Route nationale 145

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Route nationale 145
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 145
La RN 145 au niveau de la sortie 43, en direction de Guéret, près de Gouzon, en 2009.
Caractéristiques
Longueur 136 km
Direction ouest / est
Extrémité ouest N147 à Bellac
Intersections
Extrémité est A714 D2144 à Saint-Victor
Réseau Route nationale, également E62
Territoire traversé
Régions Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes
Départements Haute-Vienne, Creuse, Allier
Villes principales Bellac, Guéret et Montluçon
Notes
Tracé actuel

La route nationale 145, ou RN 145, est une route nationale française reliant Bellac à Saint-Victor au nord de Montluçon. Le tronçon entre les autoroutes A20 (La Croisière) et A714 (au nord de Montluçon) fait partie de la RCEA.

Elle est aménagée en 2×2 voies de Saint-Maurice-la-Souterraine (au niveau de raccordement à l'A20) au nord de Montluçon ; l'aménagement de la route à l'est en direction de Montluçon étant assuré par l'autoroute A714, ouverte depuis [1],[2],[3] et l'achèvement du contournement de Montluçon à 2×2 voies[4]. Sa continuité est assurée de part et d'autre vers Angoulême à l'ouest (A20 et RN 141) et vers Mâcon par la RN 79 à l'est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des tracés variés[modifier | modifier le code]

L'ancienne route nationale 145 en direction de Souvigny
L'ancienne route nationale 145 en direction de Souvigny.

À l'origine, la route nationale 145 reliait Guéret à Moulins, via Montluçon. Celle-ci n'est pas immédiatement déclassée à la suite de la réforme de 1972. Lors de la mise en service de la voie rapide à l'est du Montet, jusqu'à Toulon-sur-Allier (au sud de Moulins), celle-ci porta le numéro 145 et la section du Montet à Moulins est déclassée RD 945.

Après la réforme de 1972, certaines sections sont récupérées par la nouvelle RN 145 : le tronçon de Bellac au Maubert issu de la RN 151BIS et celui de Maubert à Guéret issu de la RN 142.

Du Montet à Moulins, le tracé d'origine par Souvigny fut remplacé par la voie express établie dans les années 1980 de Montmarault à Toulon-sur-Allier (puis RN 1079 jusqu'à Dompierre-sur-Besbre[5]), via Le Montet, Cressanges, Chemilly, Toulon-sur-Allier, puis en RN 1079 Montbeugny et Thiel-sur-Acolin avant de rejoindre la RN 79 à Dompierre-sur-Besbre.

Pour des raisons de cohérence dans la numérotation des itinéraires, il fut décidé à la fin des années 1990 que la section de la RCEA à l'est de Montmarault soit reversée à la RN 79, la nationale 145 rejoignant désormais l'A71 au nord-est de Montluçon via la rocade nord de cette ville établie à cette époque, d'abord jusqu'à l'échangeur de Bizeneuille, puis au droit de l'échangeur avec la RD 2144 après la mise en service de l'autoroute A714.

Ne subsiste alors, conformément au décret du 5 décembre 2005, que la section située entre l'antenne autoroutière de Montluçon et la RN 147 à Bellac, au titre de la liaison entre l'autoroute A71 et Royan[6].

Reclassements et déclassements[modifier | modifier le code]

La nouvelle route nationale 145 ayant été affectée au contournement de Montluçon, certaines sections ont changé de numéro :

  • les traversées de Lamaids et Quinssaines sont devenues la RD 745 ;
  • celle de Montluçon, d'abord appelée RN 2145[7], a été déclassée dans la voirie départementale (RD 745) ;
  • la section entre Montluçon et Montmarault, devenue sans numéro, a été numérotée RN 371 (numéro qui était alors déjà affecté à une route de Seine-et-Marne !). Celle-ci est déclassée après la réforme de 2005, sous le numéro RD 2371 ;
  • la section de Montmarault au Montet, également appelée RN 2145[7], est déclassée en RD 945.

Aménagement à 2×2 voies entre l'A 20 et l'A 71[modifier | modifier le code]

Dans le département de la Creuse, la mise à deux fois deux voies de la route nationale 145 a commencé en 1982 pour s'achever en 2011[8].

Les travaux de mise à 2×2 voies de la RN 145 en Creuse ont coûté 500 millions d'euros[8].

Tracés[modifier | modifier le code]

Tracé actuel de Bellac à Saint-Victor[modifier | modifier le code]

Échangeur 49 de Guéret-Ouest
Échangeur de Guéret-Ouest en direction de Limoges en août 2009.

Les communes traversées (en Haute-Vienne) et les échangeurs (dans la Creuse et l'Allier) sont[9] :

  • Péage Péage de Bizeneuille à 0,5 km
  •  Échangeur entre A71 et A714 à 0 km

Ancien tracé de Guéret à Moulins[modifier | modifier le code]

Les communes traversées étaient :

Projet[modifier | modifier le code]

À La Croisière, l'échangeur entre la RN 145 et l'autoroute A20[8] devrait être revu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A714 bretelle autoroutière de Montluçon », sur aprr.com, (consulté le 25 août 2011).
  2. Aménagement de la section Creuse-Montluçon
  3. Aménagement du contournement de Montluçon
  4. a et b Fabrice Redon, « A20 et A71 enfin reliées en deux fois deux voies », La Montagne,‎ , p. 5.
  5. « Route nationale française 1079 », sur routes.wikia.com (consulté le 22 février 2016).
  6. Décret no 2005-1499 du 5 décembre 2005 relatif à la consistance du réseau routier national.
  7. a et b « Route nationale française 2145 », sur routes.wikia.com (consulté le 22 février 2016).
  8. a b et c Hervé Moisan, « 30 ans de travaux pour 90 kilomètres », dans RCEA : la route de la honte, La Montagne-Centre France, , 48 p., p. 44.
  9. Panneaux directionnels de la RCEA N 79-N 145 [PDF].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]