Coline Serreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Serreau.
Coline Serreau
Naissance (70 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession réalisatrice, scénariste
Films notables Trois hommes et un couffin
Solutions locales pour un désordre global
La Belle Verte

Coline Serreau, née le à Paris, est une actrice, réalisatrice, scénariste, compositrice et chef de chœur française. Elle a notamment écrit et dirigé le film Trois hommes et un couffin et le film La Belle Verte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de l'écrivain Geneviève Serreau et du metteur en scène Jean-Marie Serreau, Coline Serreau possède un bagage artistique varié puisqu'elle a effectué des études de Lettres, a suivi au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris les classes d'histoire de la musique (Norbert Dufourcq) et d'esthétique (Marcel Beaufils), et à la Schola Cantorum la classe d'orgue de Jean Langlais.

Elle a fréquenté pendant de nombreuses années l’École du cirque d'Annie Fratellini où elle pratiquait le trapèze en grand ballant.

Attirée par le théâtre, elle entre comme apprentie comédienne au Centre national de La Rue Blanche en 1968, elle est stagiaire à la Comédie-Française en 1969, puis travaille avec Romain Bouteille et Coluche ( dont elle est co-auteur du premier spectacle "Thérèse est triste"). Elle joue Pierrandello, Shakespeare, Brecht, avant de s'orienter vers l'écriture pour le cinéma et le théâtre, et la mise en scène au théâtre, au cinéma et à l'opéra.

En 1971 elle écrit son premier scénario"On s'est trompé d'histoire d'amour", long métrage mis en scène par Jean-Louis Bertuccelli en 1973 dans lequel elle tient le rôle féminin principal au côté de Francis Perrin.

En 1975, elle réalise son premier film "Mais qu'est-ce qu'elles veulent" qui reste en salle plus d'un an.

Elle connaît un vrai succès auprès de la critique en 1977 avec son second film "Pourquoi pas", qui réunit Sami Frey,Mario Gonzales et Christine Murillo.

En 1981 elle réalise "Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux", satire du monde de la publicité.

En 1985, "Trois Hommes et un couffin" apparaît sur les écrans. Avec plus de 12 millions d'entrées, et trois Césars : meilleur film, meilleur scénario, meilleur second rôle masculin à Michel Boujenah, nominé aux Oscars et aux Golden Globes comme meilleur film étranger, ce film compte parmi les records du nombre d'entrées pour un film français, également à l'international.

La société Disney a produit un remake de ce film "Three men and a baby", dont elle a écrit le scenario qui a remporté aux USA un succès équivalent au film français.

Elle réalise ensuite des films dont elle est toujours l'auteur des scénarios :

"Romuald et Juliette" en 1989, avec Daniel Auteuil et Firmine Richard

"La Crise" (César du meilleur scénario) en 1992, avec Vincent Lindon et Patrick Timsit

"La Belle Verte" en 1996, avec Vincent Lindon et Coline Serreau

"Chaos"en 2001 (César du meilleur espoir féminin à Rachida Brakni)

"18 ans après" en 2003, avec Roland Giraud, Michel Boujenah, André Dussolier et Madeleine Besson

"Saint-Jacques... La Mecque" en 2005, avec Muriel Robin, Arthus de Penguern, Jean-Pierre Daroussin

"Solutions locales pour un désordre global" en 2010, documentaire sur l'écologie

"Tout est permis" en 2012 reportage sur la France et l'automobile

"Couleur locale" en 2014 (Co-écriture avec Samuel Tasinaje) avec Isabelle Nanty

"Pierre Brossolette" en 2015 (Co-écriture avec Samuel Tasinaje) avec Julien Baumgartner et Léa Drucker

Elle a réalisé des court-métrages pour Amnesty international, contre les Mines anti-personnel et contre les Violences conjugales.

Elle a joué dans de nombreux spectacles de théâtre dont :

"Comme il vous plaira" de Shakespeare, mise en scène de Benno Besson à la Cour du Palais de Papes en Avignon, au Tep à Paris, et en tournée en Suisse et en Belgique.

"Le cercle de craie Caucasien" de Bertolt Brecht créé dans la cour du Palais des Papes en Avignon en 1977, repris au TEP et dans toute l'Europe francophone, spectacle remonté en 2001 au théâtre de la Colline (trois Molières) et en tournée.

En 2006, elle joue Arnolphe dans "L'école des femmes" de Molière, spectacle qu'elle a mis en scène au théâtre de la Madeleine et joué dans toute la France en tournée.

Pièces dont elle est l'auteur :

-       "Lapin Lapin", au théâtre de la Ville, repris au Théâtre de la Porte Saint Martin pendant deux saisons et en tournée, pièce jouée dans toute l'Allemagne depuis sa création, en Italie au théâtre de Gênes.

-       "Quisaitout et Grobêta" (cinq Molières) à Paris (trois saisons) et en tournée, totalisant plus de 500 représentations, pièce reprise en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Suède et en Finlande.  

-       "Le Salon d'été", six mois au théâtre des Bouffes Parisiens et en tournée.

-       "Le théâtre de verdure", joué à la comédie de Genève, avec Sami Frey.

-       "Moi un homme, ancien marin", joué à Paris et en Autriche.

Elle a mis en scène à l'Opéra Bastille:

-       "La Chauve-Souris" de Johan Strauss en  2000, quatre reprises.

-        "Le Barbier de Séville" de Rossini, créé en 2000 avec Joyce di Donato dans le rôle de Rosine, spectacle repris tous les ans durant neuf ans.

-       "Manon" de Jules Massenet avec Nathalie Dessay.

Elle a été présidente de l'Académie Fratellini, école nationale supérieure des arts du cirque, et centre d'art où elle a mis en scène les spectacles "Hip envolée hop" en 2009 et "Cirkipop" en 2010.

Elle a été deux ans présidente de l'ARP, l'association des réalisateurs producteurs.

Elle a reçu le Grand prix de la SACD en 2004.

           Elle a publié son théâtre chez Actes-Sud, ainsi qu'un livre sur l'architecture de l'"Académie Fratellini", le scénario de "La Belle Verte" et le livre "Solutions locales pour un désordre global" qui a étéréédité en livre de poche.

Chez Flammarion elle a publié le roman "Saint Jacques la Mecque" traduit en allemand où il a été réédité en livre de poche.

Elle a composé la musique de ses films "La Belle Verte" et "18 ans après".

Elle dirige depuis 2003 la Chorale du Deltaqui donne de nombreux concerts à Paris, Venise, dans la Drôme et dans les pays de Loire (80 concerts en 2017).

Elle a écrit un scénario de long métrage d'après le roman "Consuelo" de Georges Sand.

En 2018 elle adapte pour le théâtre le scénario de Trois hommes et un couffin avec Samuel Tasinaje, pièce qu'elle a mise en scène à Paris au théâtre du Gymnase (co-production avec France 2 pour une diffusion en direct).

Elle mettra en scène sa pièce  »Lapin Lapin » (Hase Hase) au Schiller Theater à Berlin en janvier 2019

En septembre 2029 elle jouera dans la grande salle du théâtre du Rond-point un seul en scène : « Hashtag Coline Serreau »

Elle est nommée officier (94) puis commandeur (99) de l'ordre des Arts et Lettres.

Elle est nommée chevalier (90) puis officier (2011) de l'ordre National du Mérite.

Elle a été élevée au grade de chevalier de la Légion d'honneur le 14 juillet 2004 par Jacques Chirac.

Elle a été élevée au grade d'officier de la Légion d'honneur en 2016.

Elle a été élue membre de l’académie des beaux-arts en 2018

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Coline Serreau a composé quelques thèmes musicaux pour deux de ses films, La Belle Verte et 18 ans après

Mise en scène d'opérette et d'opéra[modifier | modifier le code]

Direction de chœur[modifier | modifier le code]

Coline Serreau dirige depuis 2003 La Chorale du Delta[1].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

Comédienne[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]