Route nationale 126 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Route nationale 126.

Route nationale 126
Cartouche de la route
Caractéristiques
Longueur 70 km
Direction ouest/est
Extrémité ouest Toulouse
Intersections A61 à Toulouse
D1 à Montauriol
D11 aux Quatre Coins
D42 près d'Esclauzolles
D84 à Puylaurens
D622 D621 à Soual
N112 au Mélou
Extrémité est D612 à Castres
Réseau Route nationale
Villes principales Cuq-Toulza, Puylaurens

La route nationale 126, ou RN 126, est une route nationale française reliant Toulouse à Castres. Elle correspond aux anciennes RN 621 pour le trajet Toulouse — Soual et RN 622 pour le trajet Soual — Castres. Le décret du prévoit le déclassement de l'actuelle RN 126 entre Toulouse et la commune de Maurens-Scopont au profit de la route départementale venant de l'A 680 (actuels CD 20 en Haute-Garonne et CD 42 dans le Tarn). En 2009, la RD 42 du Tarn a été classée dans le réseau routier national[1].

Avant la réforme de 1972, la RN 126 reliait Caussade à Villefranche-de-Rouergue et, après un tronc commun avec les RN 111, RN 122 et RN 120, Aurillac à Saint-Flour. Elle a été déclassée en RD 926 sauf le tronçon entre Aurillac et Murat qui fait maintenant partie de la nouvelle RN 122.

Cette liaison a vocation à être remplacée par une autoroute[2],[3].

Tracé actuel de Toulouse à Castres (N 126)[modifier | modifier le code]

Ancien tracé de Caussade à Saint-Flour[modifier | modifier le code]

Route nationale 126
Cartouche de la route
Historique
Déclassement N122, D926
Caractéristiques
Longueur 224 km
Direction sud-ouest/nord-est
Extrémité sud-ouest D820 à Caussade
Intersections D926e à Monteils
D5 à Septfonds
D19 à Caylus
D33 à Saint-Martin
D911 à Souyri
D1 à Souyri
D920 à Aurillac
D117 près de Giou-de-Mamou
D54 à Vic-sur-Cère
D67 près des Chazes et près du Lioran
D3 à Murat
N122 à Murat
D34 à Ussel
Extrémité nord-est D921 à Saint-Flour
Réseau Route nationale
Infrastructure routière départementale de Midi-Pyrénées et d'Auvergne
Villes principales Caylus, Villefranche-de-Rouergue, Aurillac, Vic-sur-Cère, Murat

De Caussade à Villefranche-de-Rouergue (D 926)[modifier | modifier le code]

La RN 126 était ensuite en tronc commun avec les RN 111 (5 km entre Souyri et Villefranche-de-Rouergue déclassés en RD 911), RN 122 (102 km entre Villefranche-de-Rouergue et Aurillac déclassés en RD 922 au sud de Figeac) et RN 120 (quelques hectomètres dans Aurillac renumérotés en RN 122).

D'Aurillac à Saint-Flour[modifier | modifier le code]

(N 122 d’Aurillac à Murat et D 926 de Murat à Saint-Flour)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]