Route nationale 678

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Route nationale 678
Cartouche de la route
image illustrative de l’article Route nationale 678
L'ex RN 678 près d'Égliseneuve-d'Entraigues, à l'entrée du département du Puy-de-Dôme
Historique
Déclassement D 978 (Corrèze et Puy-de-Dôme)
D 678 (Cantal)
Caractéristiques
Direction ouest / nord-est
Extrémité ouest D1120 à Laguenne
Intersections D922 à Mauriac puis au Vigean
D679 à Condat
D996 à Grandeyrolles et à Champeix
Extrémité nord-est La Sauvetat
Réseau Route nationale, déclassée en RD 678 et RD 978
Territoire traversé
2 régions Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes
3 départements Corrèze, Cantal, Puy-de-Dôme
Villes principales Mauriac, Riom-ès-Montagnes, Égliseneuve-d'Entraigues, Besse-et-Saint-Anastaise, Champeix
Notes
Numérotation actuelle des routes

La route nationale 678, ou RN 678, était une route nationale française reliant Laguenne à la Sauvetat.

Histoire[modifier | modifier le code]

La réforme de 1972 a entraîné le déclassement de cette route ; la gestion est confiée aux conseils généraux des trois départements traversés que sont la Corrèze, le Cantal et le Puy-de-Dôme. Elle devient ainsi la RD 978 en Corrèze et dans le Puy-de-Dôme et la RD 678 dans le Cantal.

Tracé[modifier | modifier le code]

Tronc commun avec la RN 496 (RD 996) : Montaigut-le-Blanc

Travaux postérieurs au déclassement[modifier | modifier le code]

Du fait de la mise en service de la voie express RN 9 entre le sud de Clermont-Ferrand et La Sauvetat[Quand ?], l'ancien tracé passant par les communes de Veyre-Monton, Orcet et Pérignat-lès-Sarliève a pu être repris par la RD 978. Celle-ci rejoignait la RN 9 au sud d'Aubière.

Le Conseil général du Puy-de-Dôme a construit dans les années 2000 une route départementale 979, reliant la RD 978 (au niveau de l'échangeur 4 de l'autoroute A75) à la RD 8 au sud du Cendre, en croisant la RD 52.

Il est prévu de prolonger cette antenne jusqu'à Pérignat-sur-Allier et la RD 212 pour rejoindre Billom et Thiers. Avec l'augmentation du trafic sur la RD 212 et des nuisances sonores plus importantes, il est nécessaire de contourner Cournon-d'Auvergne et Pérignat-sur-Allier par le sud avec la création d'un deuxième pont sur la rivière Allier, en prolongeant la RD 979[1].

Le projet préalable à la déclaration d'utilité publique du contournement sud-est a été approuvé le 27 mars 2012 : ce contournement comprendra un nouveau pont sur la rivière Allier de 425 m de longueur et devra traverser un espace naturel sensible et un site archéologique. Le coût du projet est de l'ordre de 40 millions d'euros. Les travaux démarreront en 2015[2].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Trafic[modifier | modifier le code]

La RD 978 dans le Puy-de-Dôme est classée à grande circulation entre la RD 2009 à Aubière et la RD 137 à Pérignat-lès-Sarliève[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Projet de contournement de Pérignat-sur-Allier et Cournon-d’Auvergne, site du conseil général du Puy-de-Dôme
  2. Roland Seguy, « Feu vert au contournement sud-est », La Montagne,‎ , p. 8 (édition de Clermont-Métropole)
  3. Décret no 2010-578 du 31 mai 2010 modifiant le décret no 2009-615 du 3 juin 2009 fixant la liste des routes à grande circulation

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :