Route nationale 141a

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Route nationale 141a
Cartouche de la route
image illustrative de l’article Route nationale 141a
L'ancienne route nationale 141A, ici la D 942 en 2011, en direction de Tulle et Rochefort-Montagne à Orcines, près du lieu-dit La Font-de-l'Arbre.
Historique
Déclassement D 941A, puis en 2006 :
D 941 de Clermont-Ferrand à La Baraque
D 942 de La Baraque aux Quatre Routes
Caractéristiques
Longueur 18,6 km
Direction est / ouest
Extrémité est Clermont-Ferrand
Intersections D941 à Orcines (La Baraque)
Extrémité ouest D2089 D216 à la frontière Olby/Nébouzat (Les Quatre Routes)
Réseau Ancienne route nationale déclassée
Territoire traversé
Régions Auvergne-Rhône-Alpes
Départements Puy-de-Dôme

La route nationale 141A, ou RN 141A, est une ancienne route nationale française, antenne de la route nationale 141, reliant Clermont-Ferrand à la frontière communale entre Olby et Nébouzat, au lieu-dit Les Quatre Routes).

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1842, cette section était utilisée par la route nationale 89, avant rectification du tracé par Beaumont, Ceyrat et Saint-Genès-Champanelle (Theix).

La route nationale 141A est créée dans les années 1930, à partir des chemins de grande communication (Gc) nos 30 de Clermont-Ferrand à la Baraque (commune d'Orcines) et 16 de Rochefort-Montagne à Orcines[1]. Elle est d'ailleurs définie comme « l'annexe de la route no 89 par le col de la Moreno »[2].

La réforme de 1972 entraîne le déclassement de cette route et la gestion confiée au département du Puy-de-Dôme, en deux étapes[3] :

  • la section 1 comprise entre l'intersection avec la RN 9 et la RN 141B est déclassée avec effet au , soit une longueur de 6,340 km ;
  • la section 2 comprise entre l'intersection avec la RN 141B et avec la RN 89 est déclassée avec effet au , soit une longueur de 12,274 km.

Ces deux sections portent le numéro D 941A.

Parallèlement à la deuxième réforme de transfert des routes nationales aux départements de 2005, afin de « rationaliser la numérotation de l'itinéraire Clermont-FerrandLimoges », la D 941A a été renommée D 941 sur la section 1 et D 942 sur la section 2.

Tracé[modifier | modifier le code]

La route départementale 942 (ex-Nationale 141A) en direction de Clermont-Ferrand
En direction de Clermont-Ferrand en 2011.

Intersections[modifier | modifier le code]

Les actuelles D 941 et 942 croisaient bon nombre de routes départementales desservant des quartiers des communes d'Orcines (comme la RD 90 ou la RD 68) ou de Saint-Genès-Champanelle (RD 767A ou RD 52).

Aux Quatre Routes, l'ancienne nationale se terminait au carrefour, actuellement giratoire, avec la route nationale 89 (devenue route départementale 2089) et la route départementale 216.

Sites remarquables[modifier | modifier le code]

Trafic[modifier | modifier le code]

En 2006, un poste de comptage permanent installé sur la route départementale 941a de l'époque enregistrait 4 761 véhicules par jour[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carte Michelin 1910, incluse dans l'édition 2010 à l'occasion du 100e anniversaire de la carte Michelin.
    Carte no 28, plis 11 et 12 : (ISBN 978-2-06-715455-1) et Carte no 32, pli 1 : (ISBN 978-2-06-715457-5)
  2. WikiSara
  3. Fac-similé de l'arrêté interministériel du 22 décembre 1972 concernant le transfert de routes nationales du Puy-de-Dôme au département [PDF], Journal officiel du 31 p. 13886 (consulté le 20 février 2016).
  4. DDE 63 – Recensement de la circulation dans le Puy-de-Dôme – Moyenne 2006 [PDF], sur le site de la DDE du Puy-de-Dôme.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]