Peter et Elliott le dragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter et Elliott le dragon

Description de l'image  Peter&elliott.png.
Titre original Pete's Dragon
Réalisation Don Chaffey
Scénario Malcolm Marmorstein
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Sortie 1977
Durée 101 minutes
123 minutes (ressortie)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Peter et Elliott le Dragon (Pete's Dragon) est le trentième film d'animation américain réalisé par Don Chaffey et produit par les studios Disney, sorti en 1977.

Le film mêle animation et prises de vues réelles comme Mary Poppins (1964) et L'Apprentie sorcière (1971).

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se passe au début du XXe siècle. L'arrivée de Peter, un orphelin d'une douzaine d'années, fuyant sa famille adoptive, à Passamaquoddy, petite ville de la Nouvelle-Angleterre, plus précisément dans le Maine, ne se fait pas sans mal. D'étranges évènements se produisent, tous ont pour cause son compagnon Elliott, un dragon doué d'invisibilité. Seul Lampie, le gardien du phare plutôt porté sur la boisson, parvient à voir le dragon. Mais discrédité par son vice, il ne convainc personne.

Recueillis par Nora, la fille de Lampie, Peter et son dragon ne sont pas au bout de leurs peines. Les habitants de Passamaquoddy les tiennent pour responsables du manque de poissons tandis que le docteur Terminus cherche à livrer Peter à ses parents adoptifs et, pire, à dépecer le dragon pour le vendre en morceaux à des préparateurs en pharmacie...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

1er doublage (1978)[modifier | modifier le code]

et la participation des Poppys

2e doublage (2003)[modifier | modifier le code]

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • On s'aime beaucoup (Boo Bop Bopbop Bop / I Love You Too) - Peter
  • Un dragon ! (I Saw a Dragon) - Lampie, Nora et chœur
  • Ce n'est pas rien (It's not Easy) - Peter et Nora
  • Docteur Terminus (Passama-qoody) - Docteur Terminus, Hoagy et chœur
  • Y'a du bonheur (There's Room for Everyone) - Nora, Peter et chœur
  • On va s'en mettre plein les poches (Every Little Piece) - Docteur Terminus et Hoagy
  • Belle Journée (Brazzle Dazzle Day) - Nora, Peter et Lampie
  • Un acte de vente (Bill of Sale) - Lena Gogan, Nora
  • Un dragon ! (reprise) - Lampie, Nora et chœur
  • Belle Journée (reprise) - Nora, Peter et Lampie

En 2003, deux chansons ont été ajoutées par rapport à la version de 1978. Le générique ajouté en 2003 a par la suite été placé au milieu du film en 2009.

  • Un petit point de lumière (Candle on the Water) - Nora (2003 en générique de début, 2009 au milieu du film)[2]
  • La Maison des collines (The Happiest Home in these hills) - Les Gogans (uniquement en 2003 et 2009) [3]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sorties vidéo[modifier | modifier le code]

  • Années 1980 - VHS 1re version (101 min) avec recadrage 4/3 (plein écran)
  • 30 Octobre 1992 - VHS 1re version avec recadrage 4/3
  • Été 1997 - VHS 1re version avec recadrage 4/3
  • Été 1997 - Laserdisc 1re version avec format 1,66
  • 2001 - DVD 1re version avec format 1,66
  • 8 octobre 2003 - VHS 2e version (inédite au cinéma), avec recadrage 4/3
  • 8 octobre 2003 - DVD 2e, avec format 1,66
  • 26 août 2009 - DVD Edition Exclusive avec le film en version remastérisée et version longue (123 min) au format respecté 1,66
  • 15 mai 2013 - Blu-ray simple en version courte (105 min) et au format 1,66

Origine et production[modifier | modifier le code]

Peter et Elliott le dragon est une nouvelle tentative du studio Disney de mêler animation et acteurs dans une forme de comédie musicale après Mary Poppins (1964) et L'Apprentie sorcière (1971)[4]. Dans le projet initial, Elliott devait rester invisible tout au long du film. Les animateurs insistèrent pour qu'il apparaisse au moins à la fin, puis obtinrent petit à petit des séquences supplémentaires, portant sa présence à vingt-deux minutes.

L'histoire fut acquise par les studios dans les années 1950 pour faire partie de la série télévisée Le Monde merveilleux de Disney (The Wonderful World of Disney), mais ne fut mise en production qu'en 1975, après la demande du producteur Jerome Courtland à Malcolm Marmorstein d'écrire un scénario[5].

La ville fictive de Passamaquody a été construite au studio Disney dans la zone western ce qui obligea le décorateur Jack Martin Smith de maquiller les 30 bâtiments existants et la construction de 8 autres[5], ensemble situé à l'est du studio[6] et désormais disparu. Le phare que l'on peut voir dans le film fut construit à Morro Bay en Californie[5]. Il était équipé d'une lentille de Fresnel visible à 18–24 milles nautiques ce qui obligea Disney à obtenir une permission spéciale des gardes-côtes pour l'actionner, car les bateaux passant par là auraient pu le confondre avec un vrai phare[5]. Certains effets spéciaux du film ont nécessité la superposition de trois scènes (par exemple, un premier plan en prises de vues réelles, un personnage animé au deuxième plan (Elliott) et enfin un fond en prises de vues réelles).

Peter et Elliott le dragon a été le premier film de Disney à être enregistré en son Dolby Stereo et le premier à sortir en VHS aux États-Unis (octobre 1980). Une adaptation en bande dessinée a été publié en avril 1978 dans le magazine Walt Disney Showcase[7].

Analyse[modifier | modifier le code]

Peter et Elliott le dragon est le premier film d'animation de Disney dans lequel aucun des « Neuf Sages » - l'équipe originale d'animateurs des studios - n'était impliqué. Le film se voulait un second Mary Poppins mais ne récolta que 18 000 000 de dollars à sa première sortie aux États-Unis[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • On peut entendre le fameux cri de Dingo quand le docteur Terminus est entraîné par le harpon.
  • Jeff Conaway qui interprète Willie Gogan, jouera le rôle de Kenickie dans Grease.
  • Les animateurs ont opté pour un dragon oriental plutôt qu'occidental car les dragons orientaux sont habituellement associés au Bien.
  • La chanteuse Helen Reddy, célèbre pour son hymne féministe I Am Woman, fait sa deuxième apparition au cinéma dans le rôle de Nora, alors que le vétéran Mickey Rooney joue son père, Lampie.

Titre en différentes langues[modifier | modifier le code]

  • Allemand : Elliot, das Schmunzelmonster
  • Anglais : Pete's Dragon
  • Danois : Peter og Dragen
  • Espagnol : Pedro y el dragón Elliot
  • Espagnol : (Mexique) Mi amigo el dragón
  • Finnois : Pete ja lohikäärme Elliot
  • Hongrois : Peti sárkánya
  • Italien : Elliott, il drago invisibile
  • Japonais : ピートとドラゴン (Pīto to Doragon : « Peter et le Dragon »)
  • Néerlandais : Peter en de Draak
  • Portugais : Meu Amigo O Dragão
  • Russe : Дракон Пита (Drakon Pita)
  • Suédois : Peter och draken Elliott

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]