Route nationale 24bis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Route nationale 24bis
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 24bis
Panneau béton à La Lande Patry
Historique
Déclassement Verneuil-sur-Avre à Argentan : N 26, puis D 926
Argentan à Granville : D 924
Caractéristiques
Longueur 207 km
Direction est / ouest
Extrémité est N 12 à Verneuil-sur-Avre
Intersections D 918 D 919 D 930 à L'Aigle
D 832 à Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe
D 438 à Nonant-le-Pin
D 958 D 916 à Argentan
A88
D 916 à Écouché
D 909 à Fromentel
D 962 à Flers
D 911 à Tinchebray
D 577 D 512 à Vire
D 975 D 975 D 999 A84 E 3 E 401 à Villedieu-les-Poêles
Extrémité ouest D 971 D 971e D 973 D 911 à Granville
Réseau Route nationale, déclassée
Territoire traversé
1 région Normandie
4 départements Eure, Orne, Calvados, Manche

La route nationale 24BIS ou RN 24BIS était une route nationale française reliant Verneuil-sur-Avre à Granville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été créée par la loi du [1].

À la suite de la réforme de 1972, la section de Verneuil-sur-Avre à Argentan a été renommée en RN 26 (déclassée en RD 926 en 2006) alors que le reste de l'itinéraire a été déclassé en RD 924 dans l'Orne et dans la Manche et en RD 524 dans le Calvados.

Ancien tracé[modifier | modifier le code]

De Verneuil-sur-Avre à Argentan (N 26)[modifier | modifier le code]

D'Argentan à Granville (D 924 & D 524)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin des lois du Royaume de France, 9e série, tome 19, Imprimerie royale, Paris, février 1840, p. 81-82 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]