Route nationale 311

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La rue du Général-de-Gaulle à Enghien-les-Bains, maillon de la D 311.

La route nationale 311, ou RN 311, était une route nationale française reliant Le Vésinet à Sarcelles. Après les premières lois sur la décentralisation, les sections terminales du rond-point du Pecq à Bezons et d'Argenteuil à Sarcelles ont été toutes les deux déclassées en RD 311.

Le SDRIF de l'époque prévoyait le prolongement de la RN 311 en 2×2 voies du Pont de Bezons vers l'autoroute A 14. Ce projet est aujourd'hui abandonné.

Le décret du 5 décembre 2005 a entraîné le transfert au département du Val-d'Oise du dernier tronçon subsistant de la RN 311 (Pont de Bezons - échangeur no 2 de l'A 15), et désormais elle porte le numéro D 311 sur l'intégralité de son tracé, tant dans le département des Yvelines que dans celui du Val-d'Oise.

Ancien tracé du Vésinet à Sarcelles[modifier | modifier le code]

dans les Yvelines (du Vésinet à Carrières-sur-Seine)[modifier | modifier le code]

dans le Val d'Oise (de Bezons à Sarcelles)[modifier | modifier le code]

Une ancienne borne Michelin de la N 311 à Argenteuil.

Passage à niveau[modifier | modifier le code]

Le passage à niveau de Deuil-Montmagny, le seul traversé par la D 311, est le plus accidentogène d'Île-de-France et le troisième de France[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « C'est le passage à niveau le plus dangereux : Le secrétaire d'État aux Transports, Dominique Bussereau, est venu annoncer hier matin les travaux de sécurisation de ce passage à niveau », Le Parisien, édition Val-d'Oise, vol. Le Parisien,‎ (lire en ligne)