Marie Pochon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marie Pochon
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 1 jour)
Élection 19 juin 2022
Circonscription 3e de la Drôme
Législature XVIe (Cinquième République)
Groupe politique ÉCO
Coalition NUPES
Prédécesseur Célia de Lavergne
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Grenoble (Isère, France)
Nationalité Française
Parti politique EÉLV/LÉ
Diplômée de Université Lumière Lyon 2
CIFE

Marie Pochon, née le à Grenoble, est une femme politique française et une militante écologiste. Elle milite au sein des mouvements écologiques pendant plusieurs années, prenant position notamment contre l'« inaction climatique » des pouvoirs en France, puis se porte candidate aux législatives 2022 pour Écologistes, et est élue députée de la troisième circonscription de la Drôme, soutenue par la Nupes. Rare députée écologiste d'une circonscription rurale, elle se veut la « voix des territoires » en s'engageant particulièrement sur les questions de ruralité et d'agriculture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Pochon est née en 1990 à Grenoble[1]. De par sa mère, Marie Pochon est fille et petite-fille de vignerons[2]. Son père, Jacques Pochon, est quant à lui proviseur du lycée Camille-Vernet (Valence) de 2015 à 2023 et maire de Chavannes (Drôme) depuis 2001[3]. Marie Pochon grandit à Chavannes[4],[5] avant d'aller effectuer des études supérieures à Lyon 2. Elle suit un Master en relations internationales et études européennes, au Centre international de formation européenne qui la conduit à Nice, mais aussi à Berlin et Istanbul où elle appuie les organisations locales dans l'accueil de réfugiés syriens[5],[6].

En 2014, elle est élue membre du comité exécutif de la Fédération des Jeunes Verts Européens[7], avant d'en être élue porte-parole deux ans plus tard en 2016[8] pour un mandat d'un an.

Elle s’investit dans différents mouvements écologistes, notamment l'association Notre affaire à tous[4],[5] qu'elle rejoint en . Elle en devient ensuite la secrétaire générale, et y coordonne l’action en justice contre la France pour « inaction climatique »[4],[5]. En , elle devient la collaboratrice parlementaire de la députée européenne écologiste Marie Toussaint[4],[5]. Elle dirige la campagne de Fabienne Grébert, tête de liste des écologistes pour les élections régionales de 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes[6].

Début , elle est investie par Europe Écologie Les Verts pour être la candidate de l’alliance Nupes dans la troisième circonscription de la Drôme[4],[9],[10],[11],[12]. Sa candidature est dénoncée par des militants écologistes qui y voient un parachutage[13],[14],[15],[16] ; elle arrive en effet de Lyon, après une première tentative pour être investie dans la quatrième circonscription de la Loire-Atlantique[17],[18]

Après être arrivée en tête au premier tour avec 35,49 % des voix, elle est élue en battant au second tour la députée sortante Célia de Lavergne, candidate du mouvement Ensemble, avec 52,22% des voix[19],[6],[20]. La presse relève que sa circonscription comprend la centrale nucléaire du Tricastin alors que son parti milite pour la sortie du nucléaire[20],[21]. Son suppléant est le maire de Dieulefit, Christian Bussat. Lors de sa campagne, des élus locaux initient un comité de soutien présidé par la sénatrice Marie-Pierre Monier et le conseiller départemental Daniel Gilles[22].

En 2023, elle est à l'initiative la première édition des "universités des ruralités écologistes", organisées par EELV, Régions et Peuples Solidaires et Génération.s, qui se tiennent à Die dans la Drôme[23],[24]. Cet évènement s'inscrit plus globalement dans une démarche visant à changer l'image des écologistes pour devenir les « meilleurs alliés des territoires ruraux  »[25]. Marie Pochon est, en effet, particulièrement investie sur les questions liées à la ruralité[26] et à l'agriculture[27]. Elle est ainsi la représentante des écologistes dans le groupe de travail transpartisan sur les déserts médicaux menés par les députés Guillaume Garot et Yannick Favennec[28].

À la suite du drame de Crépol et de la polémique qui entoure le quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère, elle répond à la demande de jeunes du quartier et les invite à l'Assemblée nationale[29].

Elle travaille au dépôt d’une proposition de résolution parlementaire transpartisane visant à rendre publics les presque 20 000 cahiers de doléances du Grand débat national[30].

A l'Assemblée Nationale, elle se veut aussi la « voix des territoires » et s'engage sur les questions de ruralité et d'agriculture[31],[32]. Elle soumet aussi, avec succès, à cette Assemblée le 4 avril 2024 une proposition de loi établissant des prix planchers pour les agriculteurs, une proposition qui est adoptée malgré l'opposition des partis présidentiels[33].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mme Marie Pochon - Drôme (3e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  2. Julie Carriat, « Face à la colère des agriculteurs, les Verts au défi de la « diabolisation » », Le Monde, (consulté le )
  3. F.F., « Valence. Nouvelle direction à la cité scolaire Camille-Vernet », Le Dauphiné libéré, (consulté le )
  4. a b c d et e Yann Bouchez, « Législatives 2022 : dans la Drôme, une écologiste parachutée en zone radioactive », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. a b c d et e Macha Menu, « Marie Pochon, l’avocate du climat », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c Nathalie Rodrigues, « Législatives dans la Drôme : qui est Marie Pochon la nouvelle députée de la troisième circonscription », France Bleu,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « The Federation of Young European Greens has elected a new Executive Committee », sur Federation of Young European Greens, (consulté le )
  8. (en) « General Assembly 2016 », sur Federation of Young European Greens, (consulté le )
  9. « Drôme : Marie Pochon, la future candidate EELV dans la 3e circonscription ? », Le Dauphiné libéré, (consulté le )
  10. Erwan Chassin, « Drôme : des voix s'élèvent contre la candidature de Marie Pochon aux élections législatives », France Bleu, (consulté le )
  11. « La lyonnaise Marie Pochon en campagne dans la Drôme avec la NUPES », LyonMag,‎ (lire en ligne)
  12. Benjamin König, « Législatives dans la Drôme. Marie Pochon : “L’écologie s’invente sur ce territoire” », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  13. « Marie Pochon, candidate NUPES sur la 3ème circonscription de la Drôme », sur ici, par France Bleu et France 3 (consulté le )
  14. « Législatives 2022. Drôme : Marie Pochon, la future candidate EELV dans la 3e circonscription ? », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  15. « Législatives 2022 : dans la Drôme, une écologiste parachutée en zone radioactive », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « Législatives 2022. Drôme : le « parachutage » de Marie Pochon suscite la colère chez les militants écologistes locaux », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  17. Jean-François Martin, « Loire-Atlantique. La future candidate écolo aux législatives accusée de parachutage », Ouest-France, (consulté le )
  18. Jean-François Martin, « Nantes. La candidate parachutée jette l’éponge », Ouest-France, (consulté le )
  19. « Législatives : dans la 3e circonscription de la Drôme Marie Pochon devant Célia de Lavergne », L'Impartial de la Drôme,‎ (lire en ligne)
  20. a et b Estelle Pereira, « Marie Pochon, une candidate Nupes en terre nucléaire », sur reporterre.net, (consulté le ).
  21. Timothée Barnaud, Baptiste Farge, Nina Jackowski, « La génération climat prend ses écoquartiers à l’Assemblée nationale », sur liberation.fr, (consulté le ).
  22. « Législatives 2022. 3e circonscription de la Drôme: un comité pour soutenir la candidate Marie Pochon », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  23. Emilio Meslet, « Aux premières universités des ruralités écologistes, EELV tente de reparler aux campagnes », sur humanite.fr, (consulté le ).
  24. « Comment Les Verts veulent désormais séduire les ruraux », sur Le Figaro, (consulté le )
  25. « Marie Pochon, députée écologiste : « Nous sommes les meilleurs alliés des territoires ruraux » », sur lejdd.fr, (consulté le )
  26. « Politique : EELV en opération séduction auprès du monde rural, au Sommet de l'élevage », sur Franceinfo, (consulté le )
  27. « Les propositions des écologistes pour le renouvellement des générations », sur La France Agricole (consulté le )
  28. « Marie Pochon, députée de la Drôme : "La désertification médicale, on parle d'un fléau" - France Bleu », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  29. « Des jeunes de Romans-sur-Isère à l’Assemblée nationale avec la députée Marie Pochon », sur Europe 1, (consulté le )
  30. « La députée écologiste Marie Pochon veut rendre publics les cahiers de doléances post-Grand Débat national », sur liberation.fr, (consulté le ).
  31. Timothée Barnaud et Baptiste Farge, « La génération climat prend ses écoquartiers à l’Assemblée nationale », sur Libération (consulté le )
  32. Nicolas Domenach, « La commission de la Défense se prépare à tous les dangers », sur Challenges, (consulté le )
  33. « L’Assemblée nationale approuve la mise en place de prix planchers pour les agriculteurs », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]