Canton de Marcillat-en-Combraille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Marcillat-en-Combraille
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Allier
Arrondissement(s) Montluçon
Chef-lieu Marcillat-en-Combraille
Conseiller général Christian Chito
2011-2015
Code canton 03 17
Disparition mars 2015
Démographie
Population 6 025 hab. (2012)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Superficie 248,25 km2
Subdivisions
Communes 13

Le canton de Marcillat-en-Combraille est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Allier et la région Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Marcillat-en-Combraille dans l'arrondissement de Montluçon. Son altitude variait de 210 m (Villebret) à 645 m (La Celle) pour une altitude moyenne de 453 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été supprimé en mars 2015 à la suite du redécoupage des cantons du département. Les treize communes sont rattachées au nouveau canton de Montluçon-3[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Antoine Bizet   Propriétaire - Maire de Saint-Genest
1845 1862
(décès)
Joseph Lesclache
(1784-1862)
  Notaire et maire de Marcillat-en-Combraille
1862 1867 M. Péronnet-Laromagère   Propriétaire à Marcillat-en-Combraille
1867 1871 M. Villate de Peufeilhoux   Conseiller municipal de Montluçon
Propriétaire à Villebret
1871 1880 Henri Désarménien[2] Droite Notaire et maire de Marcillat-en-Combraille
1880 1886 M. Péreton Républicain Médecin à Commentry
Propriétaire à Marcillat-en-Combraille
1886 1888
(décès)[3]
M. Meunier Républicain Propriétaire à Marcillat-en-Combraille
1888 1892 M. Dupuis Républicain Filateur à Marcillat-en-Combraille
1892 1904 M. Cajat Républicain Propriétaire - Maire d'Arpheuilles-Saint-Priest
1904 1919 M. Lavoine Républicain Négociant - Maire d'Arpheuilles-Saint-Priest
1919 1931
(décès)
Pierre Bitard[4] Radical Vétérinaire - Maire de Marcillat-en-Combraille
1931[5] 1940 Pierre-Joseph
Mallet de Vandègre
PRS-SFIO Propriétaire-cultivateur
Maire de Terjat
1945 1967 Armand Blanchard SFIO Artisan rural
Maire de La Celle
1967 1973 René Junier SFIO-PS Instituteur - Maire de Terjat
1973 2011 Bernard Barraux DVD puis UMP Industriel
Maire de Marcillat-en-Combraille (1971-2008)
Sénateur (1989-2008)
2011 2015 Christian Chito DVD Vétérinaire retraité
Maire de Marcillat-en-Combraille depuis 2008

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Marcillat-en-Combraille regroupait treize communes et comptait 6 025 habitants en 2012 (population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Marcillat-en-Combraille
(chef-lieu)
03161 CC du Pays de Marcillat en Combraille 895 (2014)
Arpheuilles-Saint-Priest 03007 CC du Pays de Marcillat en Combraille 353 (2014)
La Celle 03047 CC de Commentry-Néris les Bains 416 (2014)
Durdat-Larequille 03106 CC de Commentry-Néris les Bains 1 327 (2014)
Mazirat 03167 CC du Pays de Marcillat en Combraille 279 (2014)
La Petite-Marche 03206 CC du Pays de Marcillat en Combraille 195 (2014)
Ronnet 03216 CC du Pays de Marcillat en Combraille 176 (2014)
Saint-Fargeol 03231 CC du Pays de Marcillat en Combraille 199 (2014)
Saint-Genest 03233 CC du Pays de Marcillat en Combraille 384 (2014)
Saint-Marcel-en-Marcillat 03244 CC du Pays de Marcillat en Combraille 149 (2014)
Sainte-Thérence 03261 CC du Pays de Marcillat en Combraille 198 (2014)
Terjat 03280 CC du Pays de Marcillat en Combraille 217 (2014)
Villebret 03314 CC du Pays de Marcillat en Combraille 1 326 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 382 5 933 5 304 5 267 5 412 5 534 5 857 6 007 6 025
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]