Route nationale 93 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Route nationale 93.

Route nationale 93
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 93 (France)
L'ancienne route nationale 93 près de Luc-en-Diois en direction de Gap, au droit du site du Claps en 2014.
Autres dénominations Route Hannibal
Historique
Déclassement D 93 & D 993
Caractéristiques
Direction ouest – est
Extrémité ouest N7 à Livron-sur-Drôme (Fiancey)
Intersections

D93A à Allex
D111 à Eurre (dir. Valence)
D538 D104 à Crest
D518 à Die
D539 à Aix-en-Diois (Pont-de-Quart)

Extrémité est D1075 à Aspres-sur-Buëch
Réseau Route nationale déclassée
Territoire traversé
2 régions Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur
2 départements Drôme, Hautes-Alpes
Villes principales Crest, Die, Luc-en-Diois
Exploitation
Gestionnaire après déclassement : conseils généraux
Notes
Tracé d'origine avant le déclassement de 1972
Numéros des routes après déclassements

La route nationale 93, ou RN 93, est une ancienne route nationale du sud-est de la France ayant connu plusieurs tracés, d'abord de Fiancey (hameau de Livron-sur-Drôme sur la RN 7) à Sisteron puis à Aspres-sur-Buëch après rectification de tracé. Un autre raccordement entre la RN 86 et la RN 7 subsistait aussi entre Viviers et Pierrelatte. Toutes ces sections ont été déclassées.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, la route nationale 93 commençait à Fiancey (hameau de Livron-sur-Drôme sur la RN 7) et traversait la vallée de la Drôme et cet itinéraire est censé être celui qu'avaient suivi les troupes d'Hannibal, c'est pourquoi la RN 93 portait le surnom de Route Hannibal. Cette route se terminait alors à Sisteron en suivant le tracé de la RN 93b de Saint-Pierre-d'Argençon à Aspremont puis celui de la RN 75 après Aspremont.

Dans les années 1950, le tracé de la RN 93 a été modifié, celle-ci se terminant à Aspres-sur-Buëch sur la RN 75.

La réforme de 1972 a entraîné le déclassement de cette route et le transfert de la gestion aux conseils généraux (RD 93 dans la Drôme et RD 993 dans les Hautes-Alpes).

À la suite de l'ouverture de la déviation de Saillans, l'ancien tracé par le centre du bourg est devenu la RD 493.

Une nouvelle route nationale 93 est créée, raccordant la RN 86 à Viviers à la RN 7 à Pierrelatte en franchissant le Rhône. Elle ne traverse aucune agglomération sur les 6 km de son parcours qui est à deux voies.

Cette route est déclassée à la suite de la réforme de 2005 ; elle devient RD 93 dans l'Ardèche et RD 93N dans la Drôme.

Tracé[modifier | modifier le code]

De Fiancey à Die[modifier | modifier le code]

De Die à Aspres-sur-Buech[modifier | modifier le code]

Pont ferroviaire en direction de Valence
Pont ferroviaire de la ligne de Livron à Aspres-sur-Buëch en direction de Valence
Route départementale peu avant le saut de la Drôme
Peu avant le saut de la Drôme

De Saint-Pierre-d'Argençon à Sisteron (tracé d'origine)[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]