Awamori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une bouteille d’awamori de la distillerie Kikunotsuyu de l'île Miyako à Okinawa.

L’awamori (泡盛) est une boisson alcoolisée spécifique à Okinawa, au Japon. Il est fabriqué à partir de distillation de riz, d'eau, de levure et d'un champignon noir appelé kōji.

Il contient environ 30 % d'alcool. Le degré augmente avec l'âge de l’awamori.

Les habitants d'Okinawa le boivent allongé d'eau avec des glaçons, mais il peut aussi se boire pur pour les awamori âgés, « on the rocks » (avec des glaçons) ou en cocktail.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’awamori était autrefois considéré comme un shōchū. Mais le shōchū est généralement distillé à partir de riz à grain court (japonica), contrairement à l’awamori qui utilise du riz thaïlandais à grain long (indica). De plus, l’awamori utilise pour la fermentation le champignon noir kōji spécifique à Okinawa, tandis que le shōchū utilise du kōji blanc.

La technique de distillation a atteint Okinawa au XVe siècle à partir de la Thaïlande et c'est peut-être pourquoi le riz thaïlandais est toujours utilisé aujourd'hui pour la fabrication d’awamori. Les habitants d'Okinawa ont affiné la technique pour la rendre plus adaptée au climat subtropical et à l'utilisation du kōji.

Kūsu[modifier | modifier le code]

Un awamori âgé de plus de trois ans obtient la dénomination de kūsu (古酒?, lit. vieil alcool). Il est vieilli en pots de terre dans des caves à une température basse et constante. Avant la bataille d'Okinawa, il existait des kūsu de plus de 200 ou même 300 ans d'âge, mais ils ont tous été perdus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]