Lamaron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Amaron)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amaron (homonymie).

le Lamaron
(Amaron)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 18,8 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Loire
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 2
Régime pluvial
Cours
Source entre les lieux-dits Révoux et le Moulin
· Localisation Durdat-Larequille
· Altitude 474 m
· Coordonnées 46° 15′ 16″ N, 2° 42′ 04″ E
Confluence le Cher
· Localisation Montluçon
· Altitude 201 m
· Coordonnées 46° 20′ 34″ N, 2° 36′ 00″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Allier
Arrondissement Montluçon
Cantons Marcillat-en-Combraille, Montluçon-Sud, Montluçon-Est
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« K5224100 », Géoportail

Le Lamaron[1] ou Amaron est une rivière française, dans le département de l'Allier, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et un petit affluent droit du Cher à Montluçon, donc un sous-affluent du fleuve la Loire.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom, partagé avec le Mont Amaron dans le Luberon, est aussi un nom vernaculaire du vairon. Il a été analysé comme signifiant «rouge» par paronymie avec l'amarante. C'est la traversée de mines de fer qui l'aurait justifié. On peut aussi le rapprocher des noms de rivières Amber, Ambre où la racine proto-celtique amb- signale des lieux humides.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 18,8 kilomètres[1], le Lamaron prend source sur la commune de Durdat-Larequille, près des lieux dits Révoux et le Moulin, à 474 mètres d'altitude[2].

La confluence du Lamaron est sur la commune de Montluçon, à 201 mètres d'altitude, juste avant le pont reliant l'avenue de la République ou RD 943 et la rue du faubourg Saint-Pierre ou RD745. Le ruisseau est canalisé à l'entrée de Montluçon[2].

Communes et cantons traversées[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Allier, le ruisseau traverse les cinq communes[1], dans trois cantons, dans le sens amont vers aval, de Durdat-Larequille (source), Néris-les-Bains, Chamblet, Saint-Angel et Montluçon (confluence).

Soit en termes de cantons, le Lamaron prend source dans le canton de Marcillat-en-Combraille, traverse le canton de Montluçon-Sud et conflue dans le canton de Montluçon-Est, le tout dans l'arrondissement de Montluçon.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Lamaron traverse une seule zone hydrographique « Le Cher du Polier (NC) à la Meuzelle (NC) » (K522) de 1 894 km2 de superficie[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Lamaron a cinq affluents référencés[1] sans nom et sans affluent connu, tous les cinq de moins d'un kilomètre de longueur.

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - le Lamaron (K5224100) » (consulté le 23 juin 2018)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 4 janvier 2010)

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • SandreVoir et modifier les données sur Wikidata