Philippe Desbrosses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philippe Desbrosses, né le [1], est un agriculteur, scientifique, et écrivain français. Il est un des pionniers de l’agriculture biologique en Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de paysans de père en fils, il s'intéressa très tôt à la structure et à la qualité du sol. Il accompagna pendant une vingtaine d'années le Professeur Keilling, agronome, dans son périple de démonstration des vertus de l'agriculture organique[2]. Jusqu'à l'âge de 30 ans, Philippe Desbrosses gagne sa vie comme musicien et chanteur du groupe Belisama[3]. Il obtient par la suite un doctorat en sciences de l’environnement à l'Université Paris VII.

Ses parents, pionniers, firent passer la Ferme de Sainte-Marthe en Sologne à l'agriculture biologique dès 1969. À la suite de cette conversion, il prit conscience de l'érosion de la biodiversité ainsi que de la standardisation des variétés de semences produites par l'agro-industrie et de leurs faibles qualités. C'est ainsi qu'il réintroduisit des variétés rustiques et créa au fil des années un Conservatoire de semences de variétés anciennes, connu internationalement.

Il tire le fondement de ses positions philosophiques des ouvrages Le Matin des magiciens et L’Or du millième matin qui critiquent la science et promeuvent les pseudo-sciences (théories de la Terre creuse, télépathie...). Il est également un adepte de l'agriculture biodynamique, fondée sur les idées de Rudolf Steiner, à l'origine du mouvement ésotérique de l'anthroposophie. Rudolf Steiner est qualifié de « génial humaniste scientifique » par Philippe Desbrosses[4].

En 1999, il crée l’Association Intelligence Verte, ainsi que les Entretiens de Millançay qui deviennent ensuite les Entretiens de Sologne. Il se présente comme l'un des pionniers de l’agriculture biologique. Il a notamment présidé la Commission nationale du Label AB de 1983 à 2007[3]. Chargé de mission auprès du Ministère de l'Agriculture et expert consultant auprès de l'Union européenne, il copilote un chantier du Grenelle Environnement dont l'objectif est le triplement des surfaces cultivées en Bio en cinq ans et l'introduction de 20 % de produits biologiques dans la restauration collective. Il est membre du comité de veille écologique de la Fondation Nicolas Hulot et membre du Conseil d'administration du CRIIGEN (Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique), présidé par Corinne Lepage.

Intelligence Verte[modifier | modifier le code]

L’Association Intelligence Verte est créée en 1999 et a pour objet la sauvegarde du patrimoine génétique et de la biodiversité. Parmi ses membres fondateurs, il y a Edgar Morin, Corinne Lepage, Jean-Marie Pelt, Michel Lis, et Pierre Tchernia.

Les principales activités de l’association sont :

  • enseigner les connaissances populaires et les « savoirs » traditionnels de culture de la terre qui permettent aux populations de préserver leur liberté et leur autonomie ainsi que les technologies issues des progrès scientifiques réellement utiles à l’intérêt général, comme l’Agriculture Biologique,
  • développer la sauvegarde des ressources génétiques,
  • réhabiliter des variétés et des espèces de graines anciennes pour une production alimentaire durable, variée accessible à tous et respectueuse de l’environnement et de la santé.

Les Entretiens de Millançay puis de Sologne[modifier | modifier le code]

Chaque année à la fin de l'été, des scientifiques, des politiques et des représentants de la société civile viennent débattre avec le public de sujets portant sur une société plus responsable.

En 2012, les Entretiens s'élargissent, se renouvellent et deviennent les Entretiens de Sologne. En plus du cycle de conférences, un écofestival, propose des ateliers-conférences et ateliers-démonstrations pour appréhender des outils de transformation de la vie quotidienne et collective, dans le but de plus d'autonomie et de plus de respect de l'environnement[5].

Les thèmes annuels sont :

  • 2005 : Comment la responsabilité dans l’innovation change la vie ?
  • 2006 : Éco-régionalité et souveraineté alimentaire.
  • 2007 : Des solutions inattendues pour une Terre d'avenir.
  • 2008 : Les médecines et l’alimentation du futur : existe-t-il un mode de vie anti-cancer ?
  • 2009 : Le retour à la Terre.
  • 2010 : Guérir la Terre en éduquant les Hommes.
  • 2011 : Vivre heureux, c'est possible ! (20e anniversaire des Entretiens).
  • 2012 : AUTONOMIA, ou les voies nouvelles vers l'autonomie au quotidien, (et collectivement).
  • 2013 : Vive la crise !
  • 2014 : La forêt qui pousse - Les initiatives citoyennes.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Krach Alimentaire, Édition Le Rocher, 1987 (préface de l’Abbé Pierre).
  • La Terre Malade des Hommes., Édition Le Rocher, 1990 (en collaboration avec Stéphane Trano).
  • Nous redeviendrons Paysans !, Édition Le Rocher, 1993.
  • L’Intelligence Verte, l’Agriculture de l’avenir., Édition Le Rocher, 1997.
  • Agriculture Biologique, préservons notre futur !, Édition Le Rocher, 1998 (préface de Jean-Pierre Coffe).
  • Le Guide Bio Hachette en collaboration avec son épouse ., Éditions Hachette, 2002 et 2007.
  • La Vie en Bio en collaboration avec son épouse Jacqueline., Éditions Hachette, 2002.
  • Combien de catastrophe avant d’agir, Éditions du Seuil, 2002 (en collaboration avec Nicolas Hulot).
  • L’impasse alimentaire, Éditions Fayard, 2004 (en collaboration avec Nicolas Hulot).
  • Le Pouvoir de Changer le Monde, Éditions Alphée, 2006.
  • Le Pacte Ecologique, Éditions Calmann-Lévy. 2006, (en collaboration avec Nicolas Hulot).
  • Terres d’Avenir pour un mode de vie durable, Éditions Alphée, 2007 (préface de Edgar Morin, en collaboration avec E.Bailly et T.Nghiem).
  • Politique Ecologique = Plein Emploi, Poche, 2007 (participation sur un ouvrage de Jean-Marc Governatori).
  • La Famine mondiale est imminente - Comment les villages pourraient assurer une prospérité durable , Éditions Serpent à plumes (Le), 2009 (préface de l'ouvrage de Pierre Gevaert).
  • Guérir la terre, Éditions Albin Michel, 2010.
  • Manifeste pour un retour à la terre, Comment assurer la sécurité alimentaire pour demain, Éditions Dangles, 2012 (avec les contributions d'Edgar Morin et d'Olivier De Schutter, rapporteur à l'O.N.U.).
  • Nous redeviendrons Paysans, pour l'avenir de nos enfants, 6ème édition, Éditions Dangles, 2014

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Desbrosses, Philippe (1941-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 70328-frfre (consulté le 14 août 2017)
  2. Michel Roche, Philippe Desbrosses, Claude Bourgignon, Pierre Mehaignerie, Jean Keilling, 1903 - 2000, Paris, Édité à compte d'auteur, , 103 p.
  3. a et b Philippe Desbrosses, semeur de liberté, Hélène Binet, La ruche qui dit oui, 13 janvier 2015, vu le 16 mars 2017
  4. L'agriculture biodynamique, bien-vivre.net, vu le 27 septembre 2017
  5. Entretiens de Millancay