Jacqueline (boisson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacqueline.
image illustrant une boisson
Cet article est une ébauche concernant une boisson.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La jacqueline est une boisson alcoolisée contenant du vin blanc, une boisson pétillante aromatisée (soda, limonade) et de la grenadine[1].

Description[modifier | modifier le code]

Il existe aussi la jacqueline rosée, qui contient du vin rosé à la place du vin blanc. La Jacqueline est une boisson alcoolisée souvent associée à la convivialité. La Jacqueline est appréciée non seulement pour son gout mais aussi pour son coût très abordable.

On l'appelle régulièrement la jaja[réf. nécessaire]. Par exemple, "Chef, sers-moi une Jaja !"

En France, la jacqueline est très populaire dans le sud-ouest, lors des fêtes basques, landaises ou aveyronnaises et particulièrement dans les férias. Elle a aussi conquis une partie du Nord de la France, notamment dans le milieu étudiant Lillois grâce au rayonnement culturel du Sud-Ouest sur le reste de la France depuis quelques années.

À Toulouse, la jacqueline contient parfois de la vodka[réf. souhaitée] afin de la rendre plus corsée.

Tradition[modifier | modifier le code]

Les jeunes ont l'habitude de préparer la Jacqueline dans un grand saladier. Le dosage communément utilisé est le suivant : 1,4 litre de vin blanc, 1,5 litre de limonade et une touche de sirop de Grenadine afin de donner à la Jacqueline ce goût tant apprécié. Il est possible de boire la Jacqueline, fraîchement préparée et touillée, directement dans le saladier ou bien de se munir d'un couvre-chef afin de s'en servir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacqueline, sur le site pausegourmandises.com, consulté le 27 août 2015