Michael Cera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michael Cera
Description de cette image, également commentée ci-après

Michael Cera

Nom de naissance Michael Austin Cera
Surnom Mike
Naissance (27 ans)
Brampton, Ontario
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Profession acteur, compositeur, chanteur, réalisateur, scénariste, producteur, éditeur
Films notables Une nuit à New York
Juno
Scott Pilgrim
Be Bad !
Séries notables Arrested Development

Michael Cera, né Michael Austin Cera le à Brampton en Ontario au Canada, est un acteur canadien, révélé par la série Arrested Development, et ses prestations dans les comédies indépendantes Juno et SuperGrave en 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michael est le fils de Linda, native du Québec, et de Luigi Cera, un technicien de Xerox originaire de Sicile. Il a deux sœurs, Jordan, qui est son aînée, et Molly, sa sœur cadette.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a commencé sa carrière dans la série I Was a Sixth Grade Alien en 2001. En 2002, il incarne le jeune Chuck Barris, dans Confessions d'un homme dangereux de George Clooney. Michael a également incarné George Michael Bluth dans la série TV maintes fois primée, Arrested Development, et cela durant trois saisons, avant que celle-ci ne s'arrête. Il est apparu dans la saison 2 de Veronica Mars.

En novembre 2007, il a animé le Saturday Night Live, mais une partie de son sketch n'a pas été diffusée à la télévision, en raison de la grève de la Writers Guild of America. Toujours en 2007, il rejoint la distribution de Juno, avec Ellen Page, film dans lequel il interprète Paulie Bleeker. Il est, la même année, à l'affiche de SuperGrave, comédie à grand succès écrite par Evan Goldberg et Seth Rogen. Le succès critique et commercial de ces deux comédies le révèle au monde entier.

Il confirme en choisissant prudemment ses rôles, et en se diversifiant : en 2008, il s'impose en tant que jeune homme romantique et idéaliste pour la comédie dramatique Une nuit à New York, où il a pour partenaire la jeune Kat Dennings. La même année, il fait une apparition dans la comédie potache Extreme Movie.

En *2009, il alterne de nouveau rôle romantique et partition plus potache, en menant la comédie dramatique Be Bad !, où il a cette fois pour partenaire Portia Doubleday, puis est la tête d'affiche d'une nouvelle production de Judd Apatow, L'An 1 : Des débuts difficiles, qui est un échec critique et commercial. La même année, il publie son premier récit Pinecone, aux éditions McSweeney's Quarterly.

L'année d'après, il s'impose en tête d'affiche de Scott Pilgrim, une adaptation du comics éponyme signée Edgar Wright. Il y prête ses traits à Scott Pilgrim, un bassiste dans un groupe de rock qui doit affronter de terribles adversaires pour conquérir celle qu'il aime. Le film est acclamé par la critique, mais est un énorme échec commercial, marquant un ralentissement dans la carrière cinématographique de l'acteur. Le film devient néanmoins rapidement culte.

Durant les années suivantes, l'acteur participe à des séries télévisées, et multiplie les apparitions et les caméos dans une poignée de comédies et projets d'anciens collaborateurs : en 2012, il participe ainsi au drame indépendant Bad Dads, co-mené par son ex-partenaire Alia Shawkat. Et en 2013, il revient dans la quatrième saison inédite d'Arrested Development, commandée par la plateforme de vidéo Netflix, et joue une version exagérée de lui même dans la satire C'est la fin, écrite et réalisée par Seth Rogen et Evan Goldberg.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Michael Cera n'a pas de voix françaises régulières. Toutefois, Hervé Grull est celui qui l'a le plus doublé (dans 4 films).

Au Québec, Nicholas Savard L'Herbier est la voix française de l'acteur dans la grande majorité de ses films.

En France[modifier | modifier le code]

et aussi

Au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]