977. À partir de 1978, Martini n'apparaît qu'aux 24 Heures du Mans et délaisse le reste du Championnat du monde des voitures de sport. En 1981, les célèbres couleurs apparaissent sur les voitures de la Scuderia Lancia pour appuyer les investissements de la marque italienne dans le programme d'endurance.

À partir de 1978, Martini débute en Championnat du monde des rallyes lors du Rallye Safari sur les Porsche 911 de Björn Waldegård et de Vic Preston Jr. En 1981, les couleurs Martini apparaissent sur les voitures de la Scuderia Lancia pour appuyer les investissements de la marque italienne dans le programme d'endurance. Ce parrainage est suivi l'année suivante par un engagement en rallye et dure jusqu'en 1992. Cette période est marquée par sept titres constructeur et quatre titres pilotes.

Martini entre pour la première fois en Formule 1 en 1972 avec l'écurie Tecno mais se retire après deux saisons infructueuses. Le retour a lieu en 1975 avec Brabham Racing Organisation qui remporte deux Grands Prix et obtient une deuxième place au classement des constructeurs et une troisième place au classement des pilotes avec Carlos Reutemann. Le remplacement du moteur Ford par un moteur Alfa Romeo ne permettra pas de connaître à nouveau la victoire. Le sponsor se retire alors en 1977 mais revient associé au champion en titre Team Lotus en 1979. Après une nouvelle saison sans victoire, Martini se retire de la Formule 1. Depuis 2006, Martini est de retour en Formule 1 sur la carrosserie des Ferrari. En 2014, Martini devient sponsor-titre de l'écurie Williams F1 Team[1].

Dans les années 1970 et 1980, Martini s'engage auprès de pilotes italiens dans le championnat du monde F1 de motonautisme. Martini a également été présent en DTM dans les années 1990 en soutien à Alfa Romeo. Martini sponsorisa également Yamaha et Mike Hailwood à la fin des années 1970. De cette collaboration est née une série spéciale de la Yamaha 1100 XS, la 1.1 Martini[2].

Martini a été le premier sponsor, de 1981 à 1988, de la patrouille acrobatique civile française professionnelle de la société Apache Aviation qui devient,en 1984, la Patrouille Martini-Europe 1 avec trois SIAI Marchetti SF.260 ; en 1986, elle vole sur des Pilatus PC-7. Depuis, cette patrouille a été vendue à Jacques Bothelin et est devenue la Breitling Jet Team[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :