Yellow Bird (cocktail)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yellow Bird
Région d'origine Hawaï, Drapeau des États-Unis États-Unis
Ingrédients communs
Préparation Mixing and straining

Le Yellow Bird est un cocktail antillais à base de rhum blanc, de Galliano et de triple sec[1]. Le Yellow Bird est un cocktail officiel de l'IBA depuis 2011[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du nom « Yellow Bird » sont incertaines[3]. Certains rapportent que le nom pourrait dériver d'une chanson populaire haïtienne, Yellow Bird[3],[4], qui a été réécrite en anglais en 1957[3], et est devenue par la suite une sorte d'hymne national des Caraïbes grâce à la popularité acquise par son enregistrement par Harry Belafonte. Le chanteur hawaïen Arthur Lyman a publié une version de la chanson qui a atteint la quatrième place du classement Billboard en juillet 1961, et qui a été interprétée chaque semaine au Shell Bar du Hilton Hawaiian Village Waikiki Beach Resort, ce qui pourrait être le lieu d'origine du cocktail[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mardee Haidin Regan, The Bartender's Best Friend: A Complete Guide to Cocktails, Martinis, and Mixed Drinks, Houghton Mifflin Harcourt, (ISBN 0471227218, lire en ligne), p. 332
  2. (en) « Yellow Bird », sur iba-world.com, International Bartenders Association (consulté le )
  3. a b et c (en) Knack Bartending Basics: More than 400 Classic and Contemporary Cocktails for Any Occasion, Rowman & Littlefield, (ISBN 9781599217727, lire en ligne), p. 101
  4. (en) Jessica B. Harris, Rum Drinks: 50 Caribbean Cocktails, From Cuba Libre to Rum Daisy, Chronicle Books, (ISBN 9780811866996, lire en ligne), p. 110
  5. (en) « A Taste of Cuba: Recipes from the Cuban-American Community », Dutton, (ISBN 9780525249702), p. 292

Liens externes[modifier | modifier le code]