Route nationale 675

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Route nationale 675
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 675
Ancienne borne kilométrique en Dordogne
Historique
Déclassement D 675, D 775, D 975
Caractéristiques
Longueur 266 km
Direction nord / sud
Extrémité nord D956 à Contres
Intersections D976 à Saint-Aignan
D760 à Nouans-les-Fontaines
D943 à Châtillon-sur-Indre
D925 à Azay-le-Ferron
D951 D950 au Blanc
D727 à la Trimouille
D912
D942 au Dorat
N145 N147 E62 à Bellac
D711
N141 E603 D941 à Saint-Junien
D901 à Rochechouart
D699 à Saint-Mathieu
D707 à Nontron
D708 à Saint-Martial-de-Valette
Extrémité sud D939 à Brantôme
Réseau Route nationale, déclassée
Territoire traversé
2 régions Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val de Loire
6 départements Dordogne, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Vienne, Haute-Vienne

La route nationale 675, ou RN 675, était une route nationale française reliant Contres à Brantôme.

À la suite de la réforme de 1972, la RN 675 a été déclassée en RD 675 en Loir-et-Cher, en Indre-et-Loire, dans l'Indre, la Vienne, la Haute-Vienne et la Dordogne et en RD 975 dans l'Indre.

Depuis 2006, elle est devenue RD 775 en Indre-et-Loire.

Ancien tracé de Contres à Brantôme[modifier | modifier le code]

Ancien tracé de Contres à Bellac (D 675, D 775 & D 975)[modifier | modifier le code]

Ancien tracé de Bellac à Brantôme (D 675)[modifier | modifier le code]

La RD 675 en Périgord vert au sud de Nontron.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :