Dingo et Max

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dingo et Max

Description de l'image  Dingo&max.png.
Titre québécois Complètement Dingo
Titre original A Goofy Movie
Réalisation Kevin Lima
Scénario Jymn Magon, Chris Matheson, Brian Pimental
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1995
Durée 74 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dingo et Max, ou Complètement Dingo au Québec (A Goofy Movie), est le 44e long-métrage d'animation des studios Disney, sorti en 1995.

Le film constitue une suite à la série d'animation télévisée La Bande à Dingo (1992-93). Un deuxième long-métrage est sorti directement en vidéo en 2000 : Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'extrême (Extrêmement Dingo au Québec).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Max, le fils de Dingo, est un adolescent rebelle, amoureux de la belle Roxanne et prêt à tout pour la séduire, même s'il lui faut renier son père. Avec l'aide de ses amis, il dérange la remise des prix de fin d'année en imitant le chanteur favori de Roxanne pour impressionner sa bien-aimée. Il lui annonce même qu'il va aller voir le concert de Powerline, la plus grande star pop adulée par toute l'école secondaire, sur une scène de Los Angeles. Malheureusement pour lui, Dingo a décidé qu'il était temps de resserrer les liens et de l'emmener en camping pour pêcher. Max va alors tout faire pour emmener son père à Los Angeles...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : A Goofy Movie
  • Titre français : Dingo et Max
  • Titre québécois : Complètement Dingo
  • Réalisation : Kevin Lima
  • Scénario : Jymn Magon, Chris Matheson, Brian Pimental
  • Conception graphique :
    • Direction artistique : Lawrence Leker, Wendell Luebbe
    • Production designer : Fred Warter
    • Cadrage-clé (Layout) : David Gardner, David Dunnet, Paul Felix, Carole Police, Mark Swan (supervision)
    • Décors-clés : Barry Atkinson, Dennis Venizelos (supervision)
    • Mise au propre (Clean-up) : Francesca Allen, David Hancock, Kent Culotta (supervision)
    • Conception des personnages : Carole Holliday, Alex Mann, Sergio Pablos, Bob Scott, William Finn, Bruce Smith
    • Storyboard  : Andy Gaskill
  • Animation :
    • Directeurs d'unités : Gaëtan Brizzi, Paul Brizzi (Walt Disney Animation France), Steve Moore (Walt Disney Animation Sydney)
    • Supervision  : Nancy Beiman, Matias Marcos, Stéphane Sainte-Foi, Dominique Monfery
    • Intervalles : Pierre Girault, Mickey Cassidy, Peter Brown (supervision)
    • Effets spéciaux : Jean-Christophe Poulain, Alexs Stadermann, John Collins (supervision)
    • Cadrage : J. Michael Spooner (supervision)
    • Décors : Christophe Vacher (supervision)
    • Mise au propre (Clean-up) : Janey Dunn, Brett Newton, James McCrimmon (supervision)
    • Vérification (Checking) : Dominique Chazy (Pixibox Digital Ink & Paint), Bernard Dourdent (supervision) ;
  • Musique : Carter Burwell
    • Chansons : Jack Feldman, Tom Snow, Patrick Deremer, Roy Freeland, Randy Petersen, Kevin Quinn
    • Orchestrations : Michael Starobin, Danny Troob, Shirley Walker
    • Musique additionnelle : Don Davis
  • Chorégraphie : Anthony Thomas
    • Prises de vues réelles : Bob Bryan
  • Montage : Gregory Perler (image), David E. Stone (son)
  • Directeurs de production : Jean-Pierre Quenet (Paris), Terry Smith (Sydney), Doug Allen (Toronto)
  • Producteur associé : Patrick Reagan
  • Producteur délégué : Dan Round
  • Production : Walt Disney Pictures
  • Distribution: Buena Vista Pictures Distribution
  • Format : Couleurs - 1,85:1 - Dolby Stéréo
  • Durée : 74 minutes[1]
  • Dates de sortie : Drapeau des États-Unis États-Unis : 7 avril 1995 ; Drapeau de la France France : 3 juillet 1996

Note: La liste des "crédités" au générique étant trop longue pour être citée in extenso ici, ne sont repris que les principaux contributeurs.

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  1. Après demain (After Today) - Max et membres de l'école
  2. Stand out - Powerline
  3. Sur la route (On The Open Road) - Dingo, Max et chœurs
  4. Lester's possum park - Lester et les Possums
  5. Ça va toujours pour nous (Noboby Else but You) - Max et Dingo
  6. I-2-I (Eye to Eye) - Powerline
  7. High Hopes - Rick Logan (non-originale)
  8. Stayin' Alive - The Bee Gees (non-originale)

Sources : IMDB et générique DVD.

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sorties vidéo[modifier | modifier le code]

  • 6 septembre 1995 - VHS (Québec)
  • Printemps 1997 - VHS et Laserdisc
  • 1999 - DVD
  • 2000 - VHS et DVD (Québec) dans la collection « classique or »
  • 2000 - VHS et DVD (n°44 dans la série « Classique Disney »/Buena Vista Home Video)
  • 2001 - VHS et DVD (n°40 dans la nouvelle numérotation Buena Vista)

Le saviez-vous?[modifier | modifier le code]

  • Lors de sa sortie en salles, le film était précédé du court-métrage Mickey perd la tête (Runaway Brain), première apparition cinématographique de la célèbre souris depuis Le Prince et le Pauvre (1991).

Titre en différentes langues[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Dingo et Max sur l’Internet Movie Database

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Version PAL (zone 2)