Vin de grenade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une boisson <adjF> image illustrant l’Arménie
Cet article est une ébauche concernant une boisson et l’Arménie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Vin de grenade d'Arménie.
Vin de grenade fabriqué en Arménie.

Le vin de grenade est issu de la fermentation du jus de grenade. Il est attesté en Mésopotamie[1] , en Égypte antique [2] qui le produit et l'importe depuis la Syrie, il est produit en Palestine [3]. De nos jours l'Arménie est un des rares pays de la zone de primo-domestication, devenue largement musulmane, à conserver la tradition du vin de grenade. Des vins de grenade plats ou champagnisés sont commercialisés par les nouveaux pays producteurs : Australie, Californie, Israël, parfois sous forme d'assemblage vin de raisin, vin de grenade.

L'expression "vin de grenade" nomme aussi, improprement, un concentré au 2/3 de jus de grenade employé en médecine ancienne [4], Le vin de grenade ne doit pas être confondu avec le ratafia de grenade (de jus de grenade mélangé à de l'eau-de-vie sucrée), ni avec les vins de raisin produits à Grenade (Andalousie) ou à Grenade (France) sous l’appellation Comté Tolosan.

Antiquité[modifier | modifier le code]

La grenade, comme les autres fruits sucrés (vigne, figue, dattes...) domestiqués par les premiers agriculteurs proche orientaux est très tôt (IVéme millénaire BC[5]) utilisée pour produire du vin [6]. La fermentation alcoolique est un mode de conservation du jus, le vin est facile à transporter. Le vin de grenade suit la culture de la grenade à mesure de son déplacement vers l'ouest, en Egypte au 2éme millénaire BC [7] (peut être assemblé avec du vin de raisin).

Le cantique des cantiques mentionne le vin de grenade [8]

Époque actuelle[modifier | modifier le code]

La capacité anti-oxydante du vin de grenade est largement supérieure à celle du vin rouge [9]

Principal producteur arménien : Maran, www.maran.am Principal producteur israélien : Rimon Winery, www.rimonwinery.com

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jane McIntosh, Ancient Mesopotamia: New Perspectives, ABC-CLIO, (ISBN 9781576079652, lire en ligne)
  2. (en) Douglas J. Brewer et Emily Teeter, Egypt and the Egyptians, Cambridge University Press, (ISBN 9780521449847, lire en ligne)
  3. (en) Henry Lutz, Viticulture and Brewing in the Ancient Orient, Applewood Books, (ISBN 9781429010429, lire en ligne)
  4. Philibert Guybert, Toutes les oeuvres charitables de Philbert Guybert, Vve P. Ménard, (lire en ligne)
  5. (en) Patrick E. McGovern, Ancient Wine: The Search for the Origins of Viniculture, Princeton University Press, (ISBN 9781400849536, lire en ligne)
  6. (en) Jane McIntosh, Ancient Mesopotamia: New Perspectives, ABC-CLIO, (ISBN 9781576079652, lire en ligne)
  7. (en) Patrick E. McGovern, Ancient Wine: The Search for the Origins of Viniculture, Princeton University Press, (ISBN 9781400849536, lire en ligne)
  8. P. Paul Jouon, Le cantique des cantiques, Рипол Классик (ISBN 9785881427863, lire en ligne)
  9. LA GRENADE CULTIVÉE EN ESPAGNE Punicalagine anti-oxydante du jus de grenade et de l’extrait de grenade, dans l’alimentation fonctionnelle du futur., GRANATUM PLUS (lire en ligne)

Les vins de l'antiquité: à la recherche des saveurs d'autrefois Livre de Michel Bouvier https://books.google.fr/books/about/Les_vins_de_l_antiquit%C3%A9.html?id=7OlJAAAAYAAJ&hl=fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]