Optimus Prime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Optimus Prime
Personnage de fiction apparaissant dans
l'univers de fiction des Transformers.

Statue métallique d'Optimus Prime.
Statue métallique d'Optimus Prime.

Nom original Orion Pax
Alias Optimus Primus[note 1]
Origine Cybertron
Espèce Transformer
Activité Commandant suprême des Autobots
Caractéristique taille : 9,14 m[note 2]
Arme favorite Lames, haches, crochets, canons, mitrailleuses, matrice du commandement,épée du jugement dans transformers 4
Protoforme Autobot
Mode véhicule Véhicule articulé rouge et bleu[note 3]
Entourage Bumblebee
Jazz
Ratchet
Sam Witwicky
Ennemi de Decepticons

Membres Autobots

Voix VO Peter Cullen
VF Jacques Frantz
VQ Guy Nadon
Films Transformers (film)
Transformers 2
Transformers 3
Transformers 4
Transformers 5
Séries Transformers
Transformers: Animated
Transformers: Prime

Optimus Prime est le personnage principal de l'univers de fiction des Transformers, où il tient le rôle de commandant des Autobots, groupe d'héroïques robots extraterrestres capables de se transformer en divers véhicules. Il représente l'une des figures les plus emblématiques de cette franchise.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire n'est pas toujours la même selon les séries, mais il est toujours le chef des Autobots, et combat le chef des Decepticons Megatron. Dans la plupart des versions, il a avec ce dernier une rivalité, ou une opposition forte, chacun se connaissant bien et s'affrontant comme ennemi juré et comme frère. Le « Prime » dans « Optimus Prime » est une référence à Zeta Prime. Ce dernier, chef suprême des Autobots, était prisonnier dans la prison de Kaon, capitale des Decepticons. Optimus parvint à sauver Zeta Prime, mais trop tard : les dernières paroles de Zeta Prime furent « Apporte mon corps au conseil, Optimus » et c'est ce qu'il fit, le chef du conseil décida de donner le titre de « Prime » de Zeta Prime à Optimus.

Caractère[modifier | modifier le code]

Si l'histoire d'Optimus Prime change selon les versions, son caractère reste en revanche toujours le même : il est courageux, juste, compréhensif, sage, pacifique et respecté par ses guerriers. Sa devise est : « Tout être sensible a droit à la liberté. » Il défend les humains autant que les Autobots. Cependant il a pu se montrer fou de rage lorsque certains ont essayé de nuire à son entourage proche jusqu'à leur ôter la vie de sang-froid. C'est sans doute le personnage le plus mis en valeur dans la saga.

Les séries[modifier | modifier le code]

Transformers : Generation 1[modifier | modifier le code]

Dans la série originale, Optimus Prime était chef des Autobots et partit à la tête d'un corps expéditionnaire à bord de l'« Arche », vaisseau d'exploration Autobot. Le vaisseau fut attaqué et abordé par les Decepticons en cours de route, et s'écrasa sur la Terre. Tous les robots à bord, Autobots comme Decepticons, furent plongés dans une sorte de coma par le choc de la collision. Près de 4 millions d'années plus tard, l'ordinateur de bord, Télétran-1, se réactiva à la suite d'une éruption de volcan, et entreprit de reconstruire les Decepticons. Une fois ceux-ci reconstruits, Starscream commit une maladresse en tirant sur l'Arche, déclenchant un éboulement qui balança Optimus Prime dans la portée du bras manipulateur et permit à Télétran-1 de le reconstruire également, ainsi que tous les Autobots. C'est ainsi que recommença sur Terre la lutte entre les deux factions. Il succombera à ses blessures causées par Mégatron à la suite de la bataille de la Ville des Autobots, léguant la matrice à Ultra Magnus. Il ressuscitera à la fin de la saison 3 et reprendra le commandement des Autobots.

Animutants[modifier | modifier le code]

La version de Génération 1 apparaît dans Animutants, lorsque Megatron s'infiltre dans l'Arche pour tenter de le tuer avant son réveil et d'annuler la victoire des Autobots sur les Decepticons. Bien qu'endommagé, il est réparé de justesse, et Optimus Primal, plaçant temporairement son étincelle vitale dans son propre corps pour la protéger, devient Optimal Optimus.

Trilogie d'Unicron[modifier | modifier le code]

Optimus Prime apparaît dans la trilogie d'Unicron, dès le premier volet (Transformers Armada). Il est pour l'essentiel très proche de la version de Génération 1 sur le point de vue du caractère. En revanche, son aspect subit quelques modifications, de même que ses transformations. Il se transforme toujours en poids lourds, mais la semi-remorque peut se détacher, formant une base d'opération. Il peut également fusionner avec cette base pour augmenter sa puissance. Plus tard dans la série, il est révélé qu'il peut aussi fusionner avec Jetfire pour gagner encore en puissance et être capable de voler. Lors de son combat final face à Galvatron, Unicron et ce dernier le confronte à sa véritable nature de guerrier, qui dans le fond aime le combat, qualifiant au passage ses déclarations de paix d'"inutiles". Ce combat permet de mettre en valeur la relation très particulière entre les deux antagonistes, qui dans le fond ne peuvent pas se passer l'un de l'autre.

Transformers: Animated[modifier | modifier le code]

Optimus Prime apparaît dans Transformers: Animated en tant que chef de l'équipe Autobot des personnages principaux. Cette version diffère en de nombreux points des incarnations précédentes : ici, il est un jeune officier Autobot idéaliste partiellement inexpérimenté au début de la série, à l'opposé du chef suprême vétéran qu'il est dans Génération 1 et les autres versions qui ont précédé. Sa forte rivalité avec Mégatron est également retirée, le chef Decepticon arrivant désormais à peine à se souvenir même de son nom. Néanmoins, le caractère reste fidèle : Optimus est toujours noble, courageux, respectueux de toute forme de vie et héroïque. Il est aussi particulièrement honnête, et considère la vérité comme passant avant ses intérêts personnels.

Son histoire est peu à peu dévoilée au cours de la série. Il étudie à l'Académie des Autobots puis monte au rang de "prime", équivalent à celui d'un officier de la Garde d’Élite. Vers cette période, il fait équipe avec Sentinel Prime et Elita-1, et se rapproche affectivement de la seconde. Lors d'une mission de recherche sur une planète inconnue, tous trois, poussés par Sentinel, trouvent un vaisseau Decepticon. Cependant, les créatures organiques locales, des araignées géantes, les attaquent. Dans la panique, Elita-1 se retrouve cernée par les arachnides et on la croit morte, amenant Optimus à l'abandonner pour sauver au moins Sentinel. Sentinel gardera de cet incident une sorte d'organophobie on le voit bien ou Sentinel s'arrange pour que le monde ai peur des organique, Sentinel garda une rancune féroce sur Optimus à cause de cette incident la mort apparente d'Elita.

Après ce sinistre incident, Optimus est recalé de la Garde d'Élite, sous l'influence de Sentinel, et envoyé commander l'Arche un vaisseau de réparation de Portes Stellaires, avec pour équipage Ratchet, Bumblebee, Bulkhead et Prowl. C'est à ce point que la série commence.

Lors d'une réparation a priori banale, l'équipe trouve accidentellement l'Allspark, un précieux objet ayant permis la victoire des Autobots lors de leur précédent affrontement contre les Decepticons. Naturellement, ils sont immédiatement pris en chasse par les Decepticons. Dans la bataille spatiale qui suit, Mégatron aborde leur vaisseau afin de s'emparer de l'arctefact. Endommagé par une bombe placé traîtreusement par son second Starscream, Mégatron est vaincu et largué de l'Arche par Optimus alors que l'engin s'écrase sur Terre dans le lac de Détroit. Les Autobots se placent alors en stase.

50 ans plus tard, un accident scientifique dans l'un des Labos Sumdac engendre la création d'un monstre cybertronien, dont l'infiltration partielle dans l'Arche engendre l'éveil des Autobots. Optimus et son équipage, prenant alors des formes de véhicules locaux, interviennent et battent le monstre. Grâce à l'aide de Sari Sumdac un protoforme mi cybertronien mi humain, ils sont introduits à la population de Détroit, et sont acceptés comme visiteurs. Par la suite, ils assistent à la protection de la ville, devenant ainsi des héros pour la ville.

Peu après leur éveil, Optimus et ses équipiers doivent faire face à Starscream, venu reprendre l'Allspark. Optimus est tué dans la bataille, mais Sari parvient à le ressusciter en utilisant sa Clé.

Sur Terre, Optimus fait par la suite une rencontre inattendue en la personne de Blackarachnia, une guerrière Decepticon techno-organique se transformant en araignée géante. Blackarachnia se révèle alors être Elita-1, toujours vivante mais changée en techno-organique à la suite de la contamination des araignées, et qui, pleine de rancœur contre les Autobots, s'est rangée du côté des Decepticons. Affligé, Optimus tente de la convaincre de revenir avec lui pour trouver sur Cybertron un moyen de la ramener à son état de robot originel, mais Blackarachnia, toujours rancunière, refuse. Noter que dans Generation 1, Optimus et Elita -1 s'aiment même avant leur transformation en Optimus et Elita, ils s’appelaient orion pax (optimus Prime) arielle (elita-1).

Transformers Prime[modifier | modifier le code]

Cette version d'Optimus Prime reste fidèle aux précédentes versions, il est sage, courageux et respecté par ses soldats, il est aussi compatissant et se refuse de tuer qui que ce soit, y compris Mégatron. On apprend son histoire au début de la saison 2, il était autrefois clerc aux archives de Iacon et était connu sous le nom d'Orion Pax.

Au fur et à mesure qu'il découvrit l'histoire de Cybertron, il comprit que son monde était ravagée par la corruption et voulait changer cela, il rencontra un jour Mégatronus, un ancien gladiateur qui avait fondé un mouvement révolutionnaire qui partageait ses idées. Ils devinrent tous deux amis et ensemblent se rendent au haut conseil pour faire valoir leur vision d'une société plus juste. Mais là où Mégatronus voulait avoir recours à la force pour renverser les corrompus, Orion était plus enclin au dialogue et à la diplomatie, ses paroles touchèrent le haut-conseil qui décida de faire de lui le prochain Prime.

Ivre de colère Mégatronus coupa les ponts avec Orion, se renomma Mégatron, et déclenche une guerre civile pour prendre le pouvoir avec ses partisans qu'il nomma Décepticons. La guerre empoisonna le cœur de la planète et Orion s'y rendit afin de trouver un moyen de changer les choses, il entrera alors en contact avec Primus qui lui remis la matrice de Commandement transformant Orion Pax en Optimus Prime, qui devint plus tard le chef des Autobots.

Les films[modifier | modifier le code]

Transformers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Transformers.

Optimus Prime est bien sûr parmi les premiers et plus remarquables robots présents dans le film. Il est aussi celui dont l'aspect a le moins été changé par rapport à la version classique : comme toujours, il se change en semi-remorque rouge et bleu (bien que soient ajoutés ici des motifs enflammés), et son apparence a de fortes similitudes avec la version de génération 1. Ses armes incorporent des sortes de lames dans les poignets, ainsi apparemment qu'un canon d'après la figurine. Son caractère est pour l'essentiel respecté, et on l'entend même citer sa devise : « Tout être sensible a droit à la liberté » ; toutefois il est bien plus violent et tue la plupart de ces adversaires par décapitation. Malgré son caractère pacifique il refusera la trêve que proposera Mégatron et peu après restera sourd aux supplications de Sentinel Prime en l'abattant froidement. Il est à noter qu'il est très rancunier et prompt à bouder en cas de mensonge puisqu'il apprécie l'honnêteté et la franchise.

Le mode de tracteur routier d'Optimus Prime.

Dans cette version, Optimus Prime et Mégatron sont en réalité des frères, on suppose donc qu'ils étaient au départ en bonne relation. Ce prétendu lien familial peut néanmoins être nuancé dans la mesure où Optimus et Megatron ne sont pas des frères au sens propre mais seulement de la même lignée (en effet dans la plupart des versions originales Mégatron a directement été créé par Megatronus Prime, qui deviendra plus tard le Fallen après avoir trahi ses congénères, par conséquent ils ne seraient seulement que des cousins éloignés).

Justement, le Fallen qui n'apparaît que dans Transformers 2, avait juré comme tous les primes de ne jamais voler le soleil à une planète abritant la vie. Ce Prime déchu (d'où l'appellation "chuté" en anglais) a trahi cette promesse en essayant de voler le soleil des humains pour le transformer en énergon. Après cela, deux camps se sont formés: celui des autobots et celui des decepticons puis la guerre a commencé et le Allspark a disparu. Les survivants, dirigés toujours séparément par Optimus Prime et Mégatron, partirent alors à la recherche de l'AllSpark, les premiers pour reconstruire Cybertron et les seconds pour se recréer une nouvelle armée destinée très probablement à la conquête de la galaxie (bien que cela ne soit pas vraiment précisé). Leurs recherches les amenèrent jusqu'à la Terre, ou Mégatron s'écrasa dans les glaces et fut congelé. Ce fut ensuite le tour d'autres Décepticons d'arriver, puis enfin d'Autobots, qui rejoignirent l'humain Sam Witwicky. Il arriva en retard à la bataille de Mission City, à cause d'un combat contre Bonecrusher, qu'il décapita. Pendant la bataille il s'occupa de Mégatron. Heureusement Sam lui sauva la vie. Optimus Prime pu voir les humains, et apprit rapidement à les aimer. Après la destruction de l'AllSpark, qui fut utilisé pour éliminer Mégatron, Optimus Prime et ses Autobots pleurèrent la mort de Jazz, des mains de Mégatron, et décidèrent de rester sur Terre, où les humains étaient désormais leurs nouveaux amis. Optimus Prime lance également un message à tous les Autobots encore en vie qu'ils sont sur Terre et qu'ils attendent.

Transformers 2[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Transformers 2 : La Revanche.

Deux ans après leur première bataille, Optimus Prime et son équipe d'Autobots, ont créé une alliance avec les humains et particulièrement les soldats, un commando secret créé discrètement par le gouvernement appelée NEST, traquant les Decepticons partout dans le monde. Il continue à protéger les humains. Cette fois-ci Optimus est la cible des Decepticons ; il est en effet le seul à pouvoir vaincre le Fallen qui est un ancien Prime. Mais Sam l'est aussi. À la fin du premier opus, Optimus avait envoyé un message à tous les autobots dans l'univers pour qu'il viennent le rejoindre, c'est donc pour cela que l'on trouve parmi eux (car certains vont mettre du temps pour arriver sur Terre) les 3 sœurs, les jumeaux, Sideswipe et Jolt. Il ira combattre tout seul Mégatron, Starscream et Grindor qui tentaient de capturer Sam car il a en lui les restes de l'AllSpark. Mais Optimus se préoccupe davantage du sort de Sam que du sien. Optimus réussit à blesser Starscream et à décapiter Grindor mais c'est lors de ce combat qu'il trouvera la mort : Megatron le transpercera de son épée. Mais ceci permettra à Sam de fuir. Optimus était le dernier des Primes qui pouvait tuer le Fallen. Sam ira (à l'aide de Jetfire) trouver la Matrice et s'en servira pour ressusciter Optimus Prime qui revient à la vie, mais il est trop faible. Jetfire donnera ses pièces en se sacrifiant à Optimus pour qu'il puisse tuer le Fallen. Combiné aux pièces du vieux Transformer, Optimus détruit la machine du Fallen, et affronte le Fallen et Mégatron. Il endommage gravement Mégatron en lui tirant en pleine tête en utilisant le propre canon à fusion de Mégatron et tue le Fallen en lui arrachant le visage et en le transperçant d'un coup de poing. Optimus Prime impose ainsi sa supériorité en tuant un véritable dieu decepticon et en blessant gravement son rival de toujours.

Transformers 3[modifier | modifier le code]

Optimus est de retour avec une remorque se transformant en cercle métallique contenant plusieurs armes, ainsi qu'en ailes pour voler.

Il attaque le Driller de Shockwave qui essayait de voler une pièce de moteur de l'arche. Il est vu lorsqu'il se gare avec les autres Autobots au NEST. Il ramène le corps de Sentinel Prime sur la lune avec Ratchet. Avec la matrice de commandement, il ressuscite Sentinel Prime mais celui ci se jette sur Optimus avec une lame mais Optimus réussit à le ramener à la raison. Sentinel Prime rend la matrice du commandement à Optimus. Après que Sentinel ait trahit les Autobots, car celui-ci avait fait un pacte avec Megatron, Optimus regrette de l'avoir ramené à la vie.

Durant la bataille de Chicago, Optimus vole avec ses ailes et tue le Driller avec ses canons mais alors qu'il s'apprête à partir, Shockwave lui tire dessus et Optimus atterrit sur des câbles d'une grue. Pendant que les Autobots sont en otage, les Wreckers (Leadfoot, Roadbuster et Topspin) libére Optimus de la grue. Plus tard, il achève (aidé des Autobots) plusieurs Decepticons : Brawl, Long Haul, Sideways, Scrapper et six Protoforms dans une grande charge en éliminant les deux derniers dans un incroyable élan, puis, il tue Shockwave et utilise son canon pour détruire le pilier de Sentinel. Il affronte Sentinel Prime mais durant le combat, il se fait couper le bras droit. Juste avant que le traître n'achève Optimus, Megatron intervient, sauvant la vie de son rival. Optimus, sans répit, arrache la tête de Megatron avec sa hache le tuant. Le chef Autobot n'accepte aucune pitié de Sentinel et l'achève de deux tirs (un sur le spark, un sur la tête). Optimus fait un discours en clamant qu'il est probable qu'ils se fassent trahir par leurs alliés, mais il jure que jamais, lui et ses Autobots n'abandonnerons cette planète et ses habitants.

Transformers 4[modifier | modifier le code]

tracteur routier Western star, modèle 5700

5 ans après la bataille finale de Chicago, Optimus Prime et les Autobots ont disparu de la Terre après avoir été chassés par les humains disant que c'était un combat extraterrestre et pas le leur. Optimus grièvement blessé, et ayant réussi de justesse à échapper à une embuscade de Lockdown et les soldats d'Harold Attinger (qui font partie de Vent de Cimetière ou Cemetery Wind en anglais), s'est réfugié dans un théâtre abandonné et se fait acheter par Cade Yeager. Ce dernier le réparant discrètement. Voulant le récupérer pour le vendre en pièces détachées pour pouvoir payer les études de sa fille, Tessa, et son loyer. En branchant Optimus, Cade découvre un message par Optimus disant aux Autobots de faire signe. Optimus, se transformant, croyait que Cade voulait le tuer et se rebelle en visant ce dernier disant qu'il tuerait tous les humains qui voudrait l'anéantir. Il dit à Cade qu'il a subi de graves dégâts après avoir été pris au piège lors d'une embuscade et avoir changé de forme pour passer inaperçu.

Alors qu'Optimus est recherché par la CIA et surtout par Lockdown, "Vent de cimetière" (groupe de chasseurs travaillant de manière très officieuse ayant pour but d'accomplir les opérations clandestines de la CIA) arrive chez Cade et demande où se cache le chef des autobots pour l'achever.

Optimus parvient toutefois à s'échapper avec Cade, Tessa et Shane (Lucas s'est fait tuer par Lockdown avec une de ses grenade). En chemin il profite pour scanner un tracteur routier Western Star de couleur blanche, (bien qu'il conserve ses traditionnels couleurs bleu et rouge) et obtiens une nouvelle apparence physique (ressemblant à un chevalier) avant de rassembler les derniers autobots ayant survécu au génocide.

Après un combat contre Galvatron, Optimus se fait capturer par Lockdown et l'amène dans son vaisseau de cauchemar après de lui avoir dit qu'il a été fabriqué et que ses créateurs veulent le reprendre. Optimus parvient à être libéré du vaisseau par ses Autobots.

Lors de la bataille de Hong Kong, Optimus réussit à convaincre les dinobots de rallier sa cause et affronte une nouvelle armée de Decepticons puis Lockdown. En parallèle, il brise sa promesse de ne jamais tuer d'humain en tirant sur le chef de la CIA, Harold Attinger, qui s’apprêtait à tuer Cade et vengeant ses Autobots morts à cause de lui. Étant en difficulté, Cade, Shane, Tessa et Bumblebee aident Optimus à vaincre Lockdown. Cela fait, Optimus Prime quitte la planète Terre pour trouver les créateurs et pour cacher la Graine, ce dont Galvatron, la réincarnation de Mégatron, avait besoin pour reconstruire une armée de Decepticons.

Transformers 5[modifier | modifier le code]

Optimus Prime flotte gelé dans l'espace, probablement à force de la traversée à cause du froid, toujours à la recherche de ses créateurs.

Plus tard, il atterrit sur Cybertron, puis aperçoit sa planète en plusieurs morceaux. Il entend une voix et s'aperçoit que c'est celle de Quintessa Prime, qui apparemment serai la créatrice et la Prime de la vie. Furieux, il l'attaque car c'est elle qui a détruit sa planète (et elle avait envoyé le chasseur de prime Lockdown qui a tué plusieurs Autobots), mais elle l'immobilise. Elle le gifle et la moitié du visage d'Optimus devient rouge et gris. Plus tard, Quintessa dit à Optimus que le bâton avait été volé par les chevaliers gardiens (Dragonstorm). Encore plus tard, Optimus est attaché à des chaînes pendant que sa créatrice dit à Optimus qu'ils vont tuer la planète Terre avec le bâton, elle relève aussi que la Terre s'appelle aussi Unicron, l'ennemi de Cybertron. Quintessa change l'esprit d'Optimus, ses yeux passent du bleu au violet et devient Nemesis Prime. Optimus est désormais sous le contrôle de Quintessa.

Nemesis Prime revient sur Terre, tue deux chevaliers gardiens et oblige Wembley à lui donner le bâton. Cade, Wembley, Bumblebee et Lennox ne comprennent pas ce qu'il lui arrive. Bumblebee poursuit Nemesis Prime et l'affronte pendant que Cade tente d'intervenir. Après un fort combat, Nemesis Prime prend l'avantage et sort une lame pour tuer son allié mais ce dernier parvient à parler avec sa vraie voix (avec laquelle il n'avait pas parlé depuis longtemps) et Optimus revient a la raison. Megatron et Nitro Zeus arrivent et tirent sur Optimus, Bumblebee et Cade les repoussent. Ils volent le Bâton. Les chevaliers gardiens arrivent et attaquent le chef Autobots, un des leurs s'apprête à le tuer mais Cade parvient à le sauver avec son épée car c'est lui le dernier chevalier.

Durant la bataille final de Stonehenge, il tue tous les Infernocus en coupant leurs têtes, en rappelant qu'il est Optimus Prime. Il coupe le bras du chef des Decepticons (sauvant Bumblebee), mais il se fait jeter par terre. Megatron dit à Optimus qu'il était frère avant et le chef Autobot répond tout simplement : "avant". Puis Optimus l'expulse violemment à un coup de pied. Avec Bumblebee, Optimus parvient à vaincre Quintessa et celle-ci disparaît. Après la fin de la bataille, Optimus fait un discours en disant que eux et la Terre doivent s'unirent pour reconstruit Cybertron. Optimus Prime et tout ses Autobots (survivants de la saga) rentrent chez eux sans savoir que Quintessa n'est pas morte et que celle-ci prépare un nouveau plan pour détruire la Terre...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Optimus « Prime » devient Optimus « Primus » au Québec.
  2. Taille dans les films. Soit 30 pieds.
  3. Son corps se transforme en tracteur routier rouge et bleu dans la série, auquel s'attache une semi-remorque ; dans les films, il prend la forme d'un tracteur routier Peterbilt à 6 roues dans les trois premiers films et tracteur Western Star Peterbilt 579 à partir du quatrième long métrage.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Simon Furman (trad. Jérôme Wicky), Transformers : l'encyclopédie [« Tranformers : The Ultimate Guide »], Paris, Semic, coll. « Semic de luxe », , 141 p. (ISBN 2-84857-104-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Anthony J. Casale et James Anthony Schnur, Transform and Roll Out : The Legacy of Optimus Prime : An Exhibition Guide, 120 p., lire en ligne. Guide d'exposition, bibliothèque de l'University of South Florida St. Petersburg (USFSP), 2 juin - 3 août 2012.
  • (en) « Optimus Prime », fiche sur TFWiki.net : the Transformers Wiki, lire en ligne.