Richard Darbois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darbois.
Richard Darbois
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Richard Guimond Darbois
Surnom Richard Darbois
Naissance (65 ans)
Montréal, Québec, Drapeau du Canada Canada
Nationalité Drapeau : France Française
Drapeau : Canada Canadienne
Profession Acteur
Films notables Les Bidochon

Richard Darbois, de son vrai nom Richard Guimond Darbois, est un acteur franco-canadien né le à Montréal, (Québec, Canada).

Spécialisé dans le doublage, il est connu pour être la voix française officielle d'Harrison Ford depuis 1989.

Il est également la voix régulière de Danny Glover, Jeff Goldblum, Richard Gere, Dan Aykroyd et Patrick Swayze, ainsi que l'une des voix de Bill Murray, Richard Chamberlain, William Hurt, Sylvester Stallone, Simon MacCorkindale, George Clooney ou encore Arnold Schwarzenegger.

Il est le fils de l'humoriste Olivier Guimond et de la chanteuse Jeanne-D'Arc Charlebois[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1955, ses parents se séparent et sa mère part faire carrière en Europe, accompagnée de ses enfants, où elle prend le nom d'artiste de Jeanne Darbois[2], nom de famille qu'adopteront ses enfants.

Dans les années 1970, au début de sa carrière d'acteur, Richard Darbois apparaît dans plusieurs films érotiques soft, puis dans des films pornographiques[3] dans lesquels il est cependant doublé pour les plans hard[4]. Il se tourne ensuite vers le doublage, qui finit par représenter l'essentiel de son activité. Dans le domaine de la post-synchronisation, Richard Darbois se signale par une voix très reconnaissable dont il est capable de modifier aussi bien les graves que les aiguës (sachant que sa voix normale est quand même très grave, voire caverneuse).

On peut l'entendre dans les versions françaises de nombreux films et séries. Il a en effet doublé Harrison Ford[5], Richard Gere et Danny Glover, mais aussi Dan Aykroyd, Jeff Goldblum, Bill Murray, Patrick Swayze, Arnold Schwarzenegger dans tous ses premiers films, Liam Neeson et même Sylvester Stallone (durant une certaine période car Alain Dorval et la boîte de doublage avaient eu une mésentente).

Il module également sa voix en fonction des acteurs qu'il double ; s'il conserve sa voix normale pour Harrison Ford (qui possède lui aussi une voix très grave), il donne une voix un peu moins grave à Richard Gere, Jeff Goldblum et encore moins grave à Bill Murray. Pour Danny Glover, par contre, il reprend la même voix que pour Harrison Ford, en y ajoutant cependant un léger accent noir afro-américain[6]. Il gardait également sa voix normale pour Richard Chamberlain, Arnold Schwarzenegger, Michael Ironside ou encore Keith Richards, qui incarne Teague Sparrow, le père de Jack Sparrow, dans le troisième volet de Pirates des Caraïbes.

Il a également été la voix française de Batman sur plusieurs séries animées (Batman de 1992, Superman, l'Ange de Métropolis, Batman de 1997), d'Albator, de Buzz l'Éclair (Toy Story), de Biff Tannen dans Retour vers le futur et du Génie d'Aladdin ; il est encore la voix off officielle de la radio NRJ depuis 1993, la voix off officielle de la chaîne NRJ 12 depuis sa création, et la voix off de l'émission Danse avec les stars sur TF1 depuis 2011.

Il vit actuellement en Guadeloupe ce qui l'oblige à sélectionner ses doublages (uniquement des films et principalement Harrison Ford, Richard Gere et plus rarement Danny Glover). Il continue cependant à enregistrer des annonces pour NRJ, la firme lui ayant installé un studio sur place[7].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Dans le milieu du doublage, il est surnommé « The Voice », à la suite d'une remarque de la chanteuse Madonna[8].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Note : Les dates en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Richard Darbois a assuré le redoublage.

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Note : Les dates en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Richard Darbois a assuré le redoublage.

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voix-off[modifier | modifier le code]

Publicités, radio et télévision[modifier | modifier le code]

  • Voix-off des jingles de la radio NRJ

Spectacles[modifier | modifier le code]

Bande-annonces[modifier | modifier le code]

Court Métrage[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Généalogie Richard Guimond », sur www.nosorigines.qc.ca (consulté le 3 juin 2017)
  2. « La ritournelle de Jeanne d'Arc » sur Libération,
  3. Didier Roth-Bettoni, in Le Cinéma X, La Musardine, 2012, page 82
  4. A bout de sexe (1975), sur l'Internet Adult Film Database
  5. Mais pas dans la trilogie Star Wars qui a été doublée par Francis Lax.
  6. « Temoignage Richard Darbois », sur www.youtube.com, (consulté le 25 juillet 2013)
  7. « Il était une voix : Harrison Ford et Buzz l'éclair » sur YouTube, .
  8. Christophe Haag, Vox confidential : une enquête inédite sur les mystères de la voix humaine, Michel Lafon, 161 p. (lire en ligne), « Le déclic « biologique » ».
  9. Doublé par Claude Giraud dans Les Aventuriers de l'arche perdue et Francis Lax dans Indiana Jones et le Temple maudit.
  10. Directement sorti en vidéo le en France.
  11. Richard Darbois a été la première voix de l'acteur puis les doublages récents ont été assurés par Alain Dorval.
  12. Richard Darbois a été la première voix de l'acteur puis les doublages récents ont été assurés par Daniel Beretta.
  13. Fiche du film sur Voxofilm
  14. Fiche du film sur Voxofilm
  15. (2e doublage)
  16. (scènes supplémentaires doublés en 1992)
  17. (2d doublage en 2003)
  18. Fiche du film sur Voxofilm
  19. Fiche du film sur Voxofilm
  20. Fiche du film sur Voxofilm
  21. Fiche du film sur Voxofilm
  22. Fiche du film sur Voxofilm
  23. Fiche du film sur Voxofilm
  24. Fiche du film sur Voxofilm
  25. a et b Doublé par Danny Glover en version originale
  26. Doublé par Dan Aykroyd dans la version originale.
  27. Doublé seulement en 1987.
  28. Au cinéma, c'est Alain Dorval qui double le personnage.