Daniel Beretta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Daniel Beretta
Naissance (74 ans)
Audincourt, Doubs, France
Nationalité Française
Profession Acteur
Auteur-compositeur-interprète

Daniel Beretta est un acteur et auteur-compositeur-interprète français, né le à Audincourt (Doubs).

Portant la triple casquette d'auteur, compositeur et interprète, il a sorti plusieurs disques au fil de sa carrière.

Notamment célèbre pour son travail dans le milieu du doublage, il est notamment la voix française régulière d'Arnold Schwarzenegger. Il a également doublé à de nombreuses reprises Ernie Hudson et Rutger Hauer. Au sein de l'animation, il est notamment la voix de Lumière dans La Belle et la Bête (1991), du maire dans L'Étrange Noël de Monsieur Jack (1993) ainsi que celle de Batou dans Ghost in the Shell (1995). Il est également depuis 2002 la voix du personnage Sam Fisher dans la série de jeux vidéo Tom Clancy's Splinter Cell. Dans le doublage il se sert également de ses talents de chanteur, participant entre autres aux chœurs de plusieurs films et chantant plusieurs titres traduits de bandes originales.

Il a aussi été la voix antenne de la radio RFM de 2000 à 2008.

Le documentaire Beretta, derrière la voix lui est dédié[1]. Il est le père de Barbara Beretta, également comédienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Daniel Beretta apprend le solfège puis le piano dès l'âge de 3 ans. À 13 ans il monte son premier orchestre de bal. Il prend des cours de théâtre scolaire à Montbéliard. Henri Tisot le remarque lors d'un spectacle à Montbéliard, le fait «monter» à Paris et le présente à Mireille. Il suivra trois ans de cours assidus au Petit Conservatoire de la Chanson (1964 à 1966). Là, il rencontre Richard de Bordeaux, et le duo part en flèche (cabarets, disques, télévisions, concerts, 2 « Olympia », tournées, etc.).

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1966, il joue sa première pièce de théâtre Copain Clopants pendant plus d'un an. Catherine Allégret qui est en scène avec lui le présente à Marcel Camus qui l'engage pour le premier rôle de son film Un Été sauvage. C'est alors que théâtre, cinéma et chansons se succèdent, avec entre autres : Jesus Christ Superstar, Les Parapluies de Cherbourg et même une revue au Pont d'Orly.

Il prête sa voix à Arnold Schwarzenegger dans tous ses films depuis 1988, y compris pour ses apparitions en invité vedette.

Daniel Beretta prête sa voix aux bandes-annonces des programmes de la chaîne française Sci-Fi. Il est également la voix de Sam Fisher, personnage principal du jeu Splinter Cell, la voix de Batou, l'un des personnages centraux de l'univers de Ghost in the Shell (deux films, deux séries, une OAV) et au commentaire de documentaires animaliers. Il était, entre 2000 et 2008, la voix de la radio RFM.

Voix française régulière d'Arnold Schwarzenegger, il est également la voix française du personnage de jeu vidéo Duke Nukem, qui parodie l'acteur américain. Ainsi que celle de Sam Fisher, héros de la série de jeux vidéo Splinter Cell. Il est aussi la voix d'acteurs comme Rutger Hauer, Ernie Hudson, Alan Rickman et bien d'autres.

Chansons[modifier | modifier le code]

Il a fait trois concerts à l'Olympia et a chanté également à Bobino.

Une vingtaine de disques dont des duos avec Richard de Bordeaux, Isabelle Aubret, Frida Boccara, Jean Noël Dupré, Lynn Esterly (Nashville), Noëlle Cordier ou Mireille.

Il a écrit des chansons pour Mireille Mathieu et Nino Ferrer (notamment La Rua Madureira).

Il est également l'auteur du one man show « Cavalier Seul » au théâtre de la Roquette et en tournée internationale (France, Israël, Chypre, Portugal, Pays-Bas). Il a reçu la Palme d'or du festival d'Antibes 1987-88, dans la catégorie « Meilleure musique de film ».

Discographie[modifier | modifier le code]

Messieurs Richard de Bordeaux & Daniel Beretta[modifier | modifier le code]

33 tours compilation
  • 1967 : Les Relais de la Chanson Française 1967
Super 45 tours
  • 1968 : Papa (Psychose) (Daniel Beretta - Richard de Bordeaux) / London’s bar (Daniel Beretta - Philippe Castelli) / L’Orang-outang (Daniel Beretta) / Moody Mary (Daniel Beretta)
  • 1970 : La Cousine d'Angers (Bernard Lelou - Daniel Beretta) / Lucien (Daniel Beretta - Jean-Noël Dupré) / La Drogue (Daniel Beretta - Richard de Bordeaux) / C'Est trop bête (Daniel Beretta - Richard de Bordeaux)
    • Arrangements et orchestrations : Christian Gaubert
    • Extrait de la bande originale du film de Marcel Camus Un été sauvage / Le Temps fou (1970)
    • Barclay 71317
45 tours simples
  • 1976 : Le Limonaire (Daniel Beretta - Richard de Bordeaux) / Hallucination (Daniel Beretta - Richard de Bordeaux)
    • Direction artistique : Gérard Côte
    • Decca 87009
  • 1977 : I'm In Love (Version Française) (Daniel Beretta - Richard de Bordeaux) / I'm In Love (Version Anglaise) (Christopher Laird - Daniel Beretta - Richard de Bordeaux)
    • Direction artistique : Gérard Côte
    • Decca 87024
  • 1977 : Tilt (Richard de Bordeaux - Daniel Beretta) / Tu me donnes des idées (Richard de Bordeaux - Daniel Beretta)
    • Direction artistique : Gérard Côte
    • Decca 87 040
Inédit
  • 1969 : Papa n'a pas voulu (Jean Nohain - Mireille)
    • Reprise pour une émission de télévision de la chanson de Mireille, cette version n'a jamais été publiée dans le commerce

Daniel Beretta[modifier | modifier le code]

Super 45 tours
  • 1965 : Roselyne (Daniel Beretta) / Les Garçons de la rue (Daniel Beretta - Pascal Sevran) / J'Ai si mal (Daniel Beretta) / Ma plus belle chanson (Daniel Beretta)
    • Accompagné par le Grand Orchestre de Claude Capra
    • Bel Air 211 33
45 tours simples
  • 1970 : Juliette pour la vie (André Maheux - Mireille) / Que faites-vous dans la vie ? (Philippe Richeux - Daniel Beretta)
  • 1971 : Chimberley (Daniel Beretta) / Beretta (Daniel Beretta)
    • Accompagné par l'Orchestre de Tony Rallo
    • Disc’AZ SG 221
  • 1972 : Un Monde sans amour (Daniel Beretta - Félix Borel) / C'Est moi qui t'invite (Daniel Beretta - Félix Borel)
    • Accompagné par l'Orchestre de Tony Rallo
    • Group 9 - 200.008
  • Group 9 – 200.009
  • 1974 : Le Musicien (Jean-Noël Dupré - Daniel Beretta) / L’Artiste (Jean-Noël Dupré - Daniel Beretta)
    • Producteur : Bernard Droguet
    • Galloway Records 600114
Album 33 tours
  • 1980 : D. Beretta 1980
    • Terne Western (Bernard Droguet - Daniel Beretta) / Juliette (Michel Tureau - Daniel Beretta) / Maracana (J-P Chatrier - Daniel Beretta) / Joli caramel (J-P Chatrier - Daniel Beretta) / Le Crocodile (Michel Tureau - Daniel Beretta) / Petit frère (Louis Chedid - Daniel Beretta) / Dracula (Jean-Noël Dupré - D.Richard - Daniel Beretta) / Clarice (T.Gassaud - Daniel Beretta) / Un Million d' hivers (J-P Chatrier - Daniel Beretta) / La Capsule (Michel Tureau - Daniel Beretta) / La Rua Madureira (Nino Ferrer - Daniel Beretta)
    • Ingénieur du son : Christian Gence
    • Orchestre dirigé par Guy Printemps, José Souc, Juan José Masolini, Jean-Yves Rigaud, Jean Schultheis
    • RCA Victor PL 37405

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1967
    • Lyn Esterly et Daniel Beretta
    • Cauv' Boys / Cache-cache
    • 45 tours simple Barclay 60.780
  • 1970
    • Sélection de la chanson représentant la France au Concours Eurovision de la Chanson
    • Daniel Beretta et Isabelle Aubret : Olivier, Olivia (Yves Gilbert - Serge Lama)
    • Arrivant deuxième du classement la chanson ne sera pas retenue pour le concours. La même année la chanson sera publiée sur un 45 tours mais sans Daniel Beretta, remplacé dans ce duo avec Isabelle Aubret par Jean-Claude Drouot
  • 1976
    • Jo Moutet : Bande originale du feuilleton télévisé Château-Espérance
    • Daniel Beretta : La Vie est un voyage (Gérard Sire - Jo Moutet)
    • Direction d'Orchestre : Jo Moutet
    • Super 45 tours Disques Festival SBV 544
  • 1985
    • Marilyn et Staline vont en avion
    • Daniel Beretta et Marie Collins : En Automne, une gamine (Thierry van Eyll - François Rauber)
    • Production : Le Théâtre de l'Esprit Frappeur
    • Super 45 tours TEF01 927143
  • 1989
    • La Révolution Française par les chansons de la rue et du peuple
    • Daniel Beretta : Remettez vos culottes
    • Arrangements et Direction musicale : François Rauber
    • Textes et Réalisation : Francis Scaglia
    • Double album 33 tours CBS 4652 801
  • 2000
    • Gloups ! Je suis un poisson (Bande originale Française du film)
    • Daniel Beretta : Le Prince des écailles (Jesper Winge Leisner - Søren Hyldgaard)
    • Direction d'orchestre : William Motzing
    • Orchestre : The Irish Film Orchestra
    • Producteur : Claus Kilpatrick
    • Compact Disk BMG France 74321848102
  • 2006
    • Ennio Morricone : Revolver (Bande originale du film)
    • Daniel Beretta : Un Ami (Version acoustique) (Alberto Bevilacqua - Catherine Desage - Ennio Morricone)
    • Composition et Arrangements : Ennio Morricone
    • Direction d'Orchestre : Bruno Nicolai
    • Producteur – Gianni dell'Orso
    • Compact Disk Gianni Dell'Orso Music CD CLUB 7035

Chansons interprétées par d'autres artistes[modifier | modifier le code]

  • 1966 :
    • Pière Sénécal : Roselyne (Daniel Beretta)
    • Orchestre dirigé par Pierre Nolès
    • Album 33 tours Trans-Canada TSF 1348
  • 1968 :
  • 1970 :
    • Nino Ferrer : Canapa Indiana (Daniel Beretta - Nino Ferrer)
    • Orchestre dirigé par Nino Ferrer
    • Album 33 tours Riviera RIV LP 80O16
  • 1971 :
    • Nino Ferrer : Cannabis (Daniel Beretta - Nino Ferrer)
    • Orchestre dirigé par Léo Missir
    • Album 33 tours Riviera XCED 421 082
  • 1972 :
    • Mike Wade : Ann Mary (Daniel Beretta - Félix Borel - Mike Wade)
    • Orchestre dirigé par Tony Rallo
    • 45 tours simple Group 9 - 200 011
  • 1973 :
    • Franck O'livier : C'Est moi qui t'invite (Daniel Beretta - Félix Borel)
    • Orchestre dirigé par Tony Rallo
    • 45 tours simple Transit - T 200 023
  • 1974 :
  • 1975 :
    • Ping & Pong : Fais pas ceci, fais pas cela / Mandarin, mandarine (Daniel Beretta - Bernard Droguet)
    • 45 tours simple Phonogram - 6109 112

Théâtre[modifier | modifier le code]

Rôles principaux[modifier | modifier le code]

  • Jesus Christ Superstar (T.N.P., Olympia & tournées)
  • Copain clopants (Paris, tournées)
  • Loin de la mer, loin de l'été (Bruxelles, Paris, tournées)
  • Axel de Villiers de L'Isle Adam (Compagnie d'Ambly)
  • Les Parapluies de Cherbourg (Théâtre Montparnasse, Paris)
  • Fugue en mineur (T.G.P. et tournées)
  • Marilyn et Staline vont en avion (Bruxelles)
  • Jules Verne (Mondial Circus)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

OAV[modifier | modifier le code]

  • Karas : détective Minoru Sagisaka

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Directions artistique[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Interprété par Alan Rickman en version originale.
  2. a b c d e f g h i et j Crédité sur le carton du doublage français.
  3. Interprété par Arnold Schwarzenegger en version originale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Beretta, derrière la voix » sur Youtube.com
  2. 2e doublage, 2008.
  3. 2e doublage, 2003.
  4. « court-métrage On s'est fait doubler ! » sur YouTube.com.
  5. La série a été doublée à partir de 1988.
  6. Doublage réalisé en 1999.
  7. Doublage effectué entre 2004 et 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Médias externes