Rage 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rage 2
Image illustrative de l'article Rage 2
Logo du jeu.

Éditeur Bethesda Softworks
Développeur Avalanche Studios, id Software
Concepteur Magnus Nedfors, Tim Willits (directeurs créatif)

Date de sortie
Genre Tir à la première personne
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Média Blu-Ray
Contrôle Clavier et souris (PC)
Manette (PS4, XBO, Stadia)

Moteur Apex[1]

Site web Site officiel

Rage 2 est un jeu vidéo de tir à la première personne co-développé par Avalanche Studios et id Software, édité par Bethesda Softworks, et sorti le sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Le jeu est la suite de Rage.

Univers[modifier | modifier le code]

Rage 2 se déroule sur Terre, dans un monde post-apocalyptique, à la suite de la chute d'un astéroïde dont seul 20 % de la population en a rechapée[2],[3]. Les survivants de cette extinction de masse se sont soit : répartis en gangs rivaux (et sadiques) ou, ils ont rejoint l'Autorité, une puissante organisation para-militaire aux ambitions malveillantes, dirigée par Martin Cross[4],[5],[6]. Toutes ces factions s’entre-tuent pour le contrôle de diverses ressources, éparpillées aux différents coins de terres désolées[7],[8].

Le scénario du jeu fait suite à Rage et prend place 30 années plus tard[6]. Le joueur incarne un ranger nommé Walker[6].

Rage 2 est surement l’un des jeux les plus puissant de ces dernières années, un simulateur de pizzaïolo est même de la partie. Comment ne pas savourer cet opus aromatisé à la baston.


Système de jeu[modifier | modifier le code]

Rage 2 est un jeu de tir à la première personne. Le jeu offre une campagne en solo[9]. Dès la fin de l'introduction du jeu, le joueur se déplace librement dans un monde ouvert partiellement destructible[2],[10],[6]. Le but du joueur est d'éliminer les ennemis, par le biais d'une collection d'armes à feu ou de pouvoirs, appelés Nitronites (déjà issus du premier opus)[8]. L'arsenal se constitue d'un pistolet, d'un fusil d'assaut, d'un fusil à pompe, d'un boomerang et de grenades[8],[11]. Parmi les pouvoirs, le Dash permet au joueur de se propulser vers n'importe quelle destination ; le Shatter produit une poussée frontale uni-directionnelle qui catapulte tout élément hors de portée du joueur (les ennemis trop proches peuvent être démembrés) ; le Slam, quant à lui, donne au joueur la possibilité de s'élever dans les airs afin de retomber lourdement au sol, donnant lieu à une onde de choc puissante[8],[11]. Le joueur est également confronté à des combats motorisés[8]. Le jeu est dépourvu d'un multijoueur classique[9], mais contient cependant des « fonctionnalités sociales »[12]. Rage 2 reste jouable même après la fin du jeu, annoncée par les crédits de fin[13].

Développement[modifier | modifier le code]

Équipes de développement[modifier | modifier le code]

Rage 2 est co-développé par les américains d'id Software et les suédois d'Avalanche Studios[4],[10].

Le premier studio, id Software, fondé en 1991, est connu pour être le créateur du jeu Wolfenstein 3D (1992) et des séries de jeu de tir Doom (1993) et Quake (1996)[3],[14]. Le studio américain est racheté en 2009 par le groupe ZeniMax Media[15], lequel détient également Bethesda Softworks. ZeniMax Media acquiert dans la même année, les droits de publications du premier jeu Rage, développé par id Software, et initialement édité par Electronics Arts[16]. Dorénavant, Bethesda Softworks devient l'éditeur de Rage premier du nom. En 2011, le lancement de Rage sur console est un semi-échec ; si la presse spécialisée lui réserve un bon accueil, les ventes sont cependant jugées insuffisantes par Bethesda, qui décide alors d'annuler une suite au jeu en 2013[17],[18]. À ce moment, la décision de l'éditeur est également prise à cause des difficultés rencontrées par les équipes d'id Software lors du développement de leur prochain jeu, Doom 4[17].

Le second studio, Avalanche Studios, crée en 2003, est à l'origine de titres conçus en monde ouvert tels que les opus de la franchise Just Cause (2006) et le jeu Mad Max (2015)[3],[4]. Ce dernier comportant aussi des combats motorisés[8].

Ainsi, durant le développement, la division des tâches s’est faite en fonction des spécialités de chaque studio[11]. Rage 2 bénéficiant de la notoriété d'id Software dans le domaine du jeu du tir et de l'expérience d'Avalanche Studios dans la conception de monde ouvert avec des combats motorisés[8],[11],[14]. Toutefois, Rage 2 est en quasi-totalité développé par les suédois d'Avalanche, id Software n'ayant qu'une petite équipe afin d'apporter leur expertise dans leur domaine[11],[19]. Selon Tim Willits, directeur créatif du premier et second Rage, le rapprochement entre les deux studios a permis à id Software de réaliser « le Rage qu'ils ont toujours voulu créer »[20].

Conception[modifier | modifier le code]

Parmi les deux moteurs de jeu id Tech 6 et Apex (Avalanche Open World Engine)[6], créés respectivement par id Software et Avalanche ; c'est la technologie Apex qui a été préféré afin de répondre aux aspirations open world de Rage 2[1]. Selon Magnus Nedfors, directeur créatif d'Avalanche, c'est justement la taille du monde qui ne permet pas au jeu de disposer de fonctionnalités multijoueurs[9] ; le but des studios étant de toute manière de « créer la meilleure expérience solo possible »[9].

Dès , au cours du développement du jeu, Rage 2 a également pour ambition d'être un jeu à longue durée de vie. Pour Tim Willits, cela se traduit par « apporter des trucs amusants qui rendent cela possible »[20] ; c'est-à-dire fournir le jeu de mises à jour qui offre de nouveaux éléments aux joueurs[9]. Par ailleurs, la situation économique d'Avalanche se voit renforcé par son rachat par Nordisk Film Games, lui permettant de développer son titre en totale sérénité[21]. En , Avalanche, qui comporte désormais 3 studios et 330 employés, travaille sur 6 projets de tailles différentes en même temps (dont les plus gros sont Rage 2, Just Cause 4 et Generation Zero)[22].

Portage sur Nintendo Switch[modifier | modifier le code]

En 2018, l'éditeur Bethesda a déjà sorti plusieurs jeux sur la Nintendo Switch (tels que Doom, Wolfenstein II: The New Colossus et Doom Eternal) et souhaite continuer cet investissement avec Rage 2[23],[24]. Néanmoins, alors que les titres cités précédemment tournent tous sur le moteur id Tech 6 de id Software ; les fonctionnalités techniques du moteur graphique Apex (utilisé pour Rage 2) viennent compliquer une éventuelle portabilité du jeu[23],[24].

Commercialisation[modifier | modifier le code]

En 2018, bien avant le lancement de Rage 2 et dans un contexte où l'utilisation de loot boxes est sujet à controverse dans les productions à gros budget, le jeu fait quant à lui figure d'exception comme le souligne Tim Willits, le directeur créatif du jeu[20],[19].

L'achat du jeu en précommande donne au joueur l'accès à quelques bonus. En effet, aux États-Unis, le joueur se voit offert un niveau supplémentaire, ainsi que des éléments de jeu : une arme, un véhicule et une armure à l'effigie de Nicholas Raine, le protagoniste du premier Rage[25].

Pour son lancement, le jeu s'est décliné sous deux éditions spécifiques : Deluxe et Collector. Chacune de ces éditions apporte le même lot de contenu exclusif (missions, armes, etc.) tandis que l'édition Collector contient en plus des objets physiques[26].

Doublage V.F[modifier | modifier le code]

Divers personnages (Villageois,cramés, suaires, etc..)

Accueil[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b ChewbieFR, « RAGE 2 est basé sur le moteur d'Avalanche Studios », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 30 octobre 2018).
  2. a et b Nourdine Nini, « Rage 2 révèle son Trailer de gameplay qui donne vraiment la RAGE ! », sur Gameblog, (consulté le 25 octobre 2018).
  3. a b et c Thomas Cusseau, « Rage 2 officiellement dévoilé dans une vidéo énervée : Border Land 2 », sur Gamekult, (consulté le 25 octobre 2018).
  4. a b et c Maxime Chao, « Rage 2 est co-développé par id Software et les créateurs de Mad Max, c'est officiel », sur JeuxActu, (consulté le 25 octobre 2018).
  5. Florian Velter, « Rage 2 prend enfin de l'épaisseur et s'offre du gameplay ultra-nerveux », sur Gamekult, (consulté le 31 octobre 2018).
  6. a b c d et e Silent Jay, « E3 2018 : On fait le point sur... Rage 2 », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  7. Damien Greffet, « Rage 2 : voici le premier trailer de gameplay et ça a l'air complètement déjanté ! », sur JeuxActu, (consulté le 25 octobre 2018).
  8. a b c d e f et g Gauthier Andres, « Rage 2 a encore besoin d'un coup de pompe : On a été privés de désert », sur Gamekult, (consulté le 31 octobre 2018).
  9. a b c d et e ChewbieFR, « E3 2018 : RAGE 2 ne proposera pas de mode multijoueur », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  10. a et b ChewbieFR, « RAGE 2 : Avalanche Studios et id Software aux commandes », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 25 octobre 2018).
  11. a b c d et e Damien Greffet, « Rage 2 : on y a joué pendant l'E3 2018, quand Doom rencontre Mad Max », sur Jeux Actu, (consulté le 31 octobre 2018).
  12. ChewbieFR, « RAGE 2 proposera des fonctionnalités sociales », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  13. daFrans, « Rage 2 : Un monde complètement ouvert et jouable après les crédits », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  14. a et b ChewbieFR, « RAGE 2 : Bethesda nous envoie une série de screenshots colorés », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 25 octobre 2018).
  15. (en) Chris Remo, « Bethesda Parent ZeniMax Acquires id Software », Gamasutra, (consulté le 31 octobre 2018).
  16. (en) Robert Purchese, « Bethesda takes Rage from EA », Eurogamer, (consulté le 31 octobre 2018).
  17. a et b Grégory Szriftgiser, « Rage 2 annulé : Il n'avait même pas été formellement annoncé », sur Gameblog, (consulté le 25 octobre 2018).
  18. Camille Allard, « Bethesda est t-il en train de teaser Rage 2 ? », sur Gameblog, (consulté le 25 octobre 2018).
  19. a et b Laurely Birba, « Rage 2 : faut-il s'attendre à des loot boxes ? Les développeurs crachent le morceau », sur JeuxActu, (consulté le 30 octobre 2018).
  20. a b et c ChewbieFR, « RAGE 2 a des ambitions sur le long terme », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 30 octobre 2018).
  21. Clementoss, « Nordisk Film fait l'acquisition d'Avalanche Studios (Just Cause, Rage 2, Mad Max...) », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 30 octobre 2018).
  22. Steeve Mambrucchi, « Avalanche Studios a 6 projets en cours et vise les 400 employés : Des gros et des plus petits », sur Gamekult, (consulté le 31 octobre 2018).
  23. a et b Vincent Elmer-Haerrig, « RAGE 2 : Un portage compliqué sur Nintendo Switch ? », sur Gameblog, (consulté le 31 octobre 2018).
  24. a et b Clementoss, « Rage 2 : Bethesda évoque les difficultés d'un portage Nintendo Switch », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  25. ChewbieFR, « RAGE 2 : des bonus de précommande nostalgiques aux USA », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 30 octobre 2018).
  26. « RAGE 2 : Les éditions Collector et Deluxe ont été annonçées », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 31 octobre 2018).