Artus de Penguern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un acteur français image illustrant un réalisateur français
Cet article est une ébauche concernant un acteur français et un réalisateur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Artus de Penguern
Naissance
Neuilly-sur-Seine, (Hauts-de-Seine), Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 56 ans)
Paris, (Seine), Drapeau de la France France
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste

Artus de Penguern, né le à Neuilly-sur-Seine, (Hauts-de-Seine), et mort le à Paris, des suites d'un accident vasculaire cérébral, était un acteur, scénariste et réalisateur français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Lui-même racontait avoir commencé des études de gestion et économie appliquées à l'Université Paris-Dauphine, tout en s'inscrivant, en cachette de ses parents, au Cours Simon. À la fin de sa première année, il expliquait la situation à son père en lui révélant sa vocation d'acteur. Son père lui aurait alors suggéré de faire aussi une école de réalisation, ce qui le pousse à s'inscrire au Conservatoire libre du cinéma français. Artus de Penguern considérait cette formation comme une chance, qui lui avait permis de devenir également scénariste et réalisateur, métiers dans lesquels il se jugeait beaucoup plus heureux que comme simple interprète[2].

Il était un neveu de Jean de Brem[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Courts-métrages
Télévision
Longs-métrages

Réalisateur/scénariste[modifier | modifier le code]

Courts-métrages
Longs-métrages

Théâtre[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

De 2012 à 2013, Artus de Penguern réalisait chaque mercredi une chronique humoristique intitulée « Ça suffit », dans l'émission Comme on nous parle sur France Inter.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'acteur et réalisateur Artus de Penguern est mort par 20 minutes, 16 mai 2013.
  2. Interview d'Artus de Penguern dans l'émission Comme on nous parle de Pascale Clark sur France Inter le 21 juin 2012
  3. Christian FRAPPIER, « Marcetteau de Brem », sur famillesdevendee.fr (consulté le 8 février 2016)
  4. « LA VILLE DONT LE PRINCE EST UN ENFANT », site de l'Association de la Régie Théâtrale

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]