Cormé (boisson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une bouteille de cormé allemand, qui n'est pas du cidre contrairement à ce que l'emploi du terme Apfelwein peut laisser supposer.

Le cormé est une boisson faiblement alcoolisée fabriquée à partir de cormes.

Consommation[modifier | modifier le code]

Le cormier est rare en France : quelques spécimens poussent en Alsace[1], et également dans le Maine, notamment en Sarthe[2]. Le cormé était d'usage courant au XVIIIe siècle, particulièrement dans les classes populaires[3].

Il est encore produit dans la région de Francfort sous le nom Speierling-Apfelwein.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Guillaume, Ils ont domestiqué plantes et animaux : Prélude à la civilisation, Versailles, Éditions Quæ, , 456 p. (ISBN 978-2-7592-0892-0, lire en ligne), chap. 9
  2. « Le cormier », sur www.sepenes.fr (consulté le )
  3. Diderot, L'Encyclopédie, t. 4, , 242 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]