Veyrins-Thuellin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Veyrins-Thuellin
La mairie de Veyrins-Thuellin.
La mairie de Veyrins-Thuellin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement La Tour-du-Pin
Canton Morestel
Intercommunalité Communauté de communes Les Balcons du Dauphiné
Code postal 38630
Code commune 38541
Démographie
Population 1 953 hab. (2013)
Densité 169 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 37′ 35″ nord, 5° 32′ 24″ est
Altitude Min. 204 m
Max. 322 m
Superficie 11,56 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Les Avenières-Veyrins-Thuellin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 15.svg
Veyrins-Thuellin

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 15.svg
Veyrins-Thuellin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Veyrins-Thuellin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Veyrins-Thuellin

Veyrins-Thuellin est une ancienne commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Les Avenières-Veyrins-Thuellin. Les habitants sont appelés les Veyrlinois.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'ancienne gare de Thuellin.

L'ancienne gare de Thuellin est une gare fermée du Chemin de fer de l'Est de Lyon.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Plusieurs autres communes se situent aux alentours de Veyrins-Thuellin. Parmi elles, on trouve Les Avenières, Corbelin, Dolomieu, Saint-Sorlin-de-Morestel, Vezeronce-Curtin et Le Bouchage.

Produits[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2013)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La commune se situe dans les zones d'appellations suivantes, décernées par l'INAO :

  • IGP Emmental français Est Central (Label Rouge).
  • IGP Volailles de l’Ain (Label Rouge : poulet cou nu jaune fermier de l'Ain, entier et découpes ; pintade fermière et découpe ; poulet cou nu blanc fermier de l'Ain entier et découpe ; poulet cou nu noir fermier de l'Ain entier et découpe ; dinde fermière de Noël ; chapon fermier).
  • IGP Comtés Rhodaniens blanc, rosé et rouge.
  • IGP Isère blanc, rosé et rouge.

Histoire[modifier | modifier le code]

Présence dans les marais près de Thuellin d'une station palafittique avec silex, gaines de hache en bois de cerf, etc. du néolithique final (IIIe millénaire av. J-C)[1].

En 1972, elle est issue de la réunification des communes de Veyrins et de Thuellin[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
octobre 2005 décembre 2015 M. Gérard Guicherd   Attaché territorial
mars 2001 octobre 2005 M. François Delextrat Union et dynamisme à Veyrins-Thuellin huissier du trésor, démissionnaire
juin 1995 mars 2001 M. Gilbert Roux Veyrins-Thuellin demain cuisiniste, maire de Veyrins-Thuellin
mars 1989 juin 1995 M. Francis Tauzin Union communale pour l'Action et la Solidarité ingénieur, maire de Veyrins
mars 1989 juin 1995 M. Gilbert Roux   cuisiniste, maire délégué de Thuellin
août 1987 mars 1989 M. Francis Tauzin   ingénieur, fin de période
  juillet 1987 M. Roger Durand   retraité, décédé
Les données manquantes sont à compléter.

Monsieur Roger Durand est décédé durant son mandat 1983-1989. Son premier adjoint, Francis Tauzin a été désigné pour terminer ce mandat.

La fusion totale des communes de Veyrins et Thuellin a eu lieu en 1995. Gilbert Roux est donc le premier maire de Veyrins-Thuellin.

Monsieur Gérard Guicherd a pris le fauteuil de maire à la place de monsieur François Delextrat, démissionnaire, au cours du mandat 2001-2008. Depuis mars 2008, monsieur Guicherd a été réélu maire.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 1 953 habitants, en augmentation de 8,02 % par rapport à 2008 (Isère : 3,74 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
725 776 819 845 952 988 1 000 1 035 1 081
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 084 1 081 1 054 1 062 1 101 1 227 1 174 1 165 1 130
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 125 1 087 1 075 1 006 1 000 979 907 913 950
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2013
979 932 1 261 1 315 1 328 1 482 1 698 1 904 1 953
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Zones naturelles protégées[modifier | modifier le code]

La commune de Veyrins-Thuellin compte plusieurs zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type I

  • la mare au sud de Côte Molette
  • la zone humide de Corbelin
  • la zone humide de Corangle
  • les zones humides des marais et des Sétives[7].

Sports[modifier | modifier le code]

Veyrins-Thuellin accueille un tournoi de boule lyonnaise de renommée internationale qui se déroule chaque année fin octobre. Les phases finales se déroulent dans la cour de l'ancienne école de Thuellin, transformée en boulodrome pour l'occasion.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aimé Bocquet, L'Isère pré et protohistorique, vol. fasc. 2, Gallia-Préhistoire, (présentation en ligne), p. 352
  2. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=37575
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  7. « Portail des données communales », Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]