Barry Nelson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nelson.
Barry Nelson

Barry Nelson (né Robert Haakon Nielson, le 16 avril 1917 à San Francisco, Californie et mort le 7 avril 2007 dans le comté de Bucks, Pennsylvanie), est un acteur américain.

Il est le premier acteur à avoir joué le rôle de James Bond (en 1954, à la télévision américaine).

Biographie[modifier | modifier le code]

Sous contrat avec la MGM, Nelson a fait ses débuts à l'écran dans le rôle de Paul Clark dans "l'ombre de l'Introuvable (1941)" mettant en vedette William Powell et Myrna Loy, avec Donna Reed. Il enchaîne avec son rôle de Lew Rankin dans le drame "Johnny Eager (1942)" avec Robert Taylor et Lana Turner. Il joue le rôle principal dans un autre film de la MGM "A Yank on the burma road. (1942)"

Pendant son service militaire au côté des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, Nelson fait ses débuts sur la scène de Broadway dans l'un des rôles principaux, Bobby Grills, dans la pièce de Moss Hart "Victoire de Samothrace (1943)". Sa prochaine comparution à Broadway est dans le rôle de Peter Sloan . dans "Light Up the Sky" de Hart (1948), qui a été un succès. Il continue à apparaître sur Broadway avec Barbara Bel Geddes dans la production originale de Broadway de "Blue Moon"; il était le dernier survivant des membres de la distribution originale de la production. Il a joué Bart Adams, un riche jeune Américain dont les activités l'implique dans une série d'aventures. Il est également apparu en face de Lauren Bacall dans la comédie d'Abe Burrows "Cactus Flower" en 1965 et avec Dorothy Loudon dan " The Fig leaves Are Falling" en 1969. Un autre rôle à Broadway, celui de Gus Hammer dans "The Rat Race" (1949),

Il a été le premier acteur à jouer James Bond à l'écran, dans une adaptation de 1954 du roman "Casino Royale" de Ian Fleming sur la série d'anthologie de la télévision Climax! (précédant l'interprétation de Sean Connery dans Dr. No de huit ans). Il semblerait cela était considéré comme un pilote pour une série télévisée de James Bond possible, mais on ne sait pas si Nelson avait l'intention de continuer à jouer le personnage. . En 2004, Nelson a dit:« À l'époque, personne n'avait jamais entendu parler de James Bond ... J'ai du me gratter la tête en medemandant comment le jouer. Je n'avais pas lu le livre ou quelque chose comme ça parce qu'il n'était pas bien connu. " Bond n'est pas devenu bien connu aux États-Unis jusqu'à ce que le président John F. Kennedy cite "From Russia, with love" parmi ses dix livres préférés dans un article 17 Mars 1961 du Life Magazine.

Nelson est apparu dans le rôle de Grant Decker dans "la menace du Mal", un épisode de 1960 de la série d'anthologie de CBS DuPont Show avec Juin Allyson.

En 1978, il a été nominé pour un Tony Award du meilleur acteur dans une comédie musicale pour son rôle de Dan Connors dans La Loi (1977) avec Liza Minnelli.

Sa dernière apparition à Broadway était que Julian Marsh dans la 42e rue (1986).

Parmi ses autres films il y a "the airport" et "Shining" (comme le directeur de l'hôtel qui interroge Jack Nicholson pour une ouverture de poste), et il est également apparu dans des séries de télévision comme Assassiner, She Wrote, Dallas, [Cannon] et Magnum, PI

A la fin de sa vie, Nelson et sa seconde épouse ont passé beaucoup de temps à voyager. [1] Il a prévu d'écrire un couple de livres sur son temps sur scène et à Hollywood.

Nelson a eu 2 épouses, l'actrice Teresa Celli, dont il divorcera plus tard, et Nansilee ( Nansi ) Hoy, qui sera sa femme jusqu'à la fin de sa vie. Nelson et Nansi partagent leurs vies entre leurs maisons de New York et de France.

Selon sa veuve, Barry Nelson meurt le 7 Avril 2007,pendant leur voyage en Pennsylvanie, neuf jours avant son 90ème anniversaire. Les causes de la mort ne sont pas connues.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1948 : The Chevrolet Tele-Theatre (épisode Close Quarters)
  • 1950 : The Chevrolet Tele-Theatre (épisode Midnight Flight)
  • 1950 : The Philco Television Playhouse (épisode Home Town)
  • 1950 : Robert Montgomery Presents (épisode The Egg and I)
  • 1950 : Suspense (épisode The Old Man's Badge)
  • 1950 : Starlight Theatre (épisode Second Concerto)
  • 1950 : Suspense (épisode The Gentleman from America)
  • 1950 : Starlight Theatre (épisode The Roman Kid)
  • 1950 : Starlight Theatre (épisode The Juggler)
  • 1950 : Suspense (épisode A Pocketful of Murder)
  • 1950 : The Philco Television Playhouse (épisode Dear Guest and Ghost)
  • 1950 : Pulitzer Prize Playhouse (épisode The End Game)
  • 1950 : Suspense (épisode The Guy from Nowhere)
  • 1951 : Suspense (épisode Tough Cop)
  • 1951 : Suspense (épisode Dead Fall)
  • 1952-1954 : The Hunter
  • 1953 : Willys Theatre Presenting Ben Hecht's Tales of the City (épisode no 1)
  • 1953-1955 : My Favorite Husband
  • 1954 : Casino Royale (épisode de Climax !)
  • 1955 : Schlitz Playhouse of Stars (épisode The Uninhibited Female)
  • 1956 : Le Choix de... (épisode Every Man Had Two Wives)
  • 1956 : Producers' Showcase (épisode Happy Birthday)
  • 1958 : Climax ! (épisode The Push-Button Giant)
  • 1958 : Lux Playhouse (épisode Drive a Desert Road)
  • 1959 : Alfred Hitchcock présente (épisode The Waxwork)
  • 1960 : The DuPont Show with June Allyson (épisode Threat of Evil)
  • 1960 : Zane Grey Theater (épisode Deception)
  • 1960 : The United States Steel Hour (épisode A Time to Decide)
  • 1963 : The DuPont Show of the Week (épisode The Bachelor Game)
  • 1963 : Ben Casey (épisode My Love, My Love)
  • 1964 : Bob Hope Presents the Chrysler Theatre (épisode Wake Up, Darling)
  • 1964 : Alfred Hitchcock présente (épisode Anyone for Murder ?)
  • 1964 : The Greatest Show on Earth (épisode There Are No Problems, Only Opportunities)
  • 1964 : La Quatrième Dimension (épisode Étape dans une petite ville)
  • 1964 : Dr. Kildare (épisode Maybe Love Will Save My Apartment House)
  • 1964 : Kraft Suspense Theatre (épisode One Tiger to a Hill)
  • 1964 : Alfred Hitchcock présente (épisode Misadventure)
  • 1967 : Vacation Playhouse (épisode Heaven Help Us)
  • 1969 : Les Règles du jeu (épisode Breakout to a Fast Buck)
  • 1969 : Love, American Style (épisode Love and the Militant)
  • 1969 : Sur la piste du crime (épisode Tug-of-War)
  • 1971 : Longstreet (épisode Spell Legacy Like Death)
  • 1973 : Ghost Story (épisode Doorway to Death)
  • 1973 : Cannon (épisode Du pain sur la planche)
  • 1974 : Angoisse (épisode Sonnez une fois)
  • 1978 : Kaz (épisode A Case of Class)
  • 1978 : Galactica (épisode Les Guerriers victorieux)
  • 1978 : David Cassidy - Man Undercover (épisode RX For Dying)
  • 1979 : La croisière s'amuse (épisode Third Wheel / Grandmother's Day / Second String Mom)
  • 1979 : The Ropers (épisode The Skeleton)
  • 1981 : L'Homme à l'orchidée (épisode Douce vengeance)
  • 1981 : Taxi (épisode Un psy pour Latka)
  • 1982 : Magnum (épisode Illusion et réalité)
  • 1983 : L'Île fantastique (épisode Edward - L’Extraordinaire Super Melanie)
  • 1988 : Arabesque (épisode Drame en trois actes)
  • 1988 : J.J. Starbuck (épisode The Rise and Fall of Joe Piermont)
  • 1990 : Monsters (épisode Far Below)

Liens externes[modifier | modifier le code]