Martini (cocktail)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martini.
Un cocktail Martini classique avec du Lillet servie avec un zeste de citron et des olives

Le Martini ou le dry martini est un cocktail à base de gin et de vermouth blanc sec. Il est connu en fiction comme en atteste son omniprésence dans la littérature et le cinéma, particulièrement aux États-Unis, d’où il est originaire.

Le cocktail ne doit pas être confondu avec la marque de vermouth du même nom, produite par la multinationale italienne Martini & Rossi.

Préparation[modifier | modifier le code]

New Bond martini at Shibuya, Tokyo.jpg

La préparation du cocktail martini dry classique, c’est une mesure de gin et une demi-mesure de vermouth blanc sec : Martini « Extra dry », Lillet, ou du Noilly Prat[1] ; le cocktail est traditionnellement remué à la cuillère, pour mélanger les ingrédients sans rendre le liquide « trouble ».

Le cocktail, accompagné d’un zeste de citron ou d’une olive verte, s’appelle « Dry Classic » s’il est accompagné d’une olive verte, et « Gibson » s’il est accompagné d’un oignon au vinaigre. On les sert dans un verre à cocktail (également appelé verre à martini).

Le héros de Ian Fleming, James Bond, a popularisé une seconde recette, une mesure de Vodka, trois mesures de gin et une demi-mesure de Lillet ou simplement du vermouth avec un large zeste de citron ; le cocktail est remué dans un verre à mélange ou shaker (« Shaken, not stirred (en) » selon la formule du roman et du film) sans olive ; ce cocktail est aussi appelé Vesper[1], martini-vodka ou vodkatini.

On peut également trouver dans les bars ou restaurants chics un cocktail du nom de « tequini » qui est l’association de vermouth sec et téquila.

Le martini dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le dry martini est un cocktail qui fait son apparition au début du XXe siècle aux États-Unis qui tient probablement son nom des carabines Martini ou de la ville de Martini[1]. Le martini est couramment associé à des personnalités telles que Truman Capote, Ernest Hemingway, Cary Grant, Franklin Delano Roosevelt et Winston Churchill, qui ont publiquement déclaré leur goût pour ce cocktail. Brian, le chien intellectuel de la série d'animation Les Griffin (Family Guy) est également un amateur de martini. Plus récemment, d'autres personnages de sitcom ont redonné un aspect jeune à ce cocktail comme Rachel Green dans Friends ou Serena Van Der Woodsen dans Gossip Girl.

Vermouth Martini & Rossi[modifier | modifier le code]

En Italie et dans la plupart des pays d'Europe, un client demandant un martini au bar se verra souvent offrir un vermouth de marque Martini. Ce n'est pas le cas aux États-Unis, où cette marque d’apéritifs est connue sous le nom de "Martini & Rossi". Le vermouth de cette marque peut entrer dans la composition du cocktail (on choisira alors la version Extra Dry).

Pour éviter la confusion, le cocktail peut être appelé « Dry Martini » en Europe. Il faut cependant savoir qu'un dry martini, ou martini sec, peut aussi désigner une variante plus alcoolisée du cocktail où la dose de vermouth est réduite. Certains puristes recherchent le vermouth le plus sec possible, à tel point que Winston Churchill affirmait qu'un regard vers la bouteille de vermouth était suffisant. Le cinéaste Luis Buñuel se contentait quant à lui de mouiller les glaçons de vermouth sans le mélanger au gin.

Référence[modifier | modifier le code]