Man-Bat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les comics
Cet article est une ébauche concernant les comics.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Man-Bat
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Alias Kirk Langstrom (véritable identité)
Sexe homme/femme
Activité Scientifique
Ennemi de Batman

Créé par Neal Adams et Frank Robbins
Première apparition Detective Comics #400 en 1970
Éditeurs DC Comics

Man-Bat est un personnage de fiction créé par Neal Adams et Frank Robbins dans Detective Comics #400 en 1970[1]. Plusieurs personnages deviendront des Man-Bat.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Scientifique ayant conduit plusieurs expériences sur le génome humain pour lutter contre la surdité, il produisit une solution transformant la personne la consommant en une énorme chauve-souris humanoïde. Après avoir été le cobaye de sa propre trouvaille, Kirk Langstrom allait terroriser les cieux de Gotham City. Cependant, il agit la plupart du temps contre ses instincts et a souvent agit comme allié de Batman quand il se contrôlait. Plusieurs personnes allèrent, durant les années qui suivirent, incarner le Man-Bat.

Francine Langstrom[modifier | modifier le code]

La femme de Kirk Langstrom a elle aussi été touchée par le sérum Man-Bat. Originalement elle fit cela pour rejoindre son mari lorsqu'il était transformé, devenant ainsi "She-Bat". Cependant, depuis le reboot des New 52, elle est une espionne s'étant marié à Langstrom pour obtenir le sérum, fabriquant alors sa propre version du sérum à partir des gènes de Chauve-Souris Vampire, devenant alors assoiffée de sang.

Man-Bats Commandos[modifier | modifier le code]

Il s' agit d'une unité de Man-Bats travaillant pour la Ligue des Assassins, sous l'égide de Talia Al Ghul après que celle-ci ait forcé Langstrom à lui donner sa formule.

L'épidémie Man-Bats[modifier | modifier le code]

Lors de cet événement, un quartier entier de Gotham fut transformé en Man-Bats quand un virus s' y répandit. Batman arriva alors à absorber la maladie avec l'aide de Langstrom qui dû alors se transformer en Man-Bat, marquant sa première transformation depuis le reboot des New 52.

Biographies alternatives[modifier | modifier le code]

Dans la série télévisée Batman, la série animée, Kirk Langstrom et le Man-Bat sont le premier adversaire du Chevalier masqué. Un deuxième épisode mit en scène le Man-Bat, mais cette fois-ci, ce fut au tour de Francine, l'épouse de M Langstrom qui succomba aux effets de la solution.

Dans la série Batman, Man-Bat subit une simplification de sa psychologie : Langstrom n'y est plus une victime mais un vulgaire savant fou obsédé par l'idée de surpasser Batman.

Dans la série Beware the Batman, Langstrom est victime des expériences du professeur Pyg et de mister Toad et se fait transformer en un hybride mutant chauve-souris controlé par un collier anti-évasion pour les animaux dangereux. Il finit par se libérer et devient membre des Outsiders.

Dans cette version, Langstrom est victime de ses instincts bestiaux.

Dans l'univers du film Justice League : Gods and Monsters, Kirk Langstrom s'est transformé en vampire à cause de son produit, il est par la suite devenu Batman et est un membre de la Ligue des Justiciers avec Superman et Wonder Woman. Contrairement au Batman originel, Kirk ne se contente pas d'arrêter les criminels, il les tue pour satisfaire sa soif de sang.

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Man-bat est, sous l'effet de la toxine qu'il a inventé, une chauve-souris géante de plus de 2,10 m. Il profite de ses pouvoirs pour commettre des crimes.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Man-Bat est une image inversée de Batman. Sous sa forme mutée, il est plus chauve-souris qu'homme, contrairement à Batman, d'où l'inversion dans le nom.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. Gordon Melton, The Vampire Book : The Encyclopedia of the Undead, Visible Ink Press, , 909 p. (ISBN 9781578592814), p. 446
  2. http://www.jeuxvideo.com/news/2008/00027767-images-de-lego-batman-man-bat.htm