Walt Disney Imagineering

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Walt Disney Imagineering

alt=Description de l'image Logo disney-imagineering.png.
Création 16 décembre 1952
Dates clés 1965, rachat par Walt Disney Company
1986, renommé Walt Disney Imagineering
Forme juridique Filiale
Siège social Drapeau des États-Unis 1245 Flower Street Glendale, Californie (États-Unis)
Activité Concepteur d'attractions
Société mère Walt Disney Company
Filiales Theme Park Productions, Walt Disney Creative Entertainment

Walt Disney Imagineering est une société créée en 1952 par Walt Disney avec des fonds personnels sous le nom WED Enterprises afin de concevoir et construire le parc de Disneyland. Elle est depuis devenue une filiale de la Walt Disney Company, dépendant de la division Walt Disney Parks and Resorts. WED sont les initiales de « Walter Elias Disney », le nom complet de Walt Disney.

Depuis, l'entreprise a conçu l'ensemble des parcs à thème Disney de par le monde ainsi que les alentours des parcs. Pour les resorts, Walt Disney Imagineering a été mis à contribution depuis les hôtels jusqu'aux panneaux d'indications routières en passant par les piscines ou les bus.

Certains projets de Walt Disney Imagineering ont été abandonnés tels que Disney's Mineral King Ski Resort[1], à Mineral King dans le Sequoia National Park ou Disney's America près de Washington. Mais un des mots d'ordre est que « une idée ne meurt jamais ».

Ils ont aussi réalisé d'autres projets privés tels que le restaurant panoramique de l'aéroport international de Los Angeles (LAX)[2], le premier monorail de Las Vegas ou quatre pavillons de la Foire internationale de New York 1964-1965.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 16 décembre 1952 Walt Disney fonde les WED Enterprises avec des fonds personnels comme une société indépendante de Walt Disney Productions[3]. Son premier président a été Bill Cottrell, ancien président de Retlaw Enterprises[4]. L'augmentation des employés de Walt Disney Productions mais aussi de WED Entreprises tout au long des années 1950 oblige le studio à trouver de nouveau espace[5].

En 1961, Walt Disney achète une parcelle de quelques hectares à Glendale pour installer la société dans des locaux plus grands[6]. Elle est située près d'une autoroute qui la relie directement au siège social de Disney (à quelques kilomètres à l'ouest) et à Disneyland (au sud-est). WED Entreprises emménage dans ses nouveaux locaux en 1962[5].

En 1963 les ingénieurs des studios cinématographiques de Disney conçoivent des robots d'oiseaux pouvant bouger les ailes, la tête, le bec et la queue, synchronisés sur de la musique d'abord pour le film Mary Poppins (1964) puis pour l'attraction Enchanted Tiki Room de Disneyland. Ce sont les premiers représentants des audio-animatronics. Certains membres du service cinéma rejoignent alors WED Entreprises.

En 1964-65, WED Entreprises conçoit quatre attractions pour des pavillons de la foire internationale de New York.

Le 3 février 1965, Walt Disney Productions rachète WED Enterprises et en fait une filiale[6],[7]. Fin 1966, à la mort de Walt Disney, l'entreprise fourmille de projets avec des attractions pour Disneyland, la première phase de Walt Disney World Resort, le projet EPCOT, la station de ski Disney's Mineral King Ski Resort et les premières négociations pour un parc au Japon[8].

En 1980, Disney développa selon les conseils techniques et musicaux de Don Dorsey, le système informatique Mickey Track, gérant la coordination de la musique durant les parades.

En septembre 1984, la Disney Development Company est créé afin de concevoir, planifier, gérer et développer les propriétés immobilières de Disney non liées aux parcs à thèmes[9]. Son activité provient en partie des activités d'Arvida Corporation, société achetée en mai 1984 par Disney pour 200 millions de $[10]. L'achat par Disney était aussi motivé par la volonté de diluer l'action de Disney afin de contrer une tentative d'OPA de la part de Saul Steinberg[10]. Suite à la fin des transactions financières ayant placé Michael Eisner à la tête de Disney, la société Arvida fut vendue en 1987 à la société JMB Realty Corporation pour 404 millions de $[10]. Toutefois une partie des activités de gestion de projet et d'urbanisme a été conservé, ce qui amena à la création de Disney Development Company, dont le premier responsable a été Peter Rummell, ancien responsable chez Arvida[11].

En janvier 1986, le nom devient Walt Disney Imagineering (WDI) à la faveur de nombreux changements subis par la Walt Disney Company depuis 1984[12],[13].

En mai 1996 la société fusionne avec la Disney Development Company afin d'unir les services Disney de création, design, planification, immobilier et management de projets sous le seul nom de Walt Disney Imagineering[9],[13]. Rummell devient le pdg de la nouvelle entité[11] tandis que Marty Sklar devient le vice-pdg[14]. Entre 1996 et 1999 Disney achète de nombreuses parcelles autour du siège de WDI à Glendale et lance ensuite le projet de Grand Central Creative Campus.

Les services[modifier | modifier le code]

Walt Disney Imagineering est principalement implanté sur le site de Glendale où Disney possède une importante zone, ancienne friche industrielle qu'elle transforme en un campus créatif, le Grand Central Creative Campus.

Theme Park Productions[modifier | modifier le code]

Theme Park Productions (TPP) est un service à part, lié à Walt Disney Imagineering, créé vers 1984 pour produire et tourner les films proposés dans certaines attractions des parcs. On peut noter les films suivants[15],[16] :

Walt Disney Creative Entertainment[modifier | modifier le code]

C'est une filiale créée en 2001 pour la production de spectacles destinés aux parcs Disney.

Article détaillé : Walt Disney Creative Entertainment.

MAPO[modifier | modifier le code]

MAPO signifie Manufacturing And Production Organization mais avant tout MAry POppins, le film pour lequel cette division fut créée[17], en date du 23 juillet. C'est le service de conception technique, devenu une filiale en 1965[18]. C'est un ensemble d'ingénieurs et de techniciens capables à l'origine de réaliser le premier audio-animatronic, un pinson pour Mary Poppins.

Mais depuis 1964, les capacités techniques furent grandement améliorées et ce service peut concevoir et (faire) construire depuis les lampes de Main Street aux audio-animatronics en passant par les voitures d'Autopia ou les différents trains. Les constructions sont réalisées par le service Tujunga.

Tujunga[modifier | modifier le code]

Tujunga est le nom d'une avenue située à North Hollywood, c'est une extension de MAPO pour les "grands objets" et aussi le service de construction. Il est situé au 6904 Tujunga Avenue 34° 11′ 47″ N 118° 22′ 35″ O / 34.196376, -118.376265 ()

Ainsi en 2004, le monorail orange de Disneyland y fut transporté pour être révisé et réhabilité.

PICO[modifier | modifier le code]

PICO signifie "Project Installation and Coordinating Office" et désigne un service de coordination des projets au sein de cette entreprise ainsi que de la gestion des équipes et entreprises nécessaires à la construction. Elle fut créée par Orlando Ferrante en 1996 sous l'impulsion de Paul Pressler.

Parcs d'attractions de la Walt Disney Company[modifier | modifier le code]

Attractions des parcs Disney[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Attractions des parcs Disney.

Parcs d'attractions existants[modifier | modifier le code]

sont prévus un second parc, d'autres hôtels et une zone commerciale.

Parcs non-réalisés[modifier | modifier le code]

La plupart sont des parcs mais d'autres projets d'envergure sont aussi listés.

Projets d'attractions ou de pays[modifier | modifier le code]

Le programme Living Characters[modifier | modifier le code]

Le programme Living Characters est un concept lancé à la fin des années 1990 pour développer des nouveaux projets d'attractions plus interactives. La première étape a consisté à installer en 2002 au sein du Tomorrowland de Disneyland des téléphones avec au bout du fil le personnage de Stitch[21].

D'autres réalisations ont suivi :

Quelques technologies[modifier | modifier le code]

Réalisation hors Disney[modifier | modifier le code]

  • Le Crest Theater situé à Westwood Village près de l'UCLA (Université de Los Angeles) fut rénové par les imagineers en 1987. Ce cinéma avait été acheté par la société Pacific Theaters en 1985. Ils signèrent un contrat avec la Walt Disney Company afin de rénover ce bâtiment art-déco et de pouvoir diffuser des productions de Disney. La collaboration dura jusqu'en 2002.
  • La rénovation en 1991 du restaurant panoramique de l'aéroport international de Los Angeles (LAX), renommé The Encounter Restaurant et inauguré en décembre[22].
  • La cérémonie d'ouverture et la scène des Jeux olympiques d'hiver de 1960.
  • Conception du musée du Johnson Space Center de la NASA à Houston ouvert en 1992.
  • Rénovation de l'atrium, à titre de donation, de l'hôpital pour enfants Arnold Palmer Hospital situé dans le centre-ville d'Orlando[23],[24].

Foire de New York 64-65[modifier | modifier le code]

Les équipes de Disney réalisèrent quatre attractions pour la foire internationale de New York qui eut lieu entre 1964 et 1965 à Flushing Meadows dans le Queens :

  • le Carousel of Progress de General Electric, un théâtre tournant autour d'une scène centrale présentant l'influence « positive » de l'électricité sur une famille américaine de 1880 à 1965. Le pavillon fut détruit et reconstruit à Disneyland.
  • le Magic Skyway pour Ford au sein de la Ford Wonder Rotunda était une balade depuis la Préhistoire jusqu'au futur à bord d'un prototype de transport appelé WEDWay PeopleMover ou Omnimover et réutilisé pour la maison hantée. Les panneaux sur la Préhistoire furent réutilisés à Disneyland pour le train.
  • Great Moments with Mr. Lincoln faisait partie du pavillon de l'état d'Illinois et présentait un robot parlant et « gesticulant » du célèbre président Abraham Lincoln. Le robot fut transporté à Disneyland.
  • It's a Small World au sein du pavillon de l'Unicef sponsorisé par Pepsi-Cola représentait un monde d'enfants sous la forme de poupées chantant la même ritournelle dans leur langue dans un décor stylisé de leur pays. Le final regroupe l'ensemble des enfants dans une tenue de fêtes blanche et scintillante. Cette attraction se trouve aujourd'hui à Disneyland elle a été reconstruite entièrement ici en 1966.

Les Imagineers[modifier | modifier le code]

Les membres de cette filiale sont appelés Imagineers ou « imaginieurs » (si on francise le jeu de mot issu des termes imaginaire et ingénieur). Plus de 2000 personnes rassemblant 140 corps de métiers participent à toutes les phases d'un projet. Ce sont des ingénieurs, scénaristes, paysagistes, peintres, horticulteurs, financiers, ... qui ensemble conçoivent, dirigent et font perdurer les parcs à thèmes. Tous les métiers sont rassemblés sous le nom d'une seule discipline : l'imaginiérie (ou imagineeering en anglais).
Les réalisations vont des éclairages (lampadaires de Parc Disneyland) à la végétation et l'arbre géant (Tree of Life) du Disney's Animal Kingdom en passant par les monorails de Disneyland, Walt Disney World Resort ou Tokyo Disney Resort; ou les fameux audio-animatronics, des robots.

Voici quelques imagineers importants :

Pour les autres : Catégorie:Imagineer

Direction actuelles[modifier | modifier le code]

Walt Disney Imagineering

Walt Disney Creative Entertainment

  • Creative Director and Vice President of Parades and Spectaculars - Steve Davison

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Imagineering's Files Site consacré à Walt Disney Imagineering et aux projets abandonnés.
  • WEBcot Site dédié à Walt Disney Imagineering et à leurs créations tout autour du monde avec dossiers et "concept arts".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Disney's Mineral King Ski Resort
  2. Voir le Theme Building
  3. (en) The Imagineers, The Magic Kingdom At Walt Disney World: An Imagineer's-Eye Tour, p. 6
  4. Disneyland Windows on Main Street
  5. a et b (en) Jimmy Johnson, Inside the Whimsy Works, p. 105
  6. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 601
  7. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 1997 - Disney Through the Decades »,‎ 17 février 1998 (consulté le 22 janvier 2010), p. 2
  8. (en) John G. West, The Disney Live-Action Productions, p. 226.
  9. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 146
  10. a, b et c (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 35
  11. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 478
  12. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 284
  13. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 593
  14. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 503
  15. (en) Theme Park Productions sur l’Internet Movie Database
  16. (en) The Imagineers, Epcot at Walt Disney World: An Imagineer's-Eye Tour, p. 89
  17. a et b (en) The Imagineers, The Magic Kingdom At Walt Disney World: An Imagineer's-Eye Tour, p. 49
  18. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 350
  19. Bien que la plupart des gens fassent référence au parc simplement comme « Disneyland », le nom officiel est « Disneyland Park ».
  20. Bien que la plupart des fans fassent référence au parc comme « Parc Disneyland », le nom officiel est lui aussi « Disneyland Park » ou « Parc Disneyland ».
  21. (en) The Imagineers, Epcot at Walt Disney World: An Imagineer's-Eye Tour, p. 61
  22. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 335
  23. (en) Article de presse
  24. (en) Site de l'hôpital.