Prémix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Prémix (biologie moléculaire)

Un prémix (faux anglicisme), ou pre-mix, doit son nom à l'anglais premixed soit « mélangé à l'avance ».

Ce terme regroupe les boissons issues du mélange d'une boisson alcoolisée et d'une boisson non-alcoolisée, un soda le plus souvent. Un prémix bénéficie le plus souvent d'un packaging accrocheur et festif. Le conditionnement est généralement en canettes 20 cl ou en boîtes de 33 cl voire plus. Ainsi, on avance fréquemment que le public visé est adolescent ou jeune adulte.

Aux États-Unis et dans d'autres pays, ils sont parfois considérés comme des alcopops (alco- pour alcool et -pop pour soda en anglais), même si cette dernière désignation est plus large que celles des prémix. En Allemagne on parle aussi de biermischgetränk (« boisson mélangée à la bière »).

En France, où l'on parle aussi de malternative, la législation restrictive depuis 1996 les soumet à une taxation spécifique s’applicant aux boissons dont le titre alcoométrique excède le volume de 1,2 %. En deçà on rentre alors dans la catégorie des panachés.

La définition, la notion même de prémix est différente selon les pays. Eristoff ice, Boomerang, Smirnoff Ice, Woodoo ou Kriska sont-ils des prémix ? Certains préfèrent appeler ces bières-soda, « malternative »[1]. Il faut toutefois les distinguer d'une bière aromatisée.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Parmi les plus connus, citons :
    • Le whisky-cola
    • Le vodka-cola
    • Le rhum-cola
      Le mélange avec un cola n'est pas obligatoire mais très courant.
    • La vodka-pomme, la vodka-orange
  • Le cognac-Schweppes n'a jamais été vendu pré-mixé jusqu'à présent. C'est donc toujours considéré comme un cocktail.

Phénomène de mode[modifier | modifier le code]

Le terme de prémix a vite pris une connotation péjorative ou même négative en France [2]. Phénomène de mode à la fin des années 90, il fut blâmé dans les médias pour une vague d'accidents de voiture, en sortie de boîtes de nuit, où l'ivresse du conducteur fut imputée à l'abus de prémix[3], dont le goût sucré masque facilement le goût de l'alcool et peut faciliter l'abus chez certains buveurs.

Réglementation française[modifier | modifier le code]

La réglementation française des boissons prémix est surtout une réglementation fiscale. L'article 29 de la loi du 27 décembre 1996 a en effet institué au profit de la Caisse nationale d'assurance maladie une taxe sur les boissons dites « premix ». L’instauration de cette taxe trouve son fondement dans la volonté du législateur de renforcer la charge fiscale pesant sur des produits destinés à un jeune public et permettant d’accéder, par un mélange préparé et préconditionné, à des alcools de base à fort degré alcoométrique ; il s’agit donc d’une taxe destinée à lutter contre l’alcoolisme des jeunes.

La taxe « premix » frappe les boissons titrant plus de 1,2 % de volume d’alcool mais résultant d’un mélange préalable de boissons ayant un titre alcoométrique n’excédant pas 1,2 % en volume et de boissons alcooliques ; il s’agit par conséquent :

  • des bases alcooliques (issues de fermentation, de distillation ou obtenues par d’autres procédés), qui ne sont pas consommables en l’état mais qui le deviennent par l’adjonction de divers ingrédients, tels que des arômes, des édulcorants ou des colorants.

La taxe « prémix » est perçue au tarif de 11 € par décilitre d’alcool pur. Elle est due par les fabricants nationaux, les importateurs et les personnes qui procèdent à l'acquisition intracommunautaire des boissons concernées.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir, par exemple, la thèse développée sur LaChope.com
  2. Le point de vue de la communauté cocktail sur les prémix : http://cocktailmolotov.org/pourquoi-vous-ne-devez-pas-acheter-de-cocktail-pret-a-boire
  3. Voir commentaire de Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées en 2004 : http://www.ump.assemblee-nationale.fr/article.php3?id_article=3130

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :