Route nationale 205

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Route nationale 205
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 205
Le viaduc des Égratz vu depuis le plateau d'Assy.
Historique
Déclassement D 1205 de Gaillard à Passy (L'Abbaye)
Caractéristiques
Longueur 88 km
Direction nord-ouest / sud-est
Extrémité nord-ouest Gaillard
Intersections D 1206 à Annemasse
D 903 à Contamine-sur-Arve (Findrol)
D 1203 à Bonneville
D 902 à Cluses
D 1212 à Sallanches
A40 E 25 D 902 a

Passy
D 1506 à Chamonix-Mont-Blanc

Extrémité sud-est Tunnel du Mont-Blanc
Réseau Route nationale, également E 25 entre Passy (l'Abbaye) et le tunnel du Mont-Blanc
Territoire traversé
1 région Auvergne-Rhône-Alpes
1 département Haute-Savoie
Villes principales Annemasse, Cluses, Passy
Exploitation
Concessionnaire ATMB
Gestionnaire Conseil général de la Haute-Savoie sur les sections déclassées
Notes
Deuxième tracé

La route nationale 205, ou RN 205, est une route nationale française reliant Passy au tunnel du Mont-Blanc. Elle est aménagée à 2×2 voies de Passy (L'Abbaye) en bout d'A40 à Chamonix-Mont-Blanc (avec inversion des deux chaussées entre Passy et Servoz). Entre Passy et le tunnel du Mont-Blanc, elle fait partie de la route européenne 25.

Il a aussi existé une RN 205 dans les Alpes-Maritimes, desservant la vallée de la Tinée.

Tracé en Haute-Savoie[modifier | modifier le code]

Cette route a été créée à la suite de la réforme de 1972, en reprenant plusieurs tronçons d'anciennes routes nationales :

Elle a été dédoublée par l'autoroute A40 ouverte de Gaillard à Passy entre 1973 et 1976.

Le décret du a prévu la conservation du tronçon de Passy, à la fin de l'autoroute A 40, jusqu'au tunnel du Mont-Blanc[2] ; le tronçon non concerné est déclassé en route départementale 1205 et sa gestion est confiée au Conseil général de la Haute-Savoie.

Cependant, depuis le , la RN 205 est concédée à la société ATMB, déjà exploitante de l'A40 et du tunnel du Mont-Blanc[3],[4].

Les communes traversées sont :

Dans les Alpes-Maritimes[modifier | modifier le code]

Avant la réforme de 1972, il existait une RN 205 dans les Alpes-Maritimes.

Elle devait relier initialement Nice à Barcelonnette via la cime de la Bonette. Des conflits frontaliers feront que la route n'atteindra pas le département limitrophe des Basses-Alpes et une autre route a dû être construite par le col de la Cayolle pour rejoindre Barcelonnette. Le tracé de Nice au Pont de la Mescla est intégré à la route nationale 202 en 1920. La RN 205 s'arrête à Pont-Haut sur la commune de Saint-Dalmas-le-Selvage et le Conseil général des Alpes-Maritimes achève la route menant au col de la Bonette.

La RN 205 est déclassée en RD 2205 à la suite de la réforme de 1972. Depuis 2012, cette route est nommée M 2205, les communes traversées étant membres de la métropole Nice Côte d'Azur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]