Christopher Reeve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christopher Reeve
Description de cette image, également commentée ci-après
Christopher Reeve en 1985.
Nom de naissance Christopher D'Olier Reeve
Naissance
New York, État de New York
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 52 ans)
Mount Kisco, État de New York
États-Unis
Profession Acteur, réalisateur, producteur, scénariste
Films notables Superman
Quelque part dans le temps
Piège mortel
Les Vestiges du jour
Site internet christopherreeve.org/

Christopher D'Olier Reeve, dit Christopher Reeve, est un acteur, réalisateur, producteur et scénariste américain né le à New York et mort le à Mount Kisco (État de New York).

Il est notamment connu pour son rôle du super-héros Superman dans plusieurs films entre 1978 et 1987, et celui du milliardaire Lewis dans Les Vestiges du jour (1993) de James Ivory.

Sa carrière s’interrompt brutalement à la suite d'un accident d'équitation en 1995 qui le rend tétraplégique. Par la suite, son combat pour l'amélioration de la vie des personnes tétraplégiques, via la fondation Christopher-et-Dana-Reeve, devient exemplaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Christopher D'Olier Reeve naît à New York d'un père enseignant et poète, et d'une mère journaliste. Son grand-père, vétéran de la Première Guerre mondiale, fut le premier commandant de l'American Legion.

Alors qu'il est âgé de 4 ans, ses parents divorcent. Sa mère déménage dans le New Jersey avec lui et son frère Benjamin. Après avoir terminé ses études secondaires, il étudie à l'université Cornell et, en parallèle, amorce une carrière d'acteur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

À l'été 1968, le jeune Christopher Reeve, passionné de théâtre et alors âgé de 15 ans, entre au Williamstown Theatre Festival du Massachusetts. Il signe un contrat quelques années plus tard au San Diego Shakespeare Festival pour des rôles prestigieux, comme celui du roi Édouard dans Richard III.

À sa sortie de Cornell, il est l'un des deux étudiants sélectionnés, avec Robin Williams, pour entrer à la prestigieuse Juilliard School de New York où il suit les cours de John Houseman. Pour payer ses études, il remporte une audition pour un rôle dans une série de CBS, Love of Life. À la même époque, il est auditionné pour la pièce A Matter of Gravity (en), aux côtés de Katharine Hepburn.

Il séjourne par la suite à Glasgow (Écosse), puis à Paris pour approfondir son métier de comédien.

Entre 1973 et 1975, il joue dans plusieurs pièces de théâtre à succès aux États-Unis, à Broadway. À cause du rythme très physique des pièces, il s'alimente mal et souffre de fatigue et de malnutrition ; néanmoins le succès est toujours au rendez-vous.

Hollywood lui offre bientôt un petit rôle dans le film catastrophe Sauvez le Neptune (1978) de David Greene.

La saga Superman[modifier | modifier le code]

Christopher Reeve, aux alentours de 1980.

En 1977, Christopher Reeve fait partie des deux cents acteurs auditionnés (dont James Brolin, Christopher Walken, Nick Nolte ou Jon Voight) pour le rôle principal du film Superman, une production colossale réalisée par Richard Donner d'après le personnage de comics créé par Jerry Siegel et Joe Shuster.

Très mince, le jeune homme de 24 ans refuse de porter un costume avec des faux muscles, préférant suivre un entraînement sportif intense avec le culturiste David Prowse, connu pour son rôle de Dark Vador dans la série des films Star Wars. L'acteur se construit alors une solide musculature et gagne vingt kilos.

Superman sort en salles en 1978 et rapporte plus de trois-cents millions de dollars. La présence de Reeve dans le rôle-titre, son charisme mais également sa douceur et sa vulnérabilité pour son interprétation de « l'Homme d'acier » et de son alter-ego Clark Kent, font de l'acteur une star internationale, acclamée par la critique. Il utilise alors sa célébrité pour des causes à vocation humanitaire, notamment en visitant des hôpitaux pour enfants.

En 1980, 1983 et 1987, sortent les suites Superman 2, Superman 3 et Superman 4. La qualité de la série diminue de film en film, mais le succès de Christopher Reeve se maintient. Grâce à l’interprétation de Reeve et à la musique du compositeur John Williams, la saga Superman entre définitivement dans la culture populaire nord-américaine.

Poursuite de la carrière[modifier | modifier le code]

Reeve revient au théâtre dans la pièce à succès Fifth of July, où il incarne le rôle d'un vétéran du Viêt Nam infirme.

En 1980, il joue avec Jane Seymour dans le film Quelque part dans le temps (Somewhere in Time) du Français Jeannot Szwarc. Il tourne ensuite avec Michael Caine dans Piège mortel (1982) de Sidney Lumet, puis enchaîne dans plusieurs autres films.

Christopher Reeve en discussion avec le président des États-Unis Ronald Reagan et le joueur de football américain Frank Gifford, durant une réception en l'honneur du 15e anniversaire des Jeux olympiques spéciaux, en .

Passionné d'aviation, l'acteur entre dans un groupe d'aviateurs vétérans de la Royal Air Force, ce qui lui permet d'être remarqué par George Trumbull Miller pour jouer dans Vol d'enfer (1985).

Fasciné par les dinosaures depuis son enfance, il présente en 1985 le documentaire télévisé Dinosaur! qui traite du sujet. Il pilote son propre avion pour aller jusqu'au lieu du tournage, le Musée américain d'histoire naturelle. Enthousiasmé lors du tournage du documentaire, il demande lui-même à ce que certaines séquences soient tournées plusieurs fois[1].

En 1995, sort Le Village des damnés de John Carpenter, son dernier film avant son accident de cheval qui le terrasse en mai de la même année.

Après son accident, Christopher Reeve fait une apparition en 1998 comme acteur à la télévision pour le remake du film Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock. Il apparaît également dans plusieurs épisodes de la série télévisée Smallville, dans le rôle du docteur Virgil Swann aux côtés du jeune Tom Welling, qui incarne à son tour le personnage de Superman pour la nouvelle génération d'adolescents.

Vers la fin des années 1990, on lui refuse le rôle de Lincoln Rhyme dans le film Bone Collector (1999) de Phillip Noyce, estimant que les heures de tournage seraient trop éprouvantes pour lui. Il conseille toutefois l'acteur Denzel Washington pour ce rôle.

Accident et mort[modifier | modifier le code]

Christopher Reeve après son accident, discutant des bénéfices potentiels de la recherche sur les cellules souches lors d'une conférence sur les neurosciences au MIT en .

En 1994, Christopher Reeve achète lors d'un tournage le cheval Eastern « Buck » Express, âgé de 12 ans, et l'entraîne pour des compétitions où il reçoit de nombreux prix. Mais le , Buck manque un obstacle et Reeve, son cavalier, est désarçonné et projeté vers l’avant. En tombant lourdement au sol du haut de son mètre quatre-vingt-treize, l'acteur se brise deux vertèbres cervicales et sectionne sa moelle épinière. Il ne reprend véritablement conscience que cinq jours plus tard. Cet accident le laisse définitivement tétraplégique[2].

Dans les jours qui suivent l’accident, il souffre de delirium et pense au suicide, mais son épouse Dana Morosini l'encourage à se battre[2]. Dans sa maison près de New York, du personnel médical l’assiste dans les gestes les plus élémentaires de la vie.

Durant son séjour à l'hôpital, il reçoit la visite de son ami, l'acteur Robin Williams, qui entre sans prévenir en grognant quelque chose et en prenant un accent russe, disant qu'il est un proctologue et qu'il va devoir l'examiner de suite (toucher rectal). Reeve avouera ensuite que ce moment a été la première fois où il a ri depuis son accident et que, après ce jour, il savait que sa vie allait s'améliorer.

Il crée avec son épouse Dana la fondation Christopher and Dana Reeve Paralysis Resource Center afin de développer la recherche médicale[2] sur la réparation de la moelle épinière : leur combat contre le handicap va durer plus de dix ans. L'extrême humilité et la ténacité de celui qui incarna Superman émeuvent et rassemblent des milliers de personnes.

Christopher Reeve meurt le à l'âge de 52 ans, des suites d'une crise cardiaque. Il laisse derrière lui trois enfants et son épouse Dana ; celle-ci meurt deux ans après lui, d'un cancer du poumon.

Problèmes de santé hors accident[modifier | modifier le code]

Indépendamment de son accident de cheval, Christopher Reeve combat une mastocytose, une maladie dite rare mais dont le nombre de cas à l'heure actuelle est encore probablement sous-estimé, l'âge auquel le diagnostic est posé étant très tardif. L'acteur confie être affecté de cette maladie dans son autobiographie, intitulée Still me. Sa mastocytose n'est mentionnée qu'à un seul endroit, à la page 107.

Il est possible que cette maladie ait compliqué son arrêt cardiaque au moment de son décès puisque, dans cette maladie, des mastocytes prolifèrent dans tout le corps.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1978, alors qu'il est sur le tournage du film Superman, Christopher Reeve rencontre Gae Exton, avec qui il a ensuite deux enfants : Matthew Exton Reeve (né en ) et Alexandra Exton Reeve (née en ). Le couple se sépare en 1987.

Il se remarie en 1992 avec la chanteuse Dana Morosini et se met à l'équitation et à la navigation maritime. Le couple a un fils, William « Will » Elliot Reeve, né en .

Engagements[modifier | modifier le code]

En 1987, Christopher Reeve part au Chili manifester son soutien aux 77 artistes menacés de peine de mort par le régime du général Pinochet.

Il s'engage de plus en plus dans des actions militantes, notamment en faveur de l'environnement, et soutient plusieurs associations non gouvernementales, comme Amnesty International.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms
Séries télévisées

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Dans Les Vestiges du jour, Christopher Reeve a lui-même doublé son rôle en français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]