Sambuca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sambuca
Image illustrative de l’article Sambuca
Trois bouteilles de Sambuca : de gauche à droite : Sambuca Inferno Ice, Sambuca Gold et Sambuca Black.

Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie

La sambuca est une liqueur italienne douce et forte à base d'anis étoilé, créée à Civitavecchia, dans la province de Rome, en 1851.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Sambuca vient du nom de la plante (sureau) dont est tiré l'extrait. L'étymologie du sureau (bas latin : sambūcus ou sābūcus, déjà attesté par Pline[1]) est incertaine[2], mais probablement d'origine non indo-européenne[3]. Selon l'entreprise italienne Molinari spécialisée dans la production de sambuca depuis 1945,car ce terme aurait été employé par Luigi Manzi, un des précurseurs de la liqueur anisée, qui l'aurait nommée ainsi pour les ressemblances phoniques avec les mots sambuchelli et acquaioli, respectivement « anis » et « eau » en patois d'Ischia (île au large de Naples).

Histoire[modifier | modifier le code]

La recette originale de la sambuca trouve probablement son origine dans la tradition de l'herboristerie chartreuse[4], qui était autrefois connue pour ses boissons alcoolisées et ses préparations médicinales. Comme mentionné ci-dessus, l'extrait de fleur de sureau blanc est l'un des ingrédients, mais pas le principal.

La Sambuca a été commercialisée à la fin du XIXe siècle à Civitavecchia par Luigi Manzi sous le nom de Sambuca Manzi[5], encore produite aujourd'hui. Elle a ensuite été lancée au niveau international par Angelo Molinari à partir de 1945, après la fin de la guerre, sous le nom de Sambuca Extra Molinari. La société était dirigée par Mafalda Molinari.

Puis la direction est passée à Antonio Molinari. Plus tard, les petits-fils du fondateur, Mario et Angelo, sont devenus administrateurs délégués (la troisième petite-fille, Inge, a également rejoint le conseil d'administration)[6].

Préparation[modifier | modifier le code]

La sambuca est obtenue par distillation à la vapeur de grains d'anis étoilé, et d'autres arômes végétaux comme la réglisse, additionnés d'alcool et de sucre (350 g/l).

Dégustation et marques[modifier | modifier le code]

La sambuca est bue en apéritif, en liqueur, avec des glaçons, dans du café, elle est souvent servie flambée avec trois grains de café entiers (con la mosca, avec la mouche) ou flambée directement dans la bouche, ainsi qu'en cocktail.

Les différentes marques de Sambuca sont : Amore, Averna, Borghetti, Borsci, Franciacorta, Isolabella, Lupini, Luxardo, Manzi (la première en 1851), Massari, Molinari, Ramazzotti, Romana, Sarandrea, SIMAL, Toschi, Villa Colonna, et Vinci.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alfred Ernout, Dictionnaire étimologique de la langue latine – Histoire de mots, Parigi, Klincksieck,
  2. (it) Giacomo Devoto, Avviamento all'etimologia italiana, Milano, Mondadori,
  3. (it) Carlo =Battisti, Dizionario etimologico italiano, Firenze, Barbera, 1950–57
  4. (it) « Sambuca, il liquore all'anice dalle mille sfumature | Superalcolico » (consulté le )
  5. (en) A. J. Rathbun, Ginger bliss and the violet fizz : a cocktail lover's guide to mixing drinks using new and classic liqueurs, Boston, Harvard Common Press, (ISBN 1558326650)
  6. (it) « Corriere della Sera », L'Economia,‎