Tom Hardy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tom Hardy
Description de cette image, également commentée ci-après
Tom Hardy au Comic-Con en 2018.
Nom de naissance Edward Thomas Hardy
Naissance (42 ans)
Hammersmith, Grand Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession acteur
Films notables Bronson
Inception
The Dark Knight Rises
Des hommes sans loi
Mad Max: Fury Road
The Revenant
Dunkerque
Venom
Legend
Séries notables Frères d'armes
Peaky Blinders
Taboo

Tom Hardy CBE est un acteur britannique, né le à Hammersmith (Grand Londres).

Il est notamment connu pour avoir interprété le prisonnier Charles Bronson dans le film Bronson, Tommy Conlon dans Warrior, Ricki Tarr dans La Taupe, Forrest Bondurant dans Des hommes sans loi, les jumeaux Kray dans Legend, et Max Rockatansky dans Mad Max: Fury Road .

Christopher Nolan l'a dirigé à trois reprises dans des films à grosse production : le thriller de science-fiction Inception, dans lequel il joue Eames, « le faussaire », puis le film de super-héros The Dark Knight Rises, où il incarne le criminel Bane et dans le film de guerre Dunkerque.

Il obtient en 2009 une première récompense pour le film Bronson. Puis en 2011 il reçoit le Rising Star Award. Parmi diverses nominations, il est ensuite récompensé à plusieurs reprises en 2015 et 2016 comme meilleur acteur pour les films Legend et Mad Max: Fury Road. En 2016 il reçoit sa première nomination aux Oscars pour sa performance en tant que second rôle dans The Revenant d'Alejandro González Iñárritu.

En 2018 il est nommé commandeur de l'Empire britannique (CBE)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tom Hardy est né en 1977 dans le quartier d'Hammersmith à Londres, en Angleterre. Il est l'unique enfant d'Elizabeth Anne, une artiste peintre et d'Edward "Chips" Hardy, publicitaire et écrivain.

Il a été scolarisé dans deux écoles privées : la Reed's School et la Tower House School, où il obtient son diplôme de fin d'études. L'étudiant rêve de faire une carrière d'acteur. Conseillé et encouragé par sa mère, il intègre donc l'école d'art dramatique Richmond Drama School en 1997, puis l'école Drama Centre London en .

Spécialiste de la métamorphose physique, il n'hésite pas, pour les besoins d'un film, à prendre une masse musculaire impressionnante, qu'il a d'ailleurs forgée au fil de ces dernières années pour ses rôles de personnages au physique imposant.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a lutté contre l'alcoolisme et une dépendance au crack et autres drogues lorsqu'il avait une quinzaine d'années. Il a cessé de boire en 2003[2].

Il a été marié à Sarah Ward de 1999 à 2004.

De 2004 à 2009, il a été en couple avec Rachael Speed de qui il a eu un fils, Louis Hardy, né en 2008.

Il est en couple avec l'actrice Charlotte Riley depuis 2012. Ils se sont mariés dans le sud de la France en 2014 et ont eu leur premier enfant le . Ils ont accueilli leur deuxième enfant, une fille en 2019.

Le , la reine Élisabeth II l'a honoré, tout comme Keira Knightley et Emma Thompson, en le faisant Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique, récompensant son talent et son ascension fulgurante dans le monde du cinéma[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation[modifier | modifier le code]

Tom Hardy à la première d’Inception à Londres en 2010.

Tom Hardy commence sa carrière à la télévision en 2001, où il tient un petit rôle dans la prestigieuse mini-série de la chaîne HBO, Frères d'armes (produite par Steven Spielberg et Tom Hanks[4]) . Il continue dans le registre militaire en faisant partie de la large distribution masculine réunie par Ridley Scott pour La Chute du faucon noir.

Il enchaîne avec plusieurs films de série B en 2002 et 2003 - Simon: An English Legionnaire, le film de s-f Star Trek : Nemesis, de Stuart Baird ou encore les films d'action Attraction fatale, The Reckoning et Injection fatale.

Il retourne en Angleterre pour des rôles plus intéressants : il apparait dans un rôle assez secondaire aux côtés de Daniel Craig dans le thriller britannique Layer Cake, première réalisation de Matthew Vaughn, puis dans la comédie d'action RocknRolla, de Guy Ritchie. Il prête ensuite ses traits à Robert Dudley, Comte de Leicester dans le téléfilm The Virgin Queen.

Il revient aux États-Unis pour des projets relativement mineurs, d'où se détache seulement le très attendu Marie-Antoinette, le troisième long-métrage de Sofia Coppola présenté au Festival de Cannes 2006. Mais l'année 2009 va être celle de la révélation : tandis qu'à la télévision, il obtient le rôle principal dans la série The Take où il joue le rôle de Freddie Jackson, un gangster psychotique, au cinéma, il accède à une reconnaissance internationale grâce à un rôle que lui confie le respecté cinéaste Nicolas Winding Refn.

En effet, il décroche le rôle très convoité du multirécidiviste aux 34 années de prison (dont 30 en isolement) Michael Gordon Peterson alias « Charles Bronson » dans le drame Bronson. Pour le film, il prend près de 20 kg de masse musculaire. Sa performance impressionne le cinéaste britannique expatrié à Hollywood, Christopher Nolan, qui l'intègre dans la large distribution de son ambitieux blockbuster de science-fiction, Inception, qui sort en 2010, et connait un succès mondial. Le film lui permet de donner la réplique à des acteurs reconnus : Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard, Ellen Page ou encore Joseph Gordon-Levitt. Il va alors accéder à des projets plus ambitieux.

Tête d'affiche hollywoodienne[modifier | modifier le code]

L'acteur à la première londonienne de La Taupe, en septembre 2011.

En 2011, il poursuit son ascension en jouant dans Warrior, au côté de Joel Edgerton, et dans lequel, une nouvelle fois, il augmente considérablement sa masse musculaire pour le rôle, l'acteur ayant suivi un entrainement quotidien dans des salles de sport, avec au programme deux heures de boxe, deux heures de kick boxing et de Muay thaï, deux heures de chorégraphie et deux heures de musculation. Il a aussi suivi un régime très protéiné de six repas par jour. Avant de s'y mettre, il n'y connaissait absolument rien au combat à mains nues[5]. Toujours en 2011, il interprète également le rôle de Ricki Tarr, dans La Taupe, seconde adaptation du roman du même nom (1974) de John le Carré, avec Benedict Cumberbatch, John Hurt, Ciarán Hinds, Toby Jones, Colin Firth, Mark Strong et Gary Oldman.

L'année 2012 lui permet de capitaliser sur son succès : il s'essaye à l'humour en partageant l'affiche de la comédie d'action Target, réalisée par McG, avec une autre star montante, le jeune Chris Pine. Mais surtout, il collabore une seconde fois avec Christopher Nolan. Le cinéaste l'a choisi pour incarner le redoutable Bane dans The Dark Knight Rises, le 3e épisode de la saga Batman de Nolan. Une nouvelle fois, l'acteur prend environ 15 kg de masse musculaire pour ce rôle. Alors que le début du tournage est officialisé par la Warner Bros.[6], une première photo de Tom Hardy en Bane est dévoilée[7].

Enfin, il joue les criminels inquiétants et charismatiques dans le polar historique Des hommes sans loi, de John Hillcoat. Il y est entouré par Shia LaBeouf et Jessica Chastain.

En 2013, il joue le rôle-titre du thriller urbain Locke, écrit et réalisé par Steven Knight. Sa performance lui vaut la récompense du meilleur acteur lors de la 40e cérémonie des Los Angeles Film Critics Association Awards. Ensuite, il évolue dans le thriller Quand vient la nuit, de Michaël R. Roskam, qui sort en 2014. Cette même année, il revient en Angleterre pour tourner pour la télévision. Il joue Alfie Solomons dans la série dramatique Peaky Blinders.

L'année 2015 ne se déroule pas comme prévu : tandis que le thriller historique, dont il mène la large distribution, Enfant 44, passe inaperçu, le blockbuster Mad Max: Fury Road, de George Miller, est acclamé par la critique mondiale. Cependant, l'acteur, qui reprend le rôle-titre de Max Rockatansky, auparavant tenu par Mel Gibson, voit sa prestation éclipsée par Charlize Theron, au point qu'une suite centrée sur le personnage de cette dernière, Furiosa, soit en développement[8]. Enfin, l'ambitieux Legend, écrit et réalisé par Brian Helgeland, pour lequel l'acteur tient un double rôle, celui des jumeaux Ronald et Reginald Kray, les plus grands gangsters de Londres dans les années 1960, rôle pour lequel il reçoit deux récompenses de meilleur acteur en 2015[9].

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

En 2016, il tient l'un des rôles principaux du film d'aventures The Revenant, réalisé par Alejandro González Iñárritu. Son interprétation du chasseur des bois John Fitzgerald lui vaut une nomination à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

Il reçoit en 2016 le London Film Critics' Circle Award du meilleur acteur britannique de l'année pour quatre de ses films : Legend, Mad Max: Fury Road, London Road, The Revenant[10].

Il est ensuite de retour en Angleterre pour le projet télévisuel Taboo, une mini-série en 8 épisodes diffusés par la chaîne BBC One du au . Cette mini-série devait connaître une suite en 2018.

En 2017, il fait également partie de la distribution du film de guerre Dunkerque, ce qui officialise sa troisième collaboration avec son compatriote Christopher Nolan.

Après l'abandon par Ubisoft Motion Picture du projet d'une adaptation de la franchise vidéoludique Splinter Cell où Tom Hardy aurait incarné le personnage de Sam Fisher[11], l'acteur devrait tenir un rôle dans War Party[12], un film d'aventures réalisé par Andrew Dominik et aussi dans un film de science-fiction réalisé par Ruben Fleischer intitulé Venom [13]. Un autre projet lui permettrait d'incarner le rôle difficile, celui de Al Capone dans Fonzo, un film biographique réalisé par Josh Trank[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Jérémie Covillault[16] (huit films et une série) est la voix française régulière de Tom Hardy depuis The Dark Knight Rises. Guillaume Orsat[17] l'a également doublé à trois reprises.

Au Québec, Paul Sarrasin est la voix française régulière de l'acteur depuis La Chute du faucon noir en 2001[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]