Liste des films de James Bond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

James Bond est un personnage de fiction créé par le romancier Ian Fleming en 1953. Bond est un agent secret britannique travaillant pour le MI6, promu dans la section 00. Peu après, son nom de code est devenu 007. Il est interprété au cinéma par six acteurs : Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig, cela en vingt-cinq productions. Seuls deux films ne sont pas réalisés par EON Productions. EON détient désormais la totalité des droits d'adaptation des romans James Bond de Ian Fleming.

En 1961, les producteurs Albert R. Broccoli et Harry Saltzman unissent leurs forces pour acquérir les droits de tournage des romans de Fleming. Ils fondent la société de production EON Productions et, avec le soutien financier du groupe United Artists, commencent à travailler sur James Bond 007 contre Dr No, réalisé par Terence Young, et sélectionnent Sean Connery pour jouer le rôle de 007. Après la sortie de Dr No en 1962, Broccoli et Saltzman créent la holding Danjaq pour assurer les futures productions de la série de films James Bond. La série comprend actuellement vingt-cinq films dont le plus récent, Mourir peut attendre, est sorti en . Les films ont remporté cinq Oscars : pour les effets sonores (que l'on appelle désormais les montages sonores) dans Goldfinger (37e cérémonie des Oscars), pour les effets visuels de John Stears dans Opération Tonnerre (38e cérémonie des Oscars), pour les montages sonores de Per Hallberg et Karen Baker Landers dans Skyfall, pour la meilleure chanson originale Skyfall interprétée par Adele et produite par Paul Epworth (85e cérémonie des Oscars) et encore la meilleure chanson originale de 007 Spectre, interprétée par Sam Smith, (88e cérémonie des Oscars). De plus, plusieurs des chansons produites pour les films ont été nommées aux Oscars pour le titre de meilleur chanson originale. C'est le cas de Live and Let Die de Paul McCartney, de Nobody Does It Better interprétée par Carly Simon et de For Your Eyes Only chantée par Sheena Easton. Enfin, en 1982, Albert R. Broccoli reçoit le prix commémoratif Irving G. Thalberg.

Lorsqu'Albert R. Broccoli et Harry Saltzman ont acheté les droits des titres existant de Fleming, ceux-ci ne comprenaient pas Casino Royale. En effet, ils avaient déjà été vendus au producteur Gregory Ratoff, l'histoire ayant même fait l'objet d'une adaptation pour la télévision en 1954. Après le décès de Ratoff, les droits ont été transmis à Charles K. Feldman qui a produit la parodie satirique de James Bond Casino Royale en 1967. Bien qu'EON et McClory aient uni leurs forces pour produire Opération Tonnerre, McClory a conservé les droits et a réadapté l'histoire de celui-ci dans Jamais plus jamais en 1983. Les droits de distribution courant de ces films sont détenus par la Metro-Goldwyn-Mayer, le studio qui distribue les films d'EON.

Filmographie « EON »[modifier | modifier le code]

Pays dans lesquels s'est rendu James Bond au cours de ses films.
  • Pays visité dans les films et lieu de tournage.
  • Pays visité, mais pas un lieu de tournage.
  • Pays non visité, mais lieu de tournage.
  • Au début des années 1960, la société EON Productions s'assure les droits cinématographiques de l'intégralité des romans et nouvelles de James Bond en dehors de Casino Royale (dont les droits ne seront acquis qu'en 1999[1]). En 1963, à la suite d'un procès contre Fleming, Kevin McClory obtient les droits cinématographiques sur le roman Opération Tonnerre, ce qui permettra le remake Jamais plus jamais en 1983. Depuis, United Artists et MGM ont protégé la marque « James Bond », rendant très improbables de futures productions en dehors des circuits EON (cf. Filmographie « indépendante »).

    Les films produits par EON Productions ont généralement été tournés aux studios Pinewood situés dans un comté du Buckinghamshire près de Londres.

    Traditionnellement, chacun de ces films commence par la même introduction montrant un rond blanc sur fond noir à l'intérieur duquel Bond se déplace avant de faire feu vers le spectateur, puis l'écran rougit (à l'exception de Mourir peut attendre) et le logo « 007 » terminé par un pistolet apparaît, le tout accompagné du James Bond Theme, morceau composé par Monty Norman et joué par Vic Flick à la guitare. On appelle cela le Gun barrel.

    S'ensuit un prégénérique au cours duquel Bond termine une mission généralement en rapport avec le reste du film, sauf pour James Bond 007 contre Dr No (sans prégénérique), Goldfinger (en rapport avec le premier chapitre du roman), Rien que pour vos yeux et Octopussy (prégénériques indépendants). Enfin, le générique met en scène des femmes plus ou moins dénudées et faiblement éclairées dans une sorte de ballet fantasque et sensuel. La plupart des génériques ont été conçus par Maurice Binder (14 contributions). Plusieurs affiches de films ont été peintes par Robert McGinnis.

    Le premier roman adapté à l'écran est Dr. No en 1962 avec Sean Connery dans le rôle de 007. Connery incarne l'agent secret dans cinq films, avant d'être remplacé à l'écran par George Lazenby (un film), puis revient pour un sixième film et réendossera le rôle de Bond dans un septième film, en 1983 : Jamais plus jamais (Never Say Never Again) (voir Filmographie « indépendante »), qui est un remake d'Opération Tonnerre. Lui succèdent ensuite Roger Moore (sept films), Timothy Dalton (deux films), Pierce Brosnan (quatre films) et Daniel Craig (cinq films). Mourir peut attendre, le 25e film officiel, est le dernier paru de la franchise avec Daniel Craig dans le rôle de 007. Il est sorti au cinéma en .

    La règle initialement imposée par la famille Broccoli veut que les réalisateurs des films de 007 soient comme les acteurs du rôle-titre issus du Commonwealth. Néanmoins cette règle semble en désuétude puisque Pierce Brosnan est irlando-américain, et Marc Forster, réalisateur de Quantum of Solace, possède la double nationalité germano-suisse.

    Numéro Titre français Titre original Année Réalisateur Acteur Compositeur Interprète
    du générique
    Budget
    (USD)
    Total Box-office
    (USD)
    Total Box-office
    ajusté** (USD)
    Box-office
    France
    1 James Bond 007 contre Dr No Dr. No 1962 Terence Young Sean Connery Monty Norman 1 000 000 59 600 000 511 338 397 4 772 547
    2 Bons Baisers de Russie From Russia with Love 1963 John Barry Matt Monro 2 500 000 78 900 000 668 074 147 5 623 391
    3 Goldfinger 1964 Guy Hamilton Shirley Bassey 3 500 000 124 900 000 1 043 926 287 6 675 099
    4 Opération Tonnerre Thunderball 1965 Terence Young Tom Jones 5 600 000 141 200 000 1 161 430 514 5 734 842
    5 On ne vit que deux fois You Only Live Twice 1967 Lewis Gilbert Nancy Sinatra 9 500 000 111 600 000 865 738 670 4 489 249
    6 Au service secret de Sa Majesté On Her Majesty's Secret Service 1969 Peter Roger Hunt George Lazenby Louis Armstrong 7 000 000 87 400 000 617 041 618 1 958 172
    7 Les diamants sont éternels Diamonds Are Forever 1971 Guy Hamilton Sean Connery Shirley Bassey 7 200 000 116 000 000 742 116 444 2 493 739
    8 Vivre et laisser mourir Live and Let Die 1973 Roger Moore George Martin Paul McCartney

    Wings

    7 000 000 161 800 000 944 201 391 3 053 913
    9 L'Homme au pistolet d'or The Man with the Golden Gun 1974 John Barry Lulu 7 000 000 97 600 000 512 946 401 2 873 898
    10 L'Espion qui m'aimait The Spy Who Loved Me 1977 Lewis Gilbert Marvin Hamlisch Carly Simon 14 000 000 185 400 000 792 695 138 3 500 993
    11 Moonraker 1979 John Barry Shirley Bassey 34 000 000 210 300 000 750 536 367 3 171 274
    12 Rien que pour vos yeux For Your Eyes Only 1981 John Glen Bill Conti Sheena Easton 28 000 000 195 300 000 556 682 346 3 181 840
    13 Octopussy 1983 John Barry Rita Coolidge 27 500 000 187 500 000 487 765 436 2 944 481
    14 Dangereusement vôtre A View to a Kill 1985 Duran Duran 30 000 000 152 400 000 366 979 483 2 423 306
    15 Tuer n'est pas jouer The Living Daylights 1987 Timothy Dalton a-ha 40 000 000 191 200 000 436 092 528 1 978 347
    16 Permis de tuer Licence to Kill 1989 Michael Kamen Gladys Knight

    Patti LaBelle

    42 000 000 156 200 000 326 383 679 2 110 402
    17 GoldenEye 1995 Martin Campbell Pierce Brosnan Éric Serra Tina Turner 60 000 000 353 400 000 600 828 696 3 493 610
    18 Demain ne meurt jamais Tomorrow Never Dies 1997 Roger Spottiswoode David Arnold Sheryl Crow 110 000 000 346 600 000 559 529 013 3 435 210
    19 Le monde ne suffit pas The World Is Not Enough 1999 Michael Apted Garbage 135 000 000 390 000 000 606 538 955 3 599 609
    20 Meurs un autre jour Die Another Day 2002 Lee Tamahori Madonna 142 000 000 456 000 000 656 754 063 4 015 654
    21 Casino Royale 2006 Martin Campbell Daniel Craig Chris Cornell 140 000 000 594 293 106 763 799 295 3 179 519
    22 Quantum of Solace 2008 Marc Forster Alicia Keys

    Jack White

    230 000 000 586 090 627 705 316 078 3 715 301
    23 Skyfall 2012 Sam Mendes Thomas Newman Adele 200 000 000 1 108 346 855 1 108 561 013 7 003 902
    24 007 Spectre SPECTRE 2015 Sam Smith 245 000 000 880 674 175 962 730 772 4 978 710
    25 Mourir peut attendre No Time to Die 2021[2] Cary Joji Fukunaga Hans Zimmer[3] Billie Eilish[4] 250 000 000 NC NC NC

    *. (en) Chiffres du 6 mai 2007, Commanderbond.net
    **. Les totaux sont ajustés sur les chiffres de 2006 selon l'indice des prix à la consommation.
    Les données proviennent de différents sites web[5],[6],[7],[8].

    • Trois films consécutifs des années 1980 ont pour intrigue initiale la mort d'un agent 00 (Octopussy, Dangereusement vôtre et Tuer n'est pas jouer).
    • Dans L'Espion qui m'aimait (quand la Lotus sort de l'eau), dans Moonraker (quand Bond traverse la place St Marc) et dans Rien que pour vos yeux (quand Bond, poursuivi par des motards, traverse un restaurant d'altitude), on voit le même homme regarder sa bouteille de vin, l'air incrédule.

    Filmographie « indépendante »[modifier | modifier le code]

    Les films suivants sont parfois qualifiés de « non officiels ». Toutefois, ces œuvres ont été mises sur le marché légalement, leurs producteurs en détenant les droits. Il est ainsi préférable de parler de films « indépendants » ou « hors série » pour les différencier de ceux d'EON Productions.

    1. Casino Royale de William H. Brown Jr., télédiffusé le . En 1954, CBS paye Ian Fleming pour obtenir le droit d'adapter Casino Royale dans une aventure d'une heure dans le cadre de sa série Climax!. Dans ce téléfilm américain, James Bond (joué par Barry Nelson et rebaptisé « Jimmy Bond ») est un espion américain travaillant pour la CIA, Clarence Lieter est un agent britannique joué par Michael Pate et Peter Lorre est Le Chiffre.
    2. Casino Royale de John Huston, Ken Hughes, Val Guest, Robert Parrish et Joseph McGrath (1967). Aux côtés de Deborah Kerr et Barbara Bouchet, David Niven joue, dans ce film parodique, le rôle de James Bond. Niven était en fait la préférence de Fleming pour représenter l'agent secret[9], mais EON Productions choisit Sean Connery. Niven est le seul interprète de James Bond dont le nom est mentionné dans l'un des romans de Fleming[note 1].
    3. Jamais plus jamais de Irvin Kershner avec Sean Connery (1983). En 1963 après une bataille juridique, une voie légale permet à Kevin McClory d’acquérir les droits d'adaptation cinématographique du roman Opération Tonnerre, à l'écriture duquel il avait indirectement participé. En 1983, il se lance dans un remake d’Opération Tonnerre, sous le titre de Jamais plus jamais. Interprété par le même Sean Connery, présenté lors de la promotion du film comme le vrai James Bond, et dirigé par Irvin Kershner qui venait de réaliser L'Empire contre-attaque, le film sortit en même temps qu'Octopussy, avec Roger Moore dans le rôle principal, et reçut malgré tout un très bon accueil, quoique inférieur en nombre d'entrées à celui qu'obtint Octopussy.

    Jusqu’à sa mort, Kevin McClory a annoncé à plusieurs reprises son intention de faire des films de James Bond basés sur l'histoire d’Opération Tonnerre. Intitulés James Bond of the Secret Service, Warhead, Atomic Warhead, Warhead 2000 A.D., etc. Ces films n'ont finalement jamais vu le jour, bien que des scénarios aient été écrits. Par ailleurs, Sony avait voulu lancer une série de films rivale de films 007 dans les années 1990 avec Kevin McClory[10].

    Filmographie annulée[modifier | modifier le code]

    Timothy Dalton, devait jouer trois fois James Bond, puisque le film intitulé Property of a Lady (en français : La Sphère d'Émeraude) devait voir le jour en 1991.

    Série d'animation[modifier | modifier le code]

    James Bond Junior (1991) : il s'agit d'une série d'animation lancée par EON Productions mettant en scène les aventures du neveu du célèbre espion.

    Distribution[modifier | modifier le code]

    Personnage Films de la série EON
    James Bond 007 contre Dr. No
    (1962)
    Bons baisers de Russie
    (1963)
    Goldfinger
    (1964)
    Opération Tonnerre
    (1965)
    On ne vit que deux fois
    (1967)
    Au service secret de Sa Majesté
    (1969)
    Les diamants sont éternels
    (1971)
    Vivre et laisser mourir
    (1973)
    L'Homme au pistolet d'or
    (1974)
    L'Espion qui m'aimait
    (1977)
    Moonraker
    (1979)
    Rien que pour vos yeux
    (1981)
    Octopussy
    (1983)
    Dangereusement vôtre
    (1985)
    James Bond / Agent 007 Sean Connery George Lazenby Sean Connery Roger Moore
    James Bond girl Honey Rider
    Ursula Andress
    Tatiana Romanova
    Daniela Bianchi
    Pussy Galore
    Honor Blackman
    Dominetta "Domino" Vitali
    Claudine Auger
    Kissy Suzuki
    Mie Hama
    Teresa "Tracy" Bond
    Diana Rigg
    Tiffany Case (en)
    Jill St John
    Simone Latrelle / "Solitaire"
    Jane Seymour
    Mary Bonne-Nuit
    Britt Ekland
    major Anya Amasova / Agent Triple-X
    Barbara Bach
    Dr. Holly Goodhead
    Lois Chiles
    Melina Havelock
    Carole Bouquet
    Octopussy
    Maud Adams
    Stacey Sutton (en)
    Tanya Roberts
    Ennemis Dr. Julius No
    Joseph Wiseman
    Ernst Stavro Blofeld
    Anthony Dawson,

    Rosa Klebb
    Lotte Lenya

    Auric Goldfinger
    Gert Fröbe
    Emilio Largo
    Adolfo Céli
    Ernst Stavro Blofeld
    Donald Pleasence
    Ernst Stavro Blofeld
    Telly Savalas
    Ernst Stavro Blofeld
    Charles Gray
    Dr. Kananga / M. Grosbonnet
    Yaphet Kotto
    Francisco Scaramanga
    Christopher Lee
    Karl Stromberg (en)
    Curd Jürgens
    Hugo Drax
    Michael Lonsdale
    Aris Kristatos
    Julian Glover
    Kamal Khan
    Louis Jourdan
    Max Zorin
    Christopher Walken
    MI6
    M Sir Miles Messervy
    Bernard Lee
    Sir Miles Messervy
    Robert Brown
    Q Major Geoffrey Boothroyd
    Peter Burton
    Major Geoffrey Boothroyd
    Desmond Llewelyn
    Major Geoffrey Boothroyd
    Desmond Llewelyn
    Miss Moneypenny Lois Maxwell
    Charles Robinson (chef d'état-major du Mi6)
    Sir Godfrey Tibbett Patrick Macnee
    Alliés / Amis
    Felix Leiter Jack Lord Cec Linder Rik Van Nutter Norman Burton David Hedison
    Bill Tanner Michael Goodliffe James Villiers
    Autres personnages
    Mercenaires ennemis Mlle Taro

    Zena Marshall

    Red Grant

    Robert Shaw

    Oddjob

    Harold Sakata

    Fiona Volpe

    Luciana Paluzzi

    Helga Brandt

    Karin Dor

    Requin Richard Kiel
    Shérif J.W. Pepper Clifton James
    Général Anatol Gogol Walter Gotell
    Sir Frederick Gray (secrétaire d'État à la Défense) Geoffrey Keen
    Tigre Tanaka Tetsurō Tanba
    Personnage Films de la série EON Films indépendants
    Tuer n'est pas jouer
    (1987)
    Permis de tuer
    (1989)
    GoldenEye
    (1995)
    Demain ne meurt jamais
    (1997)
    Le monde ne suffit pas
    (1999)
    Meurs un autre jour
    (2002)
    Casino Royale
    (2006)
    Quantum of Solace
    (2008)
    Skyfall
    (2012)
    Spectre
    (2015)
    Mourir peut attendre
    (2021)
    Casino Royale
    (1967)
    Jamais plus jamais
    (1983)
    James Bond / Agent 007 Timothy Dalton Pierce Brosnan Daniel Craig David Niven Sean Connery
    James Bond girl Kara Milovy
    Maryam d'Abo
    Pam Bouvier
    Carey Lowell
    Natalya Simonova (en)
    Izabella Scorupco
    Wai Lin (en)
    Michelle Yeoh
    Elektra King
    Sophie Marceau
    Giacinta "Jinx" Johnson (en)
    Halle Berry
    Vesper Lynd
    Eva Green
    Camille Montes (en)
    Olga Kurylenko
    Séverine (en)
    Bérénice Marlohe
    Madeleine Swann
    Léa Seydoux
    Madeleine Swann
    Léa Seydoux
    Vesper Lynd
    Ursula Andress
    Dominetta "Domino" Vitali
    Kim Basinger
    Ennemis Brad Whitaker (en)
    Joe Don Baker
    Franz Sanchez
    Robert Davi
    Alec Trevelyan / Janus / agent 006
    Sean Bean,

    Xenia Onatopp
    Famke Janssen

    Elliot Carver
    Jonathan Pryce
    Elektra King
    Sophie Marceau,

    Victor Zokas / "Renard"
    Robert Carlyle

    Tan-sun Moon / Gustav Graves
    Will Yun Lee (pré-générique) puis Toby Stephens
    Le Chiffre
    Mads Mikkelsen,

    Mr. White Jesper Christensen

    Dominic Greene
    Mathieu Amalric
    Tiago Rodriguez / Raoul Silva (en)
    Javier Bardem
    Ernst Stavro Blofeld
    Christoph Waltz
    Ernst Stavro Blofeld
    Christoph Waltz,

    Safin
    Rami Malek

    Le Chiffre
    Orson Welles
    Ernst Stavro Blofeld
    Max von Sydow
    MI6
    M Sir Miles Messervy
    Robert Brown
    Barbara Mawdsley
    Judi Dench
    Olivia Mansfield
    Judi Dench
    Olivia Mansfield
    Judi Dench
    Gareth Mallory
    Ralph Fiennes
    Gareth Mallory
    Ralph Fiennes
    McTarry
    John Huston
    M
    Edward Fox
    Gareth Mallory
    Ralph Fiennes
    Olivia Mansfield
    Judi Dench (caméo)
    Q Major Geoffrey Boothroyd
    Desmond Llewelyn
    Major Geoffrey Boothroyd
    Desmond Llewelyn
    Q
    John Cleese
    Q
    Ben Whishaw
    Major Geoffrey Boothroyd
    Geoffrey Bayldon
    Major Geoffrey Boothroyd
    Alec McCowen
    R
    John Cleese
    C Max Denbigh
    Andrew Scott
    Miss Moneypenny Caroline Bliss Samantha Bond Naomie Harris Barbara Bouchet Pamela Salem
    Charles Robinson (chef d'état-major du Mi6) Colin Salmon
    Alliés / Amis
    Bill Tanner Michael Kitchen Michael Kitchen Rory Kinnear
    Valentin Zukovsky Robbie Coltrane Robbie Coltrane
    Felix Leiter John Terry David Hedison Jeffrey Wright Jeffrey Wright Bernie Casey
    Jack Wade Joe Don Baker
    René Mathis Giancarlo Giannini Duncan Macrae
    Autres personnages
    Général Anatol Gogol Walter Gotell
    Sir Frederick Gray (secrétaire d'État à la Défense) Geoffrey Keen

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. Dans On ne vit que deux fois (chapitre XIV), la pêcheuse Kissy Suzuki dit à Bond que David Niven est le seul homme qu'elle a trouvé bien à Hollywood, et elle a appelé David un cormoran qu'elle a recueilli.

    Références[modifier | modifier le code]