Les Aventures de Winnie l'ourson (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Aventures de Winnie l'ourson.

Les Aventures de Winnie l'ourson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film.

Titre québécois Les Merveilleuses Aventures de Winnie l'ourson
Titre original The Many Adventures of Winnie the Pooh
Réalisation John Lounsbery
Wolfgang Reitherman
Scénario Voir fiche technique
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Sortie 1977
Durée 74 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Aventures de Winnie l'ourson ou Les Merveilleuses Aventures de Winnie l'ourson au Québec (The Many Adventures of Winnie the Pooh) est le 28e long-métrage d'animation et le 22e « Classique d'animation » des studios Disney.

Sorti en 1977 et basé sur les personnages d'Alan Alexander Milne créés en 1926, ce film est en fait la réunion de trois courts métrages : Winnie l'ourson et l'Arbre à miel (1966), Winnie l'ourson dans le vent (1968) et Winnie l'ourson et le Tigre fou (1974), agrémentés de transitions inédites.

Les éditions DVD à partir de 2002 comportent, en bonus, un court-métrage supplémentaire Sacrée journée pour Bourriquet (1983). Le film a été scindé en plusieurs épisodes en 2011 dans le cadre des Mini-aventures de Winnie l'ourson (The Mini Adventures of Winnie the Pooh).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Trois histoires narrent les aventures de Winnie l'ourson et de ses amis de la Forêt des rêves bleus :

  • Dans Winnie l'ourson et l'Arbre à miel (Winnie the Pooh and the Honey Tree) : la gourmandise de Winnie le place dans des situations embarrassantes.
  • Winnie l'ourson dans le vent (Winnie the Pooh and the Blustery Day) : un vent violent perturbe la vie des habitants de la forêt, en particulier le tout léger Porcinet.
  • Winnie l'ourson et le Tigre fou (Winnie the Pooh and Tigger Too!) : le turbulent Tigrou pousse à bout la patience de ses amis qui décident de l'égarer dans la forêt. Mais tel est pris qui croyait prendre.
Bonus DVD
  • Sacrée journée pour Bourriquet (Winnie the Pooh and a Day for Eeyore) : les habitants de la forêt ont décidé d'organiser un anniversaire-surprise pour Bourriquet. Celui-ci prend leur comportement pour de l'indifférence.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Winnie l'ourson (Winnie the Pooh), le héros. Il est toujours accompagné de ses fidèles amis :
  • Bourriquet (Eeyore), âne bleu qui perd toujours sa queue ;
  • Maître Hibou (Owl), vieux hibou sage ;
  • Coco Lapin (Rabbit), lapin jaune qui préfère parfois ses carottes à ses amis ;
  • Porcinet (Piglet), petit cochon rose extrêmement peureux et meilleur ami de Winnie ;
  • Tigrou (Tigger), tigre qui bondit partout sur sa queue phénoménale ;
  • Grignotin (Gopher), rongeur maladroit ;
  • Grand Gourou (Kanga), mère de Petit Gourou ;
  • Petit Gourou (Roo), petit kangourou souvent dans la poche de sa maman ;
  • Jean-Christophe (Christopher Robin), jeune garçon, ami de toute la bande.

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Un redoublage a été réalisé en 2011 dans le cadre des Mini-aventures de Winnie l'ourson (The Mini Adventures of Winnie the Pooh).

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Les trois courts métrages constituant le film ayant été déjà doublés à l'occasion de leur sortie en salles en 1967, 1970 et 1974, ils ont été conservés en l'état et seules les deux séquences intercalaires et l'épilogue inédits ont été doublés spécialement pour la sortie de 1977, ce qui explique les différences de voix pour un même rôle.

1er doublage[modifier | modifier le code]

Source : d'après le générique de la version d'origine[2] et le carton DVD[NB 2]

Sacrée journée pour Bourriquet

2e doublage (1997)[modifier | modifier le code]

En 1997, un redoublage exploité uniquement dans la VHS et le laserdisc de 1997[3] a été réalisé pour harmoniser les voix des trois courts, avec entre autres Patrick Préjean, voix officielle de Tigrou depuis Sacrée journée pour Bourriquet (1983).

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • Winnie l'ourson (Winnie the Pooh) - Chœur
  • Mains en l'air (Up, Down and Touch the Ground) - Winnie
  • J'ai le ventre qui gargouille (Rumbly in My Tumbly) - Winnie
  • Le Petit Nuage (Little Black Rain Cloud) - Winnie et Jean-Christophe
  • Sortons-le (Heave Ho) - Chœur
  • J'ai le ventre qui gargouille (reprise) - Winnie
  • Le Grand Vent sifflant (A Rather Blustery Day) - Winnie
  • C'est merveilleux d'être un tigre (The Wonderful Thing About Tiggers) - Tigrou
  • Les Éphélants et les Nouïfes (Heffalumps and Woozles) - Chœur
  • La Pluie, pluie, pluie tombe, tombe, tombe (When the Rain Rain Rain Came Down) - Chœur
  • Hip hip ourson (Hip Hip Pooh-Ray!) - Chœur
  • C'est merveilleux d'être un tigre (reprise) - Tigrou
  • C'est merveilleux d'être un tigre (finale) - Tigrou

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[4].

Sorties vidéo[modifier | modifier le code]

  • Années 1980 : VHS avec 1er doublage (1967)
  • 1997 : VHS et Laserdisc, format 4/3, 2e doublage
  • Printemps 2002 : DVD et VHS (Québec), 1er doublage
  • 16 octobre 2002 : DVD et VHS, format 4/3, 1er doublage
  • 23 octobre 2003 : 2 Coffrets 3 DVD, format 4/3, 1er doublage
  • 20 octobre 2004 : Coffret 3 DVD, format 4/3, 1er doublage
  • 19 octobre 2005 : Coffret 3 DVD, format 4/3, 1er doublage
  • 5 novembre 2005 : Coffret 2 DVD, format 4/3, 1er doublage
  • 26 octobre 2006 : Coffret 2 DVD, format 4/3, 1er doublage
  • 26 octobre 2006 : Coffret 6 DVD, format 4/3, 1er doublage

Origine et production[modifier | modifier le code]

Prévu au départ comme un long-métrage, Disney préféra tester ce classique de la littérature anglaise inconnu des petits américains dans un court-métrage, Winnie l'ourson et l'Arbre à miel en 1966. Ce n'est qu'après sa mort et la réalisation de deux autres courts que les studios revinrent au projet initial.

Dans la version originale, la plupart des personnages ne sont désignés que par leur espèce: « Owl » = hibou, « Rabbit » = lapin, « Piglet » = porcelet, « Gopher » = thomomys, etc. Les noms de Kanga (Grand Gourou)[NB 3] et Roo (Petit Gourou) forment un jeu de mots, leur juxtaposition reconstituant le mot « kangourou ». Christopher Robin (Jean-Christophe en VF) est le prénom du fils d'A. A. Milne. Quant à Winnie (Winnie the Pooh ou Pooh Bear en anglais[NB 4]), il vit sous le nom de « Sanders »[NB 5].

La seconde séquence est assez imaginative en faisant interagir le livre de conte avec l'histoire qu'il contient et qui est racontée[5]. Les pages du livre sont ainsi tournées par le vent ou mouillées par la pluie[5].

Les frères Sherman ont écrit 10 chansons pour la série des Winnie[1]  : Winnie the Pooh, Up, Down and Touch the Ground, Rumbly in My Tumbly, Little Black Rain Cloud, Mind Over Matter, A Rather Blustery Day, The Wonderful Things About Tiggers, Heffalumps and Woozles, The Rain Rain Rain Came Down Down Down et Hip Hip Pooh-Ray!

Analyse[modifier | modifier le code]

Selon Christopher Finch, les personnages ont subi une forme d'américanisation mais les animateurs ont réussi à reproduire l'atmosphère du livre[5]. Le personnage le plus mémorable est Tigrou[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Porcinet et Tigrou (appelé « Tigre dingo » dans le premier doublage français) n'apparaissent pas dans le premier court-métrage.
  • Le personnage de Grignotin (Gopher), crédité en français de « taupe », est en fait un thomomys ou gaufre, sorte de petit rongeur terrestre proche du chien de prairie de la famille des Geomyidae que l'on trouve en Amérique du Nord. Il a été créé par Disney pour remplacer Porcinet dans le premier film, Winnie l'ourson et l'Arbre à miel, mais ce dernier sera rétabli dès le deuxième pour devenir la « star » des Aventures de Porcinet en 2003. Pour John Grant, l'ajout de ce personnage est moins réussi que celui de la Poignée de porte dans Alice au pays des merveilles (1951)[6].
  • Lorsque les pages du livre tournent, le texte est toujours le même excepté sur les pages comportant des dessins. Il est à peu près exclusivement tiré du roman de A.A. Milne.
  • Le cauchemar de Winnie avec les Éphélants et les Nouïfes est inspiré (en moins effrayant) de celui de Dumbo (1941) avec ses éléphants roses.
  • Contrairement à la plupart des films avec narrateur, les personnages du film dont Winnie, Porcinet et Tigrou (qui demande conseil en haut d'un arbre) interagissent avec lui tout au long du film... Ce qui sera repris dans les autres films de Disney.
  • L'affiche originale du film contient une erreur, car il est écrit « an all-cartoon feature », mais le film est en fait la réunion de trois court-métrages. De plus, il comporte des prises de vues réelles.

L'univers de Winnie l'ourson chez Disney[modifier | modifier le code]

Parmi les nombreuses suites qui ont vu le jour se trouvent  :

  • Think It Through with Winnie the Pooh, une série de plusieurs courts métrages éducatifs :
    • Too Smart for Strangers, with Winnie the Pooh (juin 1985) pour les enfants et sur les notions économiques basiques[7] ;
    • One and Only You (septembre 1989, 14 min) sur la bonne image de soi[8] ;
    • Responsible Persons (septembre 1989, 14 min) sur la responsabilité et les compétences de chacun[9] ;

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Nom de Tigrou dans le premier doublage.
  2. En attente de compléments, ces deux sources étant contradictoires (des erreurs ayant déjà été constatées dans les cartons DVD, les génériques sont a priori plus fiables mais ils ne précisent pas les rôles). Pour plus de précisions, voir les articles détaillés.
  3. Qui sera renommée « Maman Gourou » à partir de Sacrée journée pour Bourriquet (1983).
  4. Formé de l'interjection « pooh » : pouah et « bear » : ours.
  5. Afin de correspondre au nom apparaissant à l'image, l'adaptation française indique : « Lui qui s'appelait Martin, il vivait sous le nom de Sanders ».
Références
  1. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 350
  2. Générique des Aventures de Winnie l'ourson
  3. Les Grands Classiques Disney - Les Aventures de Winnie l'Ourson
  4. (en) Les aventures de Winnie l'ourson - Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  5. a, b, c et d (en) Christopher Finch, The Art Of Walt Disney, p. 126.
  6. (en) John Grant, The Encyclopedia of Walt Disney's Animated Characters, p. 237.
  7. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 564
  8. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 417
  9. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 466