Primaire française de l'écologie de 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Primaire de l'écologie de 2016
et
Type d’élection Élection primaire ouverte
Corps électoral et résultats
Inscrits 17 146
Votants au 1er tour 12 582
73,38 %
Votes exprimés au 1er tour 12 343
Votes blancs au 1er tour 174
Votes nuls au 1er tour 65
Votants au 2d tour 13 926
80,76 %
Votes exprimés au 2d tour 13 348
Votes blancs au 2d tour 495
Votes nuls au 2d tour 182
Débat(s)
YannickJadot.jpg Yannick Jadot – EÉLV
Voix au 1er tour 4 395
35,61 %
Voix au 2e tour 7 430
54,25 %
Michele Rivasi Europe Ecologie 2009-06-03.jpg Michèle Rivasi – EÉLV
Voix au 1er tour 3 723
30,16 %
Voix au 2e tour 5 513
40,75 %
Europe Ecologie closing rally regional elections 2010-03-10 n12.jpg Cécile Duflot – EÉLV
Voix au 1er tour 3 013
24,41 %
Karima Delli, New Delhi, Inde.jpg Karima Delli – EÉLV
Voix au 1er tour 1 212
9,82 %
Candidat à l'élection présidentielle
Candidate en 2012 Candidat en 2017
Eva Joly
(EELV)
Yannick Jadot[1]
(EELV)
primaire-ecologie.fr

La primaire de l'écologie de 2016 se déroule en octobre et novembre pour désigner le candidat d'Europe Écologie Les Verts (EELV) à l'élection présidentielle française de 2017.

Modalités du scrutin[modifier | modifier le code]

Logo de la primaire de l'écologie.

Pour être candidat, il faut être parrainé par 36 conseillers fédéraux (les « parlementaires » d'EELV), sur un total de 240. Les candidatures étaient ouvertes jusqu'au [2].

Les dirigeants d'EELV espéraient avoir des candidats issus de la société civile[3].

Calendrier du scrutin (scrutin majoritaire à deux tours) :

  • Samedi  : arrêté du corps électoral
  • Lundi  : date limite de vote du premier tour
  • Mercredi  : dépouillement du premier tour
  • Vendredi  : date limite de vote du second tour
  • Lundi  : dépouillement du second tour

Candidats[modifier | modifier le code]

Candidat (nom et âge[4]) Fonction(s) politique(s) Résultats Soutiens
Yannick Jadot
(49 ans)
Yannick Jadot Député européen
(depuis 2009)
Désigné candidat Laurence Abeille[5], Danielle Auroi (au 2d tour)[6], William Bourdon[7], José Bové[8], Daniel Cohn-Bendit[7], Karima Delli (au 2d tour)[9], Jean Desessard[5], Ronan Dantec[10], Julien Durand (porte-parole de l'ACIPA)[11], Pascal Durand[12], André Gattolin[5], Susan George (présidente d'honneur d'ATTAC)[7], Jean-Paul Jaud (cinéaste)[13], Stéphane Lavignotte[14], Dominique Méda[7], Christophe Najdovski[5], Joël Labbé[15], René Louail[15], Claire Nouvian (directrice de BLOOM)[16], Matthieu Orphelin (ex porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot)[7], Bruno Rebelle (ex-no 2 de Greenpeace International, président de Planète Urgence)[17], Éva Sas[5], Philippe Torreton[18], François Veillerette (co-fondateur de Générations Futures et ancien président de Greenpeace France)[7], Michel Wieviorka[7].
Michèle Rivasi
(63 ans)
Michèle Rivasi Députée européenne
(depuis 2009)
Conseillère municipale de Valence
(depuis 2008, adjointe de 2008 à 2009)
Vice-présidente du Conseil général de la Drôme
(2008-2009)
Députée de la Drôme
(1997-2002)
Conseillère municipale de Félines-sur-Rimandoule
(1995-2001)
Élimination au 2d tour Francine Bavay[5], Esther Benbassa (au 2d tour)[19], Marie-Odile Bertella-Geffroy[18], Jacques Boutault[5], Gilles Clément[20], Yves Cochet (au 2d tour)[21], Sergio Coronado[20], Philippe Desbrosses[20], Eva Joly[20], Jean-Louis Roumégas[20], Coline Serreau[20].

Contrairement à ce que la candidate a indiqué sur sa profession de foi, Pierre Rabhi a démenti lui avoir apporté son soutien dans le cadre de la primaire[22].

Cécile Duflot
(41 ans)
Cécile Duflot Députée de Paris[23]
(depuis 2012)
Ministre du Logement[23]
(2012-2014)
Conseillère régionale d'Île-de-France
(2010-2012)
Secrétaire nationale des Verts de 2006 à 2010 puis d'EELV
2010 à 2012[23]
Conseillère municipale de Villeneuve-Saint-Georges
(2004-2011, adjointe de 2008 à 2011) .
Élimination au 1er tour
(aucune consigne de vote)
Danielle Auroi[24], Esther Benbassa[5], Yves Contassot[5], David Cormand[25], Caroline De Haas (directrice de campagne)[26], Bastien François[27], Philippe Meirieu[28], Thomas Porcher[29], Stéphane Pocrain[30], Jean-Louis Roumégas[24].
Karima Delli
(37 ans)
Karima Delli Députée européenne[23]
(depuis 2009)
Élimination au 1er tour
(rallie Yannick Jadot)
Alain Lipietz[5], Yves Cochet[5], Stéphane Lavignotte[14], Élise Lowy[31].

La presse présente Cécile Duflot comme la favorite du scrutin et l'organisation de la primaire comme une nécessité due au fait qu'elle n’a pas réussi à s’imposer comme candidate naturelle[32].

La chercheuse Vanessa Jérôme relève que « c’est la première fois dans l’histoire du parti vert que tous les candidats sont des professionnels de la politique » et qu'ils « sont tous encartés » — le parti écologiste ayant toujours organisé des primaires depuis sa création[32].

Candidats ayant échoué à réunir les parrainages[modifier | modifier le code]

Les personnes suivantes se sont officiellement déclarées candidates mais n'ont pas réussi à obtenir les 36 soutiens de conseillers fédéraux :

  • Gérard Charollois, avocat anti-chasse, avait annoncé sa candidature dans le cadre d'une primaire écologiste[33],[34], ce qu'il confirme après l'annonce de la tenue de la primaire[35],[36] ;
  • Olivier Lafond, consultant en business, communication et management international et membre du bureau exécutif parisien d'EELV[37] ; membre de la Ligue des droits de l'homme.
  • Jean-Marie Matagne, président de l'Action des citoyens pour le désarmement nucléaire (ACDN)[38] ;
  • Thierry Schaffauser, travailleur du sexe, ex-acteur pornographique, syndicaliste[39], qui s'est retiré en cours de campagne ;
  • Pierre Schwarz[40], ingénieur, chef d'entreprise, réalisateur de courts métrages d'animation[41] et rédacteur du projet Imagine[42].

Personnalités ayant renoncé à se présenter[modifier | modifier le code]

Les personnes suivantes ont exprimé leur intention de se présenter avant de se retirer :

D'autres personnes ont été évoquées par les médias et les membres d'EELV :

Chronologie[modifier | modifier le code]

Candidat élu
Campagnes abandonnées ou candidat éliminé
Annonce de la tenue de la primaire
Fin de dépôt des candidatures et des parrainages
Annonce des résultats du premier tour
Second tour
Thierry Schaffauser Gérard Charollois Karima Delli Cécile Duflot Michèle Rivasi Yannick Jadot

Électorat[modifier | modifier le code]

Bulletin de vote vierge utilisé lors du premier tour de la primaire.
Matériel de vote pour le premier tour.
Matériel de vote pour le second tour.

Le corps électoral est arrêté le à minuit. Il est composé des[59] :

  • adhérents et coopérateurs 2016 ;
  • adhérents 2016 en attente de validation ;
  • inscrits au vote, à condition d'avoir au moins 16 ans au , de résider en France ou d'être inscrits sur les listes électorales françaises pour les Français établis hors de France, et d'avoir payé une participation de 5 .

Le corps électoral est ainsi formé d'environ 16 000 personnes, soit deux fois moins que celui de la primaire de 2011[32].

Programmes[modifier | modifier le code]

Les principaux candidats défendent des programmes très proches et tentent essentiellement de se distinguer sur leurs images respectives[60],[61].

Le programme des écologistes pour la présidentielle de 2017 est élaboré selon les principes de la démocratie ouverte. Une plateforme est mise en place afin de recueillir les contributions des participants à cette primaire[62].

Revenu de base[modifier | modifier le code]

Les quatre candidats sont pour l'instauration d'un revenu de base, mais font des choix différents au niveau du montant (de 500 à 1 000 euros) et des modalités de mise en place et de financement[61].

Cannabis[modifier | modifier le code]

Les quatre candidats sont pour la légalisation encadrée du cannabis[61].

Écologie[modifier | modifier le code]

Les quatre candidats se distinguent sur ce point central sur les priorités[61]. Karima Delli souhaite « mettre en place un plan de sortie du diesel en cinq ans »[61]. Cécile Duflot se fixe l'objectif d'atteindre 100 % d'énergies renouvelables en 2050 et explique que cela permettrai de créer « entre 800 000 et 900 000 emplois » et veut « inscrire l’urgence climatique dans la Constitution »[61]. Yannick Jadot est sur une position similaire concernant l'énergie, il veut « sortir des énergies fossiles et se plonger avec enthousiasme dans les énergies d’avenir », mais ne fixe pas d'échéance et estime qu'il faut compter sur les PME pour atteindre cet objectif car selon lui « ce n’est pas avec les grandes entreprises qu’on combattra le changement climatique »[61]. Enfin, Michèle Rivasi a pour priorité de fermer l'ensemble des centrales nucléaires du pays, à commencer par celle de Fessenheim[61].

Institutions[modifier | modifier le code]

Les quatre candidats proposent l'écriture d'une nouvelle constitution. Cécile Duflot propose le septennat unique (non renouvelable) pour le président de la République. Karima Delli propose de réduire le nombre de députés (de 577 à 400) et souhaite substituer le poste de Premier ministre par un vice-président aux affaires européennes. Yannick Jadot et Michèle Rivasi proposent d'avoir un parlement élu à la proportionnelle[61].

Sécurité et défense[modifier | modifier le code]

Cécile Duflot, Karima Delli et Yannick Jadot s'accordent sur le fait que l'organisation État islamique « s’appuie sur les fractures de la société française »[61]. Yannick Jadot souhaite revoir la politique étrangère de la France[61]. Il souhaite aussi, tout comme Karima Delli, améliorer la coopération européenne dans la lutte contre le terrorisme[61]. Il partage avec Cécile Duflot le souhait de réformer les agences de renseignement et l'augmentation des moyens humains[61].

De son côté Michèle Rivasi souhaite qu'on fasse apprendre à l'école « la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, plutôt que d’enseigner La Marseillaise »[61].

Union avec le Parti socialiste[modifier | modifier le code]

Si Karima Delli et Michèle Rivasi s'opposent fermement à tout accord avec le Parti socialiste (PS), Cécile Duflot et Yannick Jadot n'ont pas de position claire et préfèrent esquiver les questions à ce sujet[61]. Toutefois, dès le début de la campagne du second tour, Yannick Jadot, analysant que Cécile Duflot a été sanctionnée au premier tour pour sa participation au gouvernement, affirme alors exclure tout accord avec le PS[63].

Ultérieurement, après la victoire de Benoît Hamon lors de la primaire citoyenne fin , Yannick Jadot se dit prêt à envisager un programme commun qui conduirait à un retrait de sa candidature au profit du candidat socialiste[64]. Il appelle également Jean-Luc Mélenchon à un rassemblement des gauches[65].

Débats[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Un premier débat télévisé est organisé le mardi sur la chaîne LCP-Public Sénat, en partenariat avec le journal Libération. Les quatre candidats à la primaire ont répondu à tour de rôle aux questions des journalistes. Le débat a duré 90 minutes et les trois thèmes principaux ont été l'économie, l'environnement et les institutions.

Un deuxième débat télévisé est organisé le jeudi sur la chaîne BFM TV. Il était animé par Olivier Truchot et Ruth Elkrief et des journalistes du quotidien Libération[66],[67].

Second tour[modifier | modifier le code]

Un premier débat est réalisé entre les qualifiés pour le second tour, Michèle Rivasi et Yannick Jadot, le . D'une durée d'une heure, ce débat, diffusé en simultané sur la chaîne de télévision BFM TV et la radio RMC, s'est prolongé sur Facebook Live[68].

Un deuxième débat est organisé le , diffusé par la radio Europe 1[69].

Sondages[modifier | modifier le code]

Aucun sondage sur cette primaire écologiste n’a été publié[70].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats[71],[72],[73]
Candidats Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Yannick Jadot 4 395 35,61 7 430 54,25
Michèle Rivasi 3 723 30,16 5 513 40,75
Cécile Duflot 3 013 24,41
Karima Delli 1 212 9,82
 
Inscrits 17 146 100,00 17 146 100,00
Participation 12 582 73,38 13 940 80,76
Exprimés 12 343 98,10 13 348 95,75
Blancs 174 1,38 495 3,66
Nuls 65 0,82 182 1,35

Soutien des candidates éliminées au premier tour[modifier | modifier le code]

Cécile Duflot ne se prononce pas en vue du second tour[74]. Karima Delli apporte son soutien à Yannick Jadot[75].

Consultations en 2017[modifier | modifier le code]

Consultation sur l'ouverture d'un dialogue avec Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon[modifier | modifier le code]

Du au , les inscrits de la primaire sont consultés avec cette question[76] :

Le , dans un esprit de recherche de convergences pour construire un projet écologiste commun, Yannick Jadot et David Cormand ont fait la déclaration ci-jointe. Nous prévoyons désormais d’ouvrir un dialogue avec Benoit Hamon, Jean-Luc Mélenchon et toutes celles et tous ceux qui se retrouveraient dans cette démarche.

Le mandat de base des discussions sera notre projet Bien Vivre, avec en priorité la clarification nécessaire sur :

  • la transition énergétique et donc la sortie définitive du nucléaire, programmée, progressive et créatrice d’emploi ;
  • une sixième république démocratisée, exemplaire, qui reconnaisse la participation citoyenne et généralise le scrutin proportionnel ;
  • une refondation de l’Europe émancipée des lobbies, délivrée du dogme austéritaire, recentrée sur l’écologie, la solidarité et la démocratie.

Êtes-vous d’accord avec cette démarche ?

Oui - Non - Neutre

L'objectif étant de poursuivre ou non des négociations avec Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. Le au soir, les résultats sont publiés[77] :

  • sur 17 077 personnes ayant participé à la primaire écologiste, 10 155 votants se sont exprimés (participation de 59,47 %) ;
  • "oui" : 89,70 % des voix ;
  • "non" : 7,91 %
  • 2,39 % de votes blancs.

Ce résultat entraîne une nouvelle consultation qui consiste à préciser ce que doit être la possible candidature commune Jadot-Hamon-Mélenchon.

Consultation sur le désistement de Jadot et le soutien écologiste à Hamon[modifier | modifier le code]

Le Yannick Jadot retire sa candidature à la présidentielle et soutient Benoît Hamon suite à un accord électoral avec le PS[78] (42 circonscriptions réservées aux écologistes dont 23 circonscriptions qui ont élu un député écologiste ou socialiste en 2012).

Du au , les participants à la primaire sont consultés au sujet de cet accord et ce soutien. La question posée est la suivante[79],[80] :

« Souhaitez-vous que cette plateforme et l'accord électoral soient adoptés ? Oui - Non - Blanc »

Le , EELV annonce les résultats :

Résultats[81],[82]
Choix Voix %
Oui 7 502 79,53
Non 1 452 15,39
 
Inscrits 17 077 100,00
Participation 9 433 55,24
Blancs 479 5,08

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mais celui-ci se retire en à la suite d'un accord passé avec Benoît Hamon, vainqueur de la primaire citoyenne de 2017.
  2. « 2017: EELV organise une primaire « ouverte » fin octobre, le casting se précise », sur lexpress.fr, (consulté le 30 août 2016).
  3. a et b « EELV annonce une primaire à la fin octobre en vue de la présidentielle », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  4. Par convention, l’âge des candidats est calculé à la date du premier tour.
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Duflot, Jadot, Delli et Rivasi : qui soutient qui à la primaire écologiste en Île-de-France ? », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 7 septembre 2016).
  6. « Nous voterons Yannick ! », sur danielleauroi.fr, (consulté le 25 octobre 2016).
  7. a, b, c, d, e, f et g « Liste de soutiens sur la profession de foi de 2d tour », sur avecjadot.fr, (consulté le 26 octobre 2016).
  8. « Primaire d'EELV. José Bové soutient Yannick Jadot »,Ouest France, .
  9. « Pour rassembler la société écologiste, je voterai Yannick Jadot », sur facebook.com, (consulté le 25 octobre 2016).
  10. Lénaïg Bredoux, Les écologistes lancent leur petite primaire, Mediapart, .
  11. « Primaire : Julien Durand soutient la candidature de Y. Jadot (EELV) », Presse Océan, .
  12. « Qui croit en France que l’écologie va être au second tour de la présidentielle ? », Libération, .
  13. Extrait de discours de soutien, compte twitter de Y. Jadot, .
  14. a et b « De quelle écologie Michèle Rivasi est-elle le nom ? », sur blogs.mediapart.fr (consulté le 2 octobre 2016).
  15. a et b « Tweet de Yannick Jadot », sur twitter.com/yjadot, (consulté le 8 septembre 2016).
  16. « Tweet de Yannick Jadot », sur twitter.com, (consulté le 8 septembre 2016).
  17. Compte Twitter de Bruno Rebelle, .
  18. a et b « Primaire écologiste : l'acteur Philippe Torreton votera Jadot », Le JDD, .
  19. « Pourquoi je voterai pour Michèle Rivasi au second tour de la primaire des écologistes », site personnel de la sénatrice, .
  20. a, b, c, d, e et f « Liste de soutiens sur la profession de foi de 2d tour », sur /primaire-ecologie.fr, (consulté le 23 octobre 2016).
  21. « Primaire écologiste : soirée morose pour Duflot, Jadot et Rivasi jubilent », Le JDD, .
  22. « EELV : Michèle Rivasi s'arroge un peu vite le soutien de Pierre Rabhi », Le Figaro, .
  23. a, b, c et d Raphaëlle Besse Desmoulières, « EELV : trois candidats déjà qualifiés pour une primaire à risques », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  24. a et b « Mes Soutiens », Duflot2017,‎ (lire en ligne).
  25. Raphaëlle Besse Desmoulières, « Primaire écolo : quatre candidats pour une investiture », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  26. « Caroline De Haas, directrice de campagne de Cécile Duflot », sur gauche.blog.lemonde.fr, (consulté le 7 septembre 2016).
  27. Compte twitter de Bastien François, .
  28. Compte Twitter de R. Besse Desmoulières, journaliste du Monde suivant EELV, .
  29. « L’économiste Thomas Porcher intègre l’équipe de Duflot », L'Obs, .
  30. « En vue de 2017, Duflot travaille son flow », Libération, .
  31. https://twitter.com/EliseLowy/status/786972240940261376?lang=fr
  32. a, b et c Lénaïg Bredoux et Vanessa Jérôme, « EELV: les primaires sont le signe de la présidentialisation », sur Mediapart, (consulté le 6 octobre 2016).
  33. « Candidat en 2017 - Gérard Charollois », sur Gérard Charollois (consulté le 19 mars 2016).
  34. Virginie Desmet, « Juge périgourdin et militant écologiste, Gérard Charollois s'engage en politique », sur SudOuest.fr, (consulté le 22 février 2016).
  35. « Chers amis militants et lecteurs, », sur gerardcharollois2017.fr, (consulté le 6 septembre 2016).
  36. « Gérard Charollois » [PDF], sur eelv.fr (consulté le 7 septembre 2016).
  37. « Olivier Lafond » [PDF], sur eelv.fr (consulté le 7 septembre 2016).
  38. « Jean-Marie Matagne » [PDF], sur eelv.fr (consulté le 7 septembre 2016).
  39. « Primaires de la droite, des Verts, du PS : quels candidats, qui peut voter, où, quand ? », sur SudOuest.fr, (consulté le 31 août 2016).
  40. « Pierre Schwarz » [PDF], sur eelv.fr (consulté le 7 septembre 2016).
  41. « Noir », sur jesuisnoir.com (consulté le 19 août 2016).
  42. « Imagine un projet différent, un avenir différent [Elections présidentielles et législatives Françaises de 2017] », sur le-projet-imagine.com (consulté le 19 août 2016).
  43. « Présidentielle 2017 : Nicolas Hulot n'exclut pas d'être candidat », sur lepoint.fr, (consulté le 5 février 2016).
  44. « Nicolas Hulot tenté par une candidature en 2017 ? « La réponse est non » », sur lemonde.fr, (consulté le 15 avril 2016).
  45. Lénaïg Bredoux, « A l'issue de son congrès, EELV s'offre un répit », sur Mediapart, (consulté le 12 juin 2016).
  46. « Présidentielle 2017 : que vaut le candidat Hulot ? », sur leparisien.fr, (consulté le 8 mai 2016).
  47. « Présidentielle : Renaud vote et signe pour Nicolas Hulot », sur lepoint.fr, (consulté le 12 juin 2016).
  48. « EELV : « Je souhaite que Nicolas Hulot soit candidat en 2017 », lance le secrétaire national », sur rtl.fr, (consulté le 17 juin 2016).
  49. « Nicolas Hulot, l’homme qui terrifie Jean-Luc Mélenchon », sur europe1.fr, (consulté le 17 juin 2016).
  50. Emmanuel Berretta, « Présidentielle 2017 : si ce n'est pas Laurent, les communistes préfèrent... Hulot », sur lepoint.fr, (consulté le 17 juin 2016).
  51. « Nicolas Hulot ne sera pas candidat à l’élection présidentielle », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  52. « S'il se présente, Duflot roulera pour Hulot », sur parismatch.com, (consulté le 24 mai 2016).
  53. « Jadot: « Nous voulons la primaire de gauche le même jour que celle de droite » », sur bfmtv.com, (consulté le 6 juillet 2016).
  54. Raphaëlle Besse Desmoulières, « Noël Mamère tenté par 2017 », sur lemonde.fr, (consulté le 12 juin 2016).
  55. Philippe Bette, « Michèle Rivasi (EELV): « Je suis candidate pour renverser le pouvoir chez les Verts », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 12 juin 2016).
  56. « Présidentielle 2017 : Waechter, le revenant », sur leparisien.fr, (consulté le 24 juin 2016).
  57. « Présidentielle 2017 sans Nicolas Hulot: Noël Mamère ne sera pas candidat », sur lcp.fr, (consulté le 8 juillet 2016).
  58. a, b et c « EE-LV annonce une primaire pour octobre », sur liberation.fr, (consulté le 31 août 2016).
  59. « Primaire EELV : deux tours, les 19 octobre et 7 novembre », sur lejdd.fr, (consulté le 9 septembre 2016).
  60. Lénaïg Bredoux, « A Lorient, les écolos en quête d'une primaire « sereine », sur Mediapart, (consulté le 26 août 2016).
  61. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o Elvire Camus et Gary Dagorn, « Qu’est-ce qui différencie les candidats à la primaire écologiste ? », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  62. « Projet EELV pour 2017 », sur eelv.fr, (consulté le 23 septembre 2016).
  63. Aymeric Misandeau, « Jadot et Rivasi excluent tout accord d'EELV avec le PS », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne).
  64. Paul Chaulet, « Présidentielle: Yannick Jadot sur le point de se rallier à Benoît Hamon? », sur express.fr, .
  65. « Présidentielle : Jadot appelle Mélenchon à "dépasser son ego" », sur sudouest.fr, .
  66. « EN DIRECT - Duflot: « Le bilan écologiste du gouvernement est un gâchis », BFMTV,‎ (lire en ligne):
  67. Anne-Charlotte Dusseaulx, « Primaire EELV : dans les coulisses du débat », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne).
  68. Alain Beuve-Méry, « EELV : Jadot veut « gagner des législatives » ; Rivasi mise sur « l’optimisme de la volonté » », sur lemonde.fr, (consulté le 3 novembre 2016).
  69. Romain David, « Qui sont Yannick Jadot et Michèle Rivasi, les deux finalistes de la primaire EELV », sur europe1.fr, (consulté le 3 novembre 2016).
  70. « Primaire EELV 2016 : qui est candidat ? [Date, sondages, résultats] », sur linternaute.com, (consulté le 8 septembre 2016).
  71. « Les écologistes sont prêts pour 2017 », sur primaire-ecologie.fr (consulté le 19 octobre 2016).
  72. Violette Robinet, « Primaire des Verts: Jadot et Rivasi au 2e tour, Duflot éliminée », sur bfmtv.com, (consulté le 19 octobre 2016).
  73. Geoffroy Clavel, « Résultat de la primaire écologiste: Yannick Jadot bat Michèle Rivasi », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 7 novembre 2016).
  74. « Primaire écolo : Cécile Duflot se dit «déçue» et ne donne pas de consigne de vote », Libération.fr,‎ (lire en ligne).
  75. « Primaire EELV. Karima Delli soutient Yannick Jadot », sur ouest-france.fr, (consulté le 26 octobre 2016).
  76. « EELV : les négociations avec Hamon et Mélenchon soumises au vote des sympathisants », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  77. « EELV : les militants votent à 89 % pour une « recherche de convergences » avec Hamon et Mélenchon », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  78. « Présidentielle : l'écologiste Yannick Jadot retire sa candidature et soutient Benoît Hamon », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)
  79. « EELV n'a rien prévu en cas de refus des militants de l'accord Hamon-Jadot », RTL.fr,‎ (lire en ligne)
  80. « "Yannick Jadot nous a trahis" : la colère de certains militants EELV après l'accord avec Benoît Hamon », Franceinfo,‎ (lire en ligne)
  81. « Un rassemblement pour faire gagner l’écologie », sur eelv.fr (consulté le 26 février 2017).
  82. Agence France Presse, « Présidentielle : les électeurs écologistes approuvent à près de 80 % l’accord entre Hamon et Jadot », lemonde.fr, (consulté le 26 février 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]