Patrice Melennec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrice Melennec
Description de cette image, également commentée ci-après
Patrice Melennec en 2011
Nom de naissance Guy Michel Melennec
Naissance (76 ans)
Quimper, Finistère
Nationalité Drapeau de France Français
Profession Comédien
Films notables Haine
Frantic
Marquise

Guy Michel Melennec, dit Patrice Melennec, est un acteur français, né le à Quimper.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a joué dans plus de cinquante longs métrages et une quinzaine de courts métrages, travaillant notamment sous la direction de Robert Enrico, Samuel Fuller, Claude Zidi, Jean Becker, Francis Weber, Didier Kaminka, Vera Belmont, Xavier Gelin, Artus de Penguern, Roman Polanski, Ruben Alves ou encore Hugo Gélin.

En 1980, il est le routier psychotique dans Haine de Dominique Goult avec Klaus Kinski et Maria Schneider. À propos de ce film, La Revue du cinéma indique : « Tout le film d'ailleurs est à l'image de ce contraste, de cette irrégularité : si les trois acteurs principaux, Kinski, Patrice Melennec et Maria Schneider sont excellents »[1]. Dans son livre Klaus Kinski, Philippe Rège indique pour sa part que « Klaus Kinski, la douce Maria Schneider et le brutal Patrice Melennec parviennent à donner quelque étoffe à leurs personnages »[2].

En 1982, il tourne avec l'équipe des cascadeurs de Claude Carliez dans Les Misérables de Robert Hossein. La même année, il est l'un des trois violeurs de L'Été meurtrier de Jean Becker.

En 1983, il tourne avec Gérard Depardieu dans Les Compères de Francis Veber et en 1984 avec Jerry Lewis dans Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir de Philippe Clair.

En 1987, il tourne sous la direction de Prince dans Under the Cherry Moon. En 1988, il est Pascal dans Frantic de Roman Polanski.

En 1997, il tourne à Rome, à la Cinecittà dans Marquise de Vera Belmont , où il incarne le père du personnage de Sophie Marceau. Dans la foulée, il joue dans L'Homme idéal, le deuxième long métrage de son meilleur ami[réf. nécessaire] Xavier Gelin, pour lequel il tournera à nouveau par la suite.

À la télévision, il a joué dans un grand nombre de séries et téléfilms depuis 1970, sous la direction de Guy Lefranc, Jacques Trébouta, Daniel Moosmann, Yves Allegret, Gilles Grangier, Alexandre Astruc, Claude Boissol, Jean Marboeuf, Claude Goretta, Gilles Behat, Alain Bonnot, Steve Suissa, Laurent Jaoui, Denis Malleval, Patrick Jamain...

Au théâtre, il a débuté en 1968 dans la compagnie de Jean-Pierre Bisson, puis a joué avec Jean-Jacques Aslanian, Jean-Luc Moreau (Viens chez moi, j'habite chez une copine), Daniel Colas, Marc Saez, Alan Rossett, Yvan Garrouel et Pol Cruchten (La Chatte sur un toit brûlant).

Il travaille aussi régulièrement dans le monde du doublage, sur des films[3], des séries télévisées et un très grand nombre de jeux vidéo. Il prête également sa voix à de nombreux spots publicitaires pour la télévision ou la radio, ainsi que pour des voice over et narrations de documentaires.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]