Cornus mas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cornouiller mâle ou cornouiller sauvage (Cornus mas) est une espèce de cornouiller originaire du sud de l'Europe et de l'Asie.

L'espèce doit son nom latin (cornu = corne) au fait que son bois est dur comme la corne. On rencontre le cornouiller mâle plutôt dans l'est de l'Europe et au Proche-Orient. Il est relativement peu répandu en France. Il est parfois appelé cornier ou fuselier. Largement utilisé par les Arméniens, Turcs et Iraniens[1] on lui prête de nombreuses vertus.

Description[modifier | modifier le code]

Le cornouiller mâle est un arbre rustique (Zone USDA 5) mesurant jusqu'à 12 m de haut et appréciant les sols calcaires. Sa longévité est supérieure à 100 ans.

Les feuilles caduques de 4 à 10 cm de long sur 2 à 4 cm de large sont entières, opposées, légèrement gaufrées, au revers vert sombre. Elles tombent de façon assez précoce en automne.

Les fleurs jaunes sont petites (5 à 10 mm de diamètre) et apparaissent en février–mars avant les feuilles[2]. Cette floraison précoce, avant celle du Forsythia, fait du cornouiller une excellente plante mellifère.

Les fruits, appelés cornouilles sont des drupes rouges de 15 à 20 mm de long contenant un gros noyau. Elles ont un goût acidulé, sont comestibles[3] et parfois commercialisées. On les consommera de préférence blettes, par exemple quand les fruits viennent de tomber sur le sol. Elles ont un goût rappelant celui de la cerise.

Fructification
Détail (fruits, dits cornouilles)


Variétés[modifier | modifier le code]

Il existe quelques cultivars fruitiers tels que :

  • 'Elegant' : variété précoce ukrainienne
  • 'Jolico' : cultivar allemand à gros fruit sucré
  • 'Pioneer' : gros fruit de 3,5 cm de long en forme de poire, juteux, sucré et aromatique
  • 'Redstone' : gros fruit hâtif ; arbre très rustique
  • 'Yellow Fruited' : fruit jaune

Culture[modifier | modifier le code]

Le cornouiller apprécie les sols frais et calcaires.

Il supporte bien la taille et peut être formé en haie.

La fructification est sujette à l'alternance.

Il se propage habituellement par marcottage ou bouture à talon en automne. Le semis peut nécessiter deux ans avant de lever puis 8 à 10 ans avant de fructifier, et ne garantit pas la fidélité au fruit d'origine.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les cornouilles contiennent 8 à 9 % de sucres (surtout du glucose et du fructose), de 2 à 3 % d'acide malique et de 70 à 125 mg de vitamine C pour 100 g[réf. souhaitée]. On en fait d'excellentes confitures.

Elles sont parfois fermentées pour donner un vin de cornouilles (notamment en Arménie), ou encore transformées en confitures. Dans certaines régions françaises, elles sont familièrement appelées « couilles de Suisse ».

Le bois est dur, élastique et droit ; il était autrefois prisé pour la fabrication de flèches et de javelots, d'engrenages, de rayons de roues ou de manches d'outils.

Ses racines puissantes permettent de lutter contre l'érosion des sols.

L'espèce est utile à la faune car lièvres et cerfs apprécient son feuillage, tout comme les abeilles apprécient ses fleurs précoces à la fin de l'hiver, et les oiseaux ses fruits en été.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lefestindedoudette.fr/ingredients/fruits-et-derives/cornouille-4700
  2. Jean Sabot, 150 plantes mellifères : culture multiplication, Paris, La maison rustique, coll. « Faire soi-même »,‎ 1980, 96 p. (ISBN 2-7066-0105-1), p. 30
  3. Petit atlas... des plantes comestibles, éd. Soregraph, Delachaux et Niestlé, ISBN 978-2-603-01550-6

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]